•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Russie perd son Grand Prix de patinage artistique

Ils portent la main gauche au-dessus de leur tête.

Un couple de danse sur glace

Photo : Getty Images / ALEXANDER NEMENOV

Associated Press

La Russie a perdu l'organisation de son Grand Prix de patinage artistique la saison prochaine en raison de la guerre du pays contre l'Ukraine.

L'Union internationale de patinage (ISU) a confirmé lundi qu'elle cherchait un pays hôte pour la compétition du 25 au 27 novembre pour remplacer la Russie.

L'ISU a en effet décidé de retirer la Coupe Rostelecom du calendrier en raison de l'invasion militaire russe.

En 2021, elle avait eu lieu à Sotchi. La Russe Kamila Valieva, 15 ans, avait remporté l'épreuve. Elle a ensuite défrayé la chronique pendant les Jeux olympiques d'hiver en raison d'un contrôle antidopage positif.

Le conseil réaffirme sa solidarité avec tous ceux qui sont touchés par le conflit et réitère sa condamnation de l'invasion russe de l'Ukraine dans les termes les plus forts possibles, a écrit l'ISU dans un communiqué.

Les athlètes, équipes, officiels et organisateurs d'événements russes ont été isolés des grands événements sportifs du monde depuis le début de l'invasion le 24 février. Les fédérations sont encouragées à agir ainsi par le Comité international olympique. L'allié militaire de la Russie, le Bélarus, a également été exclu.

La Russie pourra-t-elle encore présenter des candidats aux élections présidentielles de l'ISU en juin ?

L'ISU a expliqué que plus de 20 de ses fédérations membres ont exhorté le conseil à décider lors de sa réunion en ligne, dimanche, d'exclure les responsables russes et bélarusses des candidats à tout poste et d'assister à toutes les réunions.

Le premier vice-président de l'ISU est le Russe Alexander Lakernik.

L'actuel président néerlandais Jan Dijkema quittera son poste en juin après six ans à la tête de l'organisation.

Cependant, le comité au pouvoir a conclu qu'aucune décision du conseil ne devait être prise pour le moment.

La fédération internationale a cité les droits fondamentaux de ses membres et a précisé qu'elle était soucieuse de garantir la validité du prochain congrès.

Au lieu de cela, les fédérations nationales pourraient décider en juin d'exclure la Russie et le Bélarus, a ajouté l'ISU, notant que la question dépendait de la situation en Ukraine et des futures demandes de vote.

L'ISU avait précédemment alloué 200 000 francs suisses (267 240 $ CA) pour aider les patineurs et officiels ukrainiens. Cet argent ira aux fédérations membres qui ont été déplacées par le conflit en tant que contribution pour les aider à poursuivre leurs activités de patinage, a précisé l'ISU.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !