•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans la tête de Youppi! : la mascotte vue par ceux qui l’ont incarnée

Chargement de l’image

Radio-Canada lance un nouveau balado de cinq épisodes sur les cinq hommes qui ont incarné la mascotte Youppi!

Photo : Getty Images / Focus On Sport

L’idée est née d’une blague entre deux gars qui se demandent si Youppi! serait encore capable de glisser sur l’abri des Expos, lui qui est devenu plus sage depuis son passage avec le Canadien. Puis arrive du même élan cette proposition du champ gauche : et si nous offrions la parole aux personnificateurs de cette célèbre mascotte qui ne disent jamais un mot entre mille et une plaisanteries et tellement de câlins? Hein? Et si nous tendions notre micro à ceux qui ont donné vie à Youppi! pour en faire un balado? L’idée n’était pas si folle parce qu’aujourd’hui, Youppi! crie Play ball!

Denis Desaulniers, Jean-Claude Tremblay, Claude Hubert, Pierre Bélisle et Sylvain Ouellette ont accepté notre invitation sur-le-champ. À tour de rôle, ils racontent leur fascinante histoire dans un balado de cinq épisodes qui lève le voile sur ce rôle qui les a marqués à vie : Dans la tête de Youppi!

Bien sûr que Youppi! est une source inépuisable d'histoires drôles. Ses coups pendables et ses mises en scène dans les gradins et sur le terrain du stade olympique ont fait sa renommée.

Par contre, la mission de cette mascotte, devenue si populaire depuis sa création en 1979, n’est pas que de faire rire. Youppi! est également un confident, un personnage qui distribue sans retenue les doses d’amour partout où il passe, et qui en reçoit aussi à la tonne.

Qu’est-ce que ça fait de recevoir autant de marques d’affection et après, de rentrer tout seul chez soi? Et de quitter le costume, pour de bon, après tant de manches à taquiner et à séduire le public?

Ensemble, ces cinq hommes couvrent presque la totalité des 26 saisons de Youppi! dans l'uniforme des Expos avant que la mascotte préférée des Québécois soit vendue au Canadien à la suite du départ du club de baseball montréalais pour Washington.

Dans ce balado, Denis, Jean-Claude, Claude, Pierre et Sylvain démystifient la tâche d'incarner ce héros à peluche intronisé au Temple de la renommée des mascottes, à Whiting, en Indiana. Vous découvrirez que Youppi! a fortement influé sur leur parcours.


Que sont-ils devenus?

Le réalisateur Jacques-Alexis Bernardin et moi sommes partis à leurs trousses et nous les avons retrouvés pour qu’ils nous décrivent comment Youppi! a bouleversé leur vie.

Le résultat de ce périple de deux amateurs de baseball, curieux de faire connaissance avec les membres d’un club sélect, est surprenant. Autrement dit, nos invités nous ont lancé quelques balles courbes désarmantes qui vous feront voir Youppi! d’un autre angle, celui de l’intérieur.

Pour vous mettre l'eau à la bouche, sans trop vous en dévoiler, je vous raconte un peu notre parcours pour retracer et entendre ces cinq hommes qui, dans l’anonymat, occupent une place dans l’histoire des Expos.


Épisode no 1 : Denis Desaulniers, l'original

Notre premier arrêt est sur la Rive-Sud, près de Québec. La porte s'ouvre avec un éclat de rire. Denis Desaulniers est radieux. Il est le personnificateur de Youppi! qui a précédé tous les autres, le premier à enfiler le costume. Beaucoup de ses souvenirs datent d’il y a plus de 40 ans, mais il en fait le récit dans les moindres détails. Warren Cromartie et Tim Raines l’ont tellement fait rire, Ray Burris l’a tellement impressionné, et Gary Carter et ses enfants avaient le don de le charmer.

Denis Desaulniers est devenu Youppi! grâce à une lettre à la poste. Il s’imaginait dans le costume de la mascotte que la direction des Expos s’apprêtait à créer. La suite est une séquence d’événements qui font de lui un animateur de foule admiré qui, dans son costume, pratique son métier devant plus de 50 000 spectateurs durant les courses au championnat.

Aujourd’hui dans la soixantaine, il est chef d’une entreprise qu’il a baptisée Youp Media, qui organise toutes sortes d’événements. Il avoue que de quitter le rôle de Youppi! lui a fait très mal. Denis Desaulniers raconte les circonstances de son départ avec beaucoup d’émotion. Il se considère comme l’âme de Youppi! et ressent une très grande fierté d’avoir pu incarner ce personnage qui lui a procuré tant d’amour.

Mascotte Youppi entourée de la foule dans le stade tiens une caméra de Radio-Canada.

Depuis 40 ans, la mascotte Youppi amuse les spectateurs.

Photo : Radio-Canada


Épisode no 2 : Jean-Claude Tremblay, l'artiste

Dès notre arrivée aux Créations Jean-Claude Tremblay, le second personnificateur de Youppi! nous accueille avec un enthousiasme débordant accompagné par son fils Dominique qui porte la casquette des Expos et qui dirige dorénavant l’entreprise de son père. Nous sommes au pays des mascottes!

Ce professeur d’arts plastiques sans emploi a d’abord été embauché par les Expos pour réparer le costume de Youppi! avant de succéder à Denis Desaulniers et de devenir l’un des plus grands fabricants de mascottes en Amérique du Nord.

Jean-Claude Tremblay raconte ses histoires sous le regard amusé de son garçon à qui Youppi! en a fait voir de toutes les couleurs. Il se souvient de ce match où son père a chuté au bas de l’abri des Expos après une glissade tête première qui a forcé l’interruption de la partie. Et il écoute en riant le récit de son père qui explique comment Youppi! se fâchait et prenait sa revanche si ses camarades de la Caravane des Expos osaient lui jouer des tours…

Puis, nous avons droit à une visite guidée aux ateliers de couture où des milliers de mascottes sont nées au fil des ans et dont Youppi! peut être fier parce qu’il a été le premier à s’y laisser refaire une beauté.

Youppi et Denise Filiatrault sur le parvis de Radio-Canada en 1981

Youppi et Denise Filiatrault sur le parvis de Radio-Canada en 1981

Photo : Radio-Canada/Jean-Pierre Karsenty


Épisode 3 : Claude Hubert, le délinquant

L’invraisemblable s’est produit lors de notre visite au lieu de travail de Claude Hubert. Et ce n’est pas si étonnant puisque cet homme est encore à ce jour le seul personnificateur à avoir incité un arbitre du baseball majeur à expulser une mascotte d’un match, c’est-à-dire Youppi!, le 23 août 1989, au stade olympique, après une saute d’humeur du gérant des Dodgers de Los Angeles Tommy Lasorda.

Claude Hubert maintient son innocence aujourd’hui, mais il demeure fier de sa réaction dans ce match historique, non seulement pour son expulsion, mais pour ce qui s’est aussi produit dans sa vie après la rencontre. L'inattendu semble coller à la peau de cet ex-éducateur en garderie, pompier et personnificateur de plus d’une centaine de mascottes, la plus célèbre étant bien sûr Youppi!

Que s’est-il passé ce jour-là lorsque nous l’avons rejoint à son poste de préposé à l’accueil dans une épicerie? Il faut croire que les dieux du stade voulaient qu’une rencontre imprévisible survienne à Boisbriand… 

Youppi! est sur l'abris des joueurs des Dodgers de Los Angeles.

Youppi! s'est fait expulser durant un match de la MLB.

Photo : MLB


Épisode 4 : Pierre Bélisle, l'agent double

Un agent double dont la mission est d'infiltrer le crime organisé à Montréal afin de passer les menottes aux trafiquants de drogue. Avouez que ce n’est pas la profession qui fait de vous à première vue le candidat idéal pour un poste de mascotte, bien que les deux rôles exigent de rester dans l’ombre.

Redevenu policier et patrouilleur après avoir été démasqué, Pierre Bélisle obtient la permission du chef du SPVM pour enfiler le costume de Youppi! Policier de jour, mascotte des Expos de Montréal le soir. Il cumule les deux fonctions pendant de nombreuses années et il procède lui-même à une arrestation dans son déguisement au stade olympique!

Pierre Bélisle est aujourd’hui professeur de français aux États-Unis. Il a toujours été attiré par le monde du spectacle. Après avoir monté en grade, c’est à regret qu’il a renoncé à animer Youppi! parce que ses supérieurs jugeaient que ce rôle pouvait nuire à sa crédibilité…

Des partisans des Expos manifestent pour la survie de l'équipe.

Des partisans des Expos manifestent pour la survie de l'équipe.

Photo : La Presse canadienne / François Roy


Épisode 5 : Sylvain Ouellette, le gentil organisateur

Sylvain Ouellette ne pensait jamais vivre un moment si triste dans le costume d’un personnage si joyeux. Animateur au Club Med, ce gentil organisateur a hérité du rôle de Youppi! durant la dernière portion du séjour des Expos à Montréal. Il a troqué ses bermudas sous le soleil brûlant des Caraïbes pour le costume étouffant de la mascotte montréalaise qui n’a jamais si bien dansé et compris l’espagnol.

Et le jour J est arrivé. Le dernier match de l’histoire de Nos Z'amours au stade olympique dont le déménagement à Washington venait d’être confirmé.

L’homme d’affaires et animateur, qui dirige aujourd’hui les Productions Méga-Animation, ne s’était jamais ouvert sur cette soirée durant laquelle Youppi! a dû passer son temps à jouer à la mascotte forte, tandis que les spectateurs et les membres du personnel des Expos d'un air triste réclamaient une dernière photo avec lui. Sous le costume, les larmes coulaient et coulent encore lorsqu'il se remémore ce moment.

Des partisans des Expos avec Youppi avant une partie contre les Phillies de Philadelphie

Des partisans des Expos avec Youppi avant une partie contre les Phillies de Philadelphie

Photo : La Presse canadienne / François Roy

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !