•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Américaine Alysa Liu prend sa retraite à 16 ans

Elle patine dans un costume bleu.

Alysa Liu aux Jeux olympiques de Pékin

Photo : Getty Images / Matthew Stockman

Radio-Canada

Trois semaines après que sa famille a déclaré avoir été espionnée par le gouvernement chinois, l’athlète olympique américaine Alysa Liu a annoncé samedi qu’elle prenait sa retraite du patinage artistique, à seulement 16 ans.

Souvent considérée comme l’avenir du programme américain grâce à ses deux titres nationaux, la jeune athlète a partagé sa décision inattendue dans une publication Instagram. En plus d'avoir pris part aux Jeux olympiques cet hiver, elle a été médaillée de bronze au programme libre aux Championnats du monde en mars dernier.

Je ne croyais jamais accomplir autant que j'ai fait [...] Je suis si heureuse, a déclaré Liu dans sa publication.

Je suis tellement satisfaite de la tournure de ma carrière de patinage artistique. Maintenant que j'ai finalement atteint mes buts dans le patinage, je vais passer à autre chose dans ma vie. Je vais probablement juste passer tout mon temps libre avec ma famille et mes amis. Je vais aussi étudier, si vous savez ce que je veux dire. Le patinage artistique m'en a appris beaucoup plus sur la vie que je le croyais. Je suis contente d'avoir patiné.

Trois semaines avant cette annonce soudaine, Liu demandait aux gens dans une publication sur son compte Instagram de ne pas commenter la situation concernant l'espionnage de sa famille par le gouvernement chinois.

Bonjour tout le monde! L’affaire concernant ma famille qui a été espionnée par le gouvernement chinois est au-delà du sport. Si vous ne connaissez pas la situation politique et historique de la Chine, s’il vous plaît, abstenez-vous de commentaires. Je suis fière de ce que mon père a fait pour sa communauté en 1989, avait-elle publié.

Arthur Liu avait déclaré à l’Associated Press le 16 mars dernier que sa famille faisait partie des cibles du gouvernement chinois dans une opération d’espionnage. Il avait expliqué qu'elle avait été surveillée un peu avant que sa fille s’envole pour participer aux Jeux olympiques de Pékin et que sa famille avait eu très peur.

Arthur Liu a quitté la Chine comme réfugié politique après avoir participé aux manifestations de la place Tiananmen en 1989. Le mouvement lancé par des étudiants avait pour but de réclamer une Chine plus démocratique. Dans la nuit du 3 au 4 juin de cette même année, l’armée chinoise a tué des centaines de manifestants, mettant fin aux protestations.

Selon le New York Post, l’espionnage de la famille Liu a commencé en novembre 2021. L’un des cinq hommes arrêtés en mars pour avoir fait de l’espionnage pour le compte du gouvernement chinois avait contacté le père de famille en se faisant passer pour un représentant officiel du Comité olympique et paralympique américain. Il avait alors demandé le numéro de passeport de la jeune patineuse.

Le père a raconté avoir eu des soupçons et avoir omis de partager les informations sur sa famille. Il n’avait pas mis sa fille au courant de la situation pour ne pas déranger sa préparation en vue des Jeux olympiques, où elle s’est classée 7e de l’épreuve individuelle.

Toujours selon le New York Post, les détails de la plainte déposée en mars contre les cinq hommes accusés d’espionnage révèlent que l’un d’eux s’était installé dans la région où vivait la famille Liu pour récolter des informations et les relayer au gouvernement chinois.

Liu a mis la main sur son premier titre national en 2019 à 13 ans, et elle a répété l'exploit l'année suivante. Elle a toutefois perdu les deux éditions suivantes au profit de Bradie Tennell et de Mariah Bell.

Aux Jeux de Pékin, elle a réussi sept triples sauts.

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !