•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Analyse

Le Canada qualifié pour le Mondial; et maintenant?

Lucas Cavallini, Jonathan Osorio, Richie Laryea et Tajon Buchanan célèbrent la victoire avec des drapeaux, sous la neige.

Le Canada a confirmé sa participation à la Coupe du monde masculine de soccer avec une victoire de 4-0, dimanche, contre la Jamaïque.

Photo : The Canadian Press / Nathan Denette

Olivier Tremblay

C’est presque surréaliste : le Canada peut maintenant songer à ce qui l’attend au Qatar, cet automne, lors de la Coupe du monde de soccer masculin.

Mais avant tout, il faut passer par une étape cruciale, une étape toute simple que la FIFA a complexifiée le plus possible, c’est-à-dire le tirage.

À compter de midi (HAE) vendredi, on souhaitera la bienvenue à beaucoup de monde, on présentera des dignitaires, on saluera certains intervenants du milieu, on chantera peut-être une chanson ou deux, qui sait? Et, si le temps le permet, on formera les groupes d’équipes qui se livreront bataille au Mondial dès le 21 novembre prochain.

Le tirage, mode d’emploi

Dans les heures qui précéderont le tirage, la FIFA mettra à jour son classement mondial. C’est un élément essentiel de toute l’opération, puisque c’est à l’aide de cette liste qu’on répartira les sélections nationales dans quatre chapeaux.

Le pays hôte, le Qatar, actuellement 52e au monde, sera dans le chapeau no 1 avec les sept sélections qualifiées les mieux classées. Les huit suivantes seront dans le chapeau no 2, et ainsi de suite jusqu’au chapeau no 4, qui comprendra les cinq pires équipes qualifiées, deux équipes issues des barrages intercontinentaux, et le vainqueur du barrage entre le pays de Galles et le gagnant d’un match à venir entre l’Écosse et l’Ukraine.

Les huit groupes seront formés d’une équipe de chaque chapeau. Un continent ne pourra être représenté qu’une fois dans chaque groupe, sauf pour ce qui est de l’Europe, qui fournit au tournoi 13 des 32 pays.

Vous aurez donc saisi que tout le monde veut être opposé au Qatar. C’est d’autant plus vrai dans le cas du Canada, qui aboutira selon toute vraisemblance dans le chapeau no 4. Les Rouges espéraient demeurer invaincus en qualifications parce qu’ils ont leur fierté, mais aussi parce qu’un dossier sans défaite leur donnait une meilleure chance de se hisser dans le chapeau no 3.

Les Canadiens devraient se trouver autour du 30e rang mondial, vendredi, et ils auraient besoin que d’autres résultats ailleurs sur la planète cette semaine leur ouvrent une voie vers le chapeau no 3. Et ils doivent gagner contre le Panama mercredi, bien entendu.

Les scénarios à surveiller

On le disait, le Qatar est l’équipe que tout le monde veut affronter dans le chapeau no 1, qui comprend aussi la Belgique, la France, le Brésil, l’Argentine, l’Angleterre, l’Espagne et possiblement le Portugal. Nettement moins bien classés que les autres équipes du chapeau, les hôtes souhaiteront simplement causer la surprise.

Le chapeau no 2, cependant, risque d’être plutôt relevé, que le Portugal se qualifie pour le Mondial ou non. L’Allemagne, les Pays-Bas, le Mexique et les États-Unis seront dans le premier ou le deuxième, selon les résultats de cette semaine. Le Danemark, la Suisse, l’Uruguay et la Croatie y seront assurément. Le Canada, s’il peut éviter une équipe européenne — et affronter l’Uruguay, en somme —, aura eu la main heureuse.

Ça commence à être mêlant? Attachez vos ceintures.

Une seule équipe est assurée d’être dans le chapeau no 3 : celle de la Corée du Sud. Le Maroc et la Pologne y seront aussi s’ils se qualifient cette semaine. Autrement, il n’y a que très peu de certitudes.

La Suède et le Sénégal, s’ils se qualifient, pourraient aboutir dans le chapeau no 2 ou no 3. Le Japon, l’Iran et la Serbie risquent fort d’être dans le chapeau no 3, mais qui sait.

Bref, ce troisième chapeau contient beaucoup de pièges potentiels pour le Canada. Le scénario idéal reste une combinaison de résultats qui enverrait les Rouges dans ce chapeau, comme la qualification d’équipes beaucoup moins bien classées, par exemple l’Algérie (43e), le Mali (48e), le Ghana (61e), la République démocratique du Congo (66e) et la Macédoine du Nord (67e).

En ce qui a trait au chapeau no 4, l’Arabie saoudite est la seule sélection qualifiée certaine d’y figurer. Les équipes nommées ci-dessus s’y retrouveraient logiquement aussi et pourraient représenter des adversaires prenables pour l’équipe de John Herdman.

À l’inverse, le Canada pourrait tout à fait demeurer dans le dernier chapeau et se frotter au Brésil, à l’Allemagne et à une deuxième équipe européenne. Ouille.

Et la préparation?

John Herdman saura donc vendredi midi à quelles équipes il devra préparer la sienne. Mais comment procédera-t-il au juste?

Le Mondial aura lieu du 21 novembre au 18 décembre. C’est la première fois qu’une Coupe du monde masculine est organisée en automne – et donc au milieu d’une saison européenne et à la fin de la saison en Amérique du Nord.

Comment les sélectionneurs négocieront-ils cette nouvelle dynamique? On sait au moins que le calendrier de la FIFA prévoit deux fenêtres de matchs internationaux d’ici à la Coupe du monde, d'abord du 30 mai au 14 juin (possibilité de quatre rencontres), puis du 19 au 27 septembre (possibilité de deux rencontres).

Les joueurs seront libérés pour le tournoi à partir du 14 novembre.

Les qualifiés et leur rang mondial au 10 février 2022

  1. Qatar (52e)
  2. Belgique (1er)
  3. Brésil (2e)
  4. France (3e)
  5. Argentine (4e)
  6. Angleterre (5e)
  7. Espagne (7e)
  8. Danemark (9e)
  9. Pays-Bas (10e)
  10. Allemagne (11e)
  11. Suisse (14e)
  12. Croatie (15e)
  13. Uruguay (16e)
  14. Iran (21e)
  15. Japon (23e)
  16. Serbie (25e)
  17. Corée du Sud (29e)
  18. Canada (33e)
  19. Équateur (44e)
  20. Arabie saoudite (53e)

Matchs à surveiller


Mardi

  • Nigeria c. Ghana (13 h [HAE])
  • Pologne c. Suède (14 h 45)
  • Portugal c. Macédoine du Nord (14 h 45)
  • Algérie c. Cameroun (15 h 30)
  • Maroc c. République démocratique du Congo (15 h 30)
  • Tunisie c. Mali (15 h 30)

Mercredi

  • Costa Rica c. États-Unis (21 h)
  • Mexique c. Salvador (21 h)
  • Panama c. Canada (21 h)
Bandeau consultez Tellement soccer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !