•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les bobeurs et skeletoneurs américains appuient leurs collègues canadiens

Chargement de l’image

Les bobeurs canadiens ont gagné deux médailles de bronze aux Jeux olympiques de Pékin.

Photo : Associated Press / Dmitri Lovetsky

La Presse canadienne

Les athlètes canadiens de bobsleigh et de skeleton ont reçu l’appui de leurs collègues au sud de la frontière.

Dans un communiqué publié jeudi par le comité consultatif des athlètes de la fédération de bobsleigh et de skeleton des États-Unis (USABS), les athlètes américains ont répété les demandes des Canadiens, qui souhaitent la démission de deux dirigeants de leur fédération nationale.

Nous, membres du comité consultatif d'USABS, appuyons sans réserve les athlètes de Bobsleigh Canada Skeleton qui exigent du changement pour compter sur un milieu propice à leur bien-être physique, mental et émotionnel, peut-on y lire.

Dans une lettre rendue publique lundi, plus de 80 athlètes canadiens de bobsleigh et de skeleton ont une nouvelle fois demandé la démission de deux hauts dirigeants de leur fédération : Sarah Storey, cheffe de la direction et présidente du conseil d’administration, ainsi que Chris Le Bihan, directeur des programmes de haut niveau.

La fédération entend faire appel à un médiateur indépendant afin d'étudier les préoccupations des athlètes. La lettre se veut une réaction à cette initiative.

Les athlètes invoquent des problèmes de culture d’organisation, de sécurité, de transparence et de gouvernance. Ils soutiennent notamment que le personnel prend des décisions arbitraires sur certains enjeux, comme la composition des équipes, et attache peu d’importance à la sécurité des athlètes.

Kaillie Humphries, championne olympique en monobob aux Jeux de Pékin en février, est l’une des athlètes américaines qui ont annoncé sur Twitter leur appui aux athlètes canadiens.

Née à Calgary, Humphries a remporté deux médailles d’or et une de bronze sous les couleurs canadiennes aux Jeux olympiques. Elle a porté plainte pour harcèlement auprès de Bobsleigh Canada Skeleton, en 2018, et demandait d’être libérée du programme canadien.

L’organisation a permis en 2019 à Humphries de se joindre à l’équipe des États-Unis. L’athlète est devenue citoyenne américaine en 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !