•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Impasse dans le baseball majeur, le début de la saison est annulé

Un joueur s'échauffe avant son tour au bâton dans le cercle réservé aux frappeurs.

Logo de la MLB

Photo : Associated Press / Charles Rex Arbogast

La prochaine saison de la MLB ne s'amorcera pas le 31 mars. Les propriétaires et les joueurs du baseball majeur ne sont pas parvenus à trouver un terrain d'entente pour renouveler la convention collective avant la date limite imposée par la ligue, mardi. Cette dernière a choisi d'annuler le début de la saison.

C'est la première fois depuis la grève de 1994-1995 qu'une saison ne commence pas à temps en raison d'un conflit de travail. Rappelons que le conflit actuel, un lock-out, perdure depuis le 2 décembre. Le début des camps d'entraînement a déjà été retardé et une partie du calendrier préparatoire a été annulée.

En point de presse mardi après-midi, le commissaire Rob Manfred a confirmé que les deux premières séries de matchs du calendrier sont rayées et qu'elles ne seront pas reprises. Cela signifie que la prochaine saison sera au mieux écourtée. Les joueurs ne seront pas payés d'ici à la reprise des activités.

Selon Manfred, advenant une entente rapide, les camps d'entraînement ne pourront pas débuter avant le 8 mars.

Les deux parties avaient fait de certains progrès lundi. Les négociations se sont poursuivies jusqu'au milieu de la nuit entre les représentants des joueurs et ceux des propriétaires, mais le ton a apparemment changé mardi.

Un porte-parole du baseball majeur a indiqué que les joueurs ont un ton résolument différent aujourd'hui, ce que l'Association des joueurs a démenti, tout en précisant qu'il y a toujours eu des différences considérables entre les deux camps. La MLB se disait optimiste d'en venir à un accord la veille.

Les négociations ont débuté mardi avec une première proposition des joueurs au terme d'une rencontre d'une trentaine de minutes. Les propriétaires ont répondu avec une offre dite à prendre ou à laisser qui a plus tard été refusée par les joueurs.

Le commissaire Manfred a indiqué aux journalistes que les deux camps ont fait des efforts pour en venir à une entente. La MLB était prête à accepter un accord qui comprenait un format éliminatoire à 12 équipes, une requête des joueurs. La ligue a aussi proposé d'éliminer les déplacements défensifs et d'ajouter un cadran pour les lanceurs.

La MLB et l'Association des joueurs ont convenu de reprendre les négociations à New York, mais aucune date n'a encore été fixée pour leur prochaine rencontre.

Sur les réseaux sociaux, certains joueurs ont d'ailleurs fait part de leur déception, décriant une tactique de la ligue pour les faire mal paraître aux yeux du public.

Le lanceur Alex Wood a écrit que la MLB a déclaré aux médias hier soir et aujourd'hui qu'il y a un élan pour en venir à une entente. Maintenant, ils disent que le ton des joueurs a changé. Alors, si une entente n'est pas conclue aujourd'hui, c'est de notre faute. Ce n'est pas une coïncidence. Nous avons eu le même ton tout au long (des négociations). On veut seulement une entente équitable et jouer au baseball.

Le voltigeur Kevin Pillar, un ancien des Blue Jays de Toronto, a quant à lui émis le souhait que la MLB utilise ses tactiques de relations publiques pour faire la promotion des joueurs vedettes de notre sport.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !