•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Polonais, Suédois et Tchèques n’iront pas jouer de barrages en Russie

Lors d'un match dans un grand stade, un gardien à terre regarde au-dessus de lui.

Les joueurs polonais et suédois lors d'un affrontement en Russie.

Photo : Reuters / ANTON VAGANOV

Agence France-Presse

Les fédérations de soccer de la Pologne, de la Suède et de la République tchèque ont demandé jeudi, dans un communiqué commun, de déplacer des matchs de barrage du Mondial qui doivent avoir lieu en Russie.

La Russie doit en effet accueillir la Pologne le 24 mars à Moscou, en demi-finale des barrages de la Coupe du monde. Et si elle se qualifie, elle recevra le 29 mars le vainqueur du duel entre la Suède et la République tchèque.

Les fédérations n'envisagent pas de voyager en Russie les 24 et 29 mars pour disputer leur billet pour la Coupe du monde. Elles réclament à la FIFA et à l'Union des associations européennes de football (UEFA) de réagir immédiatement et de proposer une option concernant le lieu des rencontres.

Les trois équipes nationales s'opposent ainsi à l'action militaire russe en Ukraine.

L'escalade militaire que nous observons entraîne de sérieuses conséquences et une sécurité considérablement moindre pour nos équipes nationales et nos délégations officielles, mentionnent les fédérations.

La FIFA préoccupée

Le président de la Fédération internationale de football (FIFA) Gianni Infantino s'est dit préoccupé face à une situation tragique et inquiétante après le lancement par la Russie d'une intervention militaire en Ukraine, sans néanmoins faire d'annonce sur les prochains matchs organisés sur le territoire russe.

J'ai été choqué par ce que j'ai vu, je suis inquiet et préoccupé par cette situation. La FIFA condamne l'utilisation de la force par la Russie. La violence n'est jamais une solution. Nous appelons tous les acteurs à restaurer la paix à travers un dialogue constructif, a affirmé le dirigeant en conférence de presse.

La FIFA va continuer de surveiller la situation et les développements en relation avec les matchs de qualifications au Mondial seront communiqués en temps voulu, a prévenu l'instance dans un communiqué.

L'UEFA tiendra par ailleurs vendredi une réunion extraordinaire de son comité de direction pour décider du sort de la finale de la Ligue des champions, qui doit également être présentée en Russie à la fin mai.

Bandeau consultez Tellement soccer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !