•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Egan Bernal affirme avoir « failli perdre la vie » dans son accident

Il endosse le maillot jaune sur le podium et tient à bout de bras un bouquet de fleurs.

Egan Bernal

Photo : Getty Images / DAVID STOCKMAN

Agence France-Presse

Le grimpeur colombien de l'équipe Ineos, Egan Bernal, a « failli perdre la vie » dans le grave accident qu'il a subi lundi et qui aurait pu le laisser « paraplégique », a-t-il affirmé vendredi sur les réseaux sociaux.

Après avoir eu 95 % de chances de rester paraplégique et avoir failli perdre la vie en faisant ce que j'aime le plus, écrit sur Instagram le cycliste en légende d'une photo de lui-même allongé sur son lit d'hôpital, le cou dans une minerve, faisant un signe OK de la main gauche.

Aujourd'hui, je veux remercier Dieu, la Clinique de La Sabana, tous ses spécialistes qui ont réalisé l'impossible, et ma famille, poursuit le coureur colombien.

À l'entraînement, lundi, Bernal a percuté l'arrière d'un autobus qui s'était brusquement arrêté. Il a été transféré à l'hôpital pour être opéré de plusieurs fractures. Plusieurs de ses vertèbres ont été touchées, ainsi que le fémur droit et la rotule.

Des ambulanciers devant l'urgence d'un hôpital

Des ambulanciers devant la Clinique universitaire La Sabana de Chia, en banlieue nord de Bogota.

Photo : afp via getty images / DANIEL MUNOZ

Je reste en unité de soins intensifs dans l'attente de nouvelles opérations chirurgicales, mais j'ai confiance en Dieu pour que tout se passe bien, a-t-il ajouté.

La Clinique universitaire de La Sabana a précisé que le cycliste devait se faire opérer vendredi pour traiter des fractures à la main droite et à la mâchoire. Ce sont des procédures secondaires, qui ne comportent aucun risque pour sa vie, ont souligné les médecins dans un communiqué.

À 25 ans, anniversaire qu'il a fêté le 13 janvier, Bernal n'est que dans la première partie d'une carrière entamée tambour battant.

Pour sa deuxième saison au plus haut niveau, il a remporté en 2019 le Tour de France, un exploit qu'aucun coureur de son pays n'avait accompli avant lui.

Grimpeur surdoué, doté d'une grande intelligence de course et habile dans l'art du placement, Bernal a gagné ensuite un autre grand tour, le Giro de 2021, sans afficher de faiblesse.

Son grave accident compromet sa saison. Il comptait retourner au Tour de France l'été prochain pour s'y imposer à nouveau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !