•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Danielle Collins en finale à Melbourne, Ashleigh Barty l’attend de pied ferme

Une joueuse court sur le terrain et frappe la balle en coup droit.

Danielle Collins

Photo : Getty Images / Darrian Traynor

Agence France-Presse

Danielle Collins, 30e au classement mondial, s'est qualifiée jeudi à Melbourne pour sa première finale d'un tournoi du grand chelem. Elle a battu la Polonaise Iga Swiatek (9e) 6-4 et 6-1 et affrontera pour le titre la no 1 mondiale Ashleigh Barty.

Je ne pourrais pas être plus heureuse. La route n'a pas été facile, tellement d'années de travail, a-t-elle rappelé. Ça n'arrive pas comme ça !

L'Américaine de 28 ans va intégrer pour la première fois le top 10 mondial lundi.

Elle est surnommée Danimal pour son jeu dynamique, pour la hargne qu'elle met dans chacune de ses frappes et pour la détermination qu'on dénote dans ses gestes et ses regards.

J'ai ajouté de la variété à mon jeu, mais mon plan A, c'est d'être dynamique, a-t-elle expliqué. C'est ce que j'ai encore fait et ça a fonctionné, a-t-elle relevé.

Effectivement, elle a attaqué Swiatek d'entrée. Dans les deux manches, l'Américaine s'est échappée à 4-0.

Si la Polonaise a réussi à revenir un peu dans la première manche, Collins ne lui en a pas laissé le loisir dans la seconde.

C'est vraiment fou d'être là, en particulier après les ennuis de santé que j'ai connus, a-t-elle ajouté en référence à l'endométriose qui l'a beaucoup fait souffrir et pour laquelle elle a été opérée en 2021.

Collins avait atteint les quarts de finale des Internationaux de France en 2020, mais n'a jamais dépassé le troisième tour à Wimbledon ni aux Internationaux des États-Unis.

Qu'est-ce que l'endométriose?

L'endométriose est une maladie gynécologique chronique encore peu comprise. Elle se caractérise par la formation de tissus semblable à la muqueuse utérine en dehors de l'utérus.

Chez les femmes qui en souffrent, l'endométriose provoque de vives douleurs dans le bas du ventre, accentuées pendant les règles, et des problèmes d'infertilité.

Barty sans pitié

Ashleigh Barty s'est qualifiée pour sa première finale à Melbourne en écartant sans ménagement l'Américaine Madison Keys (51e) 6-1 et 6-3 en 62 minutes.

Honnêtement, c'est incroyable. Je suis heureuse de jouer mon meilleur tennis ici, a lancé l'Australienne de 25 ans, qui est assurée de conserver sa place au sommet de la hiérarchie mondiale lundi.

Elle lève et serre le poing droit pendant  un match.

Ashleigh Barty

Photo : Getty Images / Mark Metcalfe

La balle était un peu plus lente ce soir, plus lourde dans la raquette. J'ai simplement essayé de courir et de m'adapter, de renvoyer autant de balles que je pouvais et de mettre Maddie sous pression sur son service, a-t-elle ajouté.

Barty a gagné deux tournois majeurs à Roland-Garros en 2019 et à Wimbledon en 2021. Elle tentera samedi d'en remporter un troisième, le plus important à ses yeux, face à Danielle Collins.

Elle est la première Australienne à atteindre la finale à Melbourne depuis Wendy Turnbull en 1980.

Barty a sauvé les deux balles de bris que Keys s'est procurées, soit une dans chaque manche. Elle a, de son côté, brisé son adversaire quatre fois en six occasions. De plus, elle a effectué 20 coups gagnants contre 13 fautes directes.

Mon jeu est plus complet, j'ai plus d'expériences pour gérer les différentes situations qui se présentent, a-t-elle conclu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !