•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Bengals surprennent les Titans, les 49ers éliminent les Packers

Ses coéquipiers le rejoignent pour célébrer leur victoire.

Le botteur Evan McPherson a donné la victoire aux Bengals samedi soir dans la NFL.

Photo : usa today sports / Kirby Lee

Radio-Canada

Ce sont les botteurs des Bengals et des 49ers qui ont joué les héros, samedi, dans la NFL.

D'abord, le botteur recrue Evan McPherson a réussi un placement de 52 verges au dernier jeu du match, et les Bengals de Cincinnati ont défait les Titans du Tennessee 19-16 samedi.

Il a de la glace dans les veines, a mentionné le quart des Bengals Joe Burrow à propos de McPherson. Il n'y a rien d'autre à dire. Il est aussi calme que possible.

Une semaine après avoir mis fin à une disette de 31 ans sans victoire en éliminatoires, les Bengals (12-7) ont freiné la plus longue séquence active de la NFL sans victoire à l'étranger en éliminatoires.

La troupe de Cincinnati a enregistré une première victoire à l'étranger en éliminatoires après avoir perdu ses sept premières tentatives. Elle avait accédé au Super Bowl en 1981 et en 1988, mais elle avait gagné tous ses matchs à domicile.

Cette victoire permet aussi à Cincinnati d'atteindre la finale de l'Association américaine pour une première fois en 33 ans.

Les Bengals ont réalisé trois interceptions au détriment du quart Ryan Tannehill, pour préparer deux des quatre bottés de précision de McPherson.

Luke Wilson a intercepté une passe de Tannehill à la ligne de 47 des Bengals avec 20 secondes à écouler. Burrow a rejoint Ja'Marr Chase pour un gain de 19 verges et les Bengals ont effectué deux courses pour permettre à McPherson de tenter le placement victorieux.

« C'est un rêve pour un botteur d'avoir l'issue d'un match sur ses épaules. »

— Une citation de  Evan McPherson

Burrow a surmonté neuf sacs, alors que les Titans (12-6) ont égalé un record de la NFL avec quatre autres équipes pour le plus haut total de sacs en matchs éliminatoires. Le quart de deuxième année des Bengals a amassé 348 verges par la passe et Chase a conclu la rencontre avec des gains de 109 verges.

Joe Mixon a réussi le seul touché des Bengals, parcourant 16 verges jusque dans la zone des buts lors de la première série à l'attaque de son équipe au troisième quart.

Toute l'année, nous avons trouvé une façon de gagner, a insisté Burrow. Ce match était fou. Nous affrontions une très, très bonne équipe. Ils avaient un bon plan en défense et il faut leur donner du crédit. Nous avons trouvé une façon de gagner.

Les Titans ont conclu leur 25e saison au Tennessee avec un troisième revers d'affilée à domicile, après avoir terminé au 1er rang de l'Américaine. Ils n'ont pas gagné à domicile en éliminatoires depuis janvier 2003.

Le porteur de ballon Derrick Henry était de retour au jeu pour les Titans après avoir raté neuf matchs en raison d'un pied cassé. Il a amassé 66 verges au sol et un majeur.

La fin de l'ère Aaron Rodgers à Green Bay?

Robbie Gould a réussi un placement de 45 verges pendant que les dernières secondes s'écoulaient pour mener les 49ers de San Francisco à une victoire de 13-10 contre les Packers de Green Bay samedi soir.

Sur le terrain qui a reçu quelques flocons de neige, Gould a envoyé la meilleure équipe de l'Association nationale en vacances et a possiblement mis fin à l'ère Aaron Rodgers à Green Bay.

Les 49ers (12-7) ont continué leur domination en éliminatoires contre Rodgers pour accéder à la finale de la Nationale pour une deuxième fois en trois ans. Ils affronteront les Buccaneers de Tampa Bay ou les Rams de Los Angeles.

La fiche de Rodgers contre les 49ers en éliminatoires a glissé à 0-4. La troupe de San Francisco avait vaincu les Packers 37-20 en finale de la Nationale, il y a deux saisons, avant de s'incliner au Super Bowl devant les Chiefs de Kansas City.

Les Packers (13-5) avaient fini au premier échelon de la Nationale pour une deuxième saison d'affilée, mais ils ont une fois de plus raté leur tentative de se rendre au Super Bowl en laissant les 49ers marquer 10 points sans réplique dans les cinq dernières minutes de jeu.

Les visiteurs ont créé l'égalité à 4:41 de la fin et ont pu remercier les unités spéciales des Packers, une des pires de la NFL cette saison.

Jordan Willis a tendu la main gauche pour bloquer un dégagement de Corey Bojorquez, qui tentait le botté devant sa zone des buts. Talanoa Hufanga a récupéré le ballon à la ligne de six et a réussi un majeur qui a fait 10-10.

Après un autre dégagement des Packers, les 49ers ont repris possession du ballon à leur ligne de 29 avec 3:20 à faire. Deebo Samuel a effectué une course de neuf verges en troisième essai pour placer son équipe en position de tenter le placement victorieux.

A.J. Dillon a réussi un touché au sol de six verges pour couronner une séquence à l'attaque de 69 verges des Packers dès leur première possession. En avant 7-0, l'attaque de l'équipe de Green Bay n'a pas créé grand-chose par la suite.

Ce match était au cinquième rang des plus froids de l'histoire du Lambeau Field.

Deux autres matchs éliminatoires sont à l'horaire dimanche dans la NFL.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !