•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Primeau permet au Canadien de récolter un point contre l’Avalanche

Le Canadien se débrouillait sans Jonathan Drouin ni Samuel Montembeault, qui sont blessés.

Le gardien agenouillé fait dévier une rondelle avec l'épaule.

Cayden Primeau a reçu 23 lancers en première période seulement, samedi, face à l'Avalanche.

Photo : usa today sports / Isaiah J. Downing

La Presse canadienne

Le Canadien a récolté au moins un point dans un troisième match de suite, mais il s'est tout de même incliné 3-2 en prolongation devant l'Avalanche, samedi, au Colorado.

Le Tricolore a aussi accordé au moins 46 tirs à l'adversaire pour un troisième match de suite. Tout comme lors de la victoire à Dallas et la défaite à Las Vegas, il s'en est remis à son gardien pour espérer gagner le match.

Cette fois, c'est à Cayden Primeau que les Montréalais peuvent dire merci.

Il était prêt, et j'étais content de voir qu'un jeune gardien de but comme ça, contre une des meilleures équipes de la LNH, a démontré du caractère et joué un bon match, a déclaré l'entraîneur-chef Dominique Ducharme au sujet de Primeau après la rencontre.

Statistiques :

  • Lancers : MTL 30 COL 46
  • Mises en jeu remportées : MTL 50 % COL 50 %
  • Minutes de pénalité : MTL 10 COL 6
  • Mises en échec : MTL 32 COL 24

Le gardien de 22 ans a bloqué 43 lancers en remplacement de Samuel Montembeault, qui a raté le match en raison d'une blessure. En première période seulement, Primeau a été défié à 23 reprises. Il n'a cédé qu'une seule fois devant Alex Newhook.

La recrue de l'Avalanche a ouvert la marque en avantage numérique grâce à un tir sur réception précis, qui a battu Primeau dans le coin supérieur du filet. Ben Chiarot venait alors d'écoper d'une pénalité pour avoir accroché Nathan MacKinnon.

Valeri Nichushkin a doublé l'avance de l'Avalanche en deuxième période lorsque Jeff Petry se trouvait au banc des pénalités. Samuel Girard a amassé son deuxième point de la rencontre sur la séquence.

Arrturi Lehkonen, qui avait raté une belle occasion en première période à la suite d'une remise de Tyler Toffoli, s'est repris de brillante façon un peu plus tard pour battre Darcy Kuemper lors d'une descente à deux contre un avec Nick Suzuki.

Chargement de l’image

Tyler Toffoli

Photo : usa today sports / Isaiah J. Downing

En troisième période, le meilleur pointeur de l'Avalanche, Nazem Kadri, pensait avoir porté la marque à 3-1. Ducharme a toutefois contesté la séquence en raison d'un hors-jeu. Les arbitres lui ont donné raison.

Quelques instants plus tard, le Bleu-blanc-rouge a créé l'égalité grâce à Nick Suzuki pendant un jeu de puissance. Primeau a ensuite fermé la porte jusqu'à la fin du temps réglementaire pour permettre à son équipe de récolter un point dans un troisième match de suite pour la deuxième fois seulement cette saison.

Les Montréalais n'ont toutefois pas eu la chance d'attaquer le filet de Kuemper en prolongation. Le capitaine Gabriel Landeskog a rapidement donné la victoire à l'Avalanche avec son 15e but de la campagne.

Chargement de l’image

Cale Makar a joué pendant un peu plus de 26 minutes.

Photo : AP / Jack Dempsey

Sans Montembeault ni Drouin

Le défi s'annonçait déjà colossal pour le CH, puisque l'Avalanche avait déjà remporté ses cinq derniers matchs. Mais, en plus, la troupe de Ducharme devait se débrouiller sans les services de Montembeault et de Jonathan Drouin.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey

Le gardien est incommodé par une blessure, tandis que l'attaquant est de retour à Montréal pour subir une évaluation médicale plus approfondie. Drouin s'est blessé lors de la défaite face aux Golden Knights jeudi.

Dominique Ducharme a indiqué avoir particulièrement apprécié le travail de Lehkonen, appelé en renfort au sein d'un trio complété par Toffoli et Suzuki en raison de l'absence de Drouin.

Il a joué comme Lehky joue. Tu peux le mettre n'importe où : à gauche ou à droite. Il va toujours garder son identité. Il a obtenu deux ou trois chances de marquer en première période, et j'étais content qu'il soit récompensé en deuxième, parce que c'était un gros but pour notre équipe. Mais aussi parce qu'un joueur aussi impliqué mérite d'être récompensé.

Le Bleu-blanc-rouge effectuera un dernier arrêt au Minnesota lundi, pour affronter le Wild, avant de revenir à la maison. Les Ducks d'Anaheim seront en visite au Centre Bell le 27 janvier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !