•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Auger-Aliassime passe aisément au quatrième tour à Melbourne

Un homme brandit le poing dans les airs en guise de célébration.

Félix Auger-Aliassime a réalisé 16 as durant la rencontre.

Photo : Reuters / ASANKA BRENDON RATNAYAKE

Radio-Canada

Après Denis Shapovalov vendredi, c'était au tour de Félix Auger-Aliassime de se qualifier pour le quatrième tour des Internationaux d'Australie, samedi. Le Montréalais a disposé du Britannique Daniel Evans en trois manches de 6-4, 6-1 et 6-1, sous le soleil de Melbourne.

Auger-Aliassime a été dominant au service, remportant 91 % des points sur sa première balle. Il a aussi enregistré 16 as durant la rencontre.

C'est définitivement l'une des meilleures performances de ma carrière lors d'un tournoi du grand chelem, a clamé le Québécois, neuvième au monde, après la rencontre.

La première manche était serrée, mais j'ai réussi à aller chercher le bris de service. Par la suite, on dirait que tout a fonctionné à merveille.

Daniel Evans, 24e raquette mondiale, s'est vu offrir trois balles de bris au cours du match, mais n'a pu capitaliser. De son côté, FAA a brisé le service de son adversaire à six reprises pour voguer vers la victoire.

La rencontre a duré un peu moins de deux heures.

C'est une des raisons pour laquelle j'ai pu gagner facilement. Quand tu t'attends au meilleur de l'adversaire, que tu le respectes et que tu as l'humilité..., a mentionné Auger-Aliassime.

Je suis très content. J'ai eu deux premiers matchs très difficiles et d'obtenir une victoire convaincante, ça fait du bien. Je suis heureux.

Au premier tour, il était mené deux manches à une par le Finlandais Emil Ruusuvuori avant de finalement l'emporter après 3 h 40 minutes de jeu.

Ensuite, face à l'Espagnol Alejandro Davidovich Fokina, il s'est imposé en 4 heures 20 minutes. Les quatre manches disputées par les deux joueurs se sont rendues au bris d'égalité.

Je voulais mieux jouer qu'aux tours précédents. Je savais que je pouvais mieux faire. Je ne suis pas extrêmement surpris, mais je m'attendais à un match difficile.

Je suis ravi de ma performance, c'est une belle chose, mais le tournoi continue. Je vais essayer d'élever la barre et de jouer de mieux en mieux, a poursuivi le Québécois de 21 ans, qui se sent en confiance présentement.

Je me sens bien. Je sens que j'ai ma place ici. J'ai travaillé tellement fort pour me retrouver là.

Au prochain tour, il affrontera le Croate Marin Cilic, tombeur du Russe Andrey Rublev, cinquième favori, en quatre manches de 7-5, 7-6 (6/3), 3-6 et 6-3.

Ce sera le quatrième duel entre Auger-Aliassime et Cilic. Le Croate, qui est maintenant 27e au monde, a gagné les trois premiers. La plus récente victoire de Cilic face au Québécois remonte à juin dernier, en finale du tournoi de Stuttgart, sur gazon.

Maintenant, chaque match sera de plus en plus difficile. C'est un joueur contre qui j'ai déjà perdu. Je vais devoir bien me préparer et trouver des solutions.

Une évolution normale

C'est la quatrième fois à ses cinq dernières tentatives qu'Auger-Aliassime accède à la deuxième semaine d'activités d'un tournoi du grand chelem.

Ce palmarès inclut des présences en demi-finale aux Internationaux des États-Unis, en septembre dernier, et en quarts de finale des Internationaux de Wimbledon, en juillet 2021.

Questionné à savoir s'il sentait un changement positif dans son jeu depuis quelques mois, le Québécois a répondu par la négative.

Il n'y a pas eu un déclic en particulier, je pense que ma progression est constante depuis que j'ai 14 ou 15 ans. J'ai été parmi les plus précoces de ma génération. Certaines fois j'ai eu des creux, des mois plus difficiles, mais après j'ai toujours essayé de bien travailler pour m'améliorer, et c'est ce que j'ai fait.

C'est juste une évolution normale, a-t-il humblement répondu.

Avant son affrontement face à Cilic, Auger-Aliassime aura la chance de voir con compatriote Denis Shapovalov à l'œuvre. En huitièmes de finale, ce dernier croisera le fer avec l'Allemand Alexander Zverev, troisième tête de série.

Denis et moi on s'est toujours motivés mutuellement de façon positive, je pense que ça dilue la pression.

Que nous soyons les deux dans le top 15 mondial, c'est bien pour le tennis canadien. Je pense que c'est une bonne chose, a-t-il conclu.

Autres résultats de troisième tour

Hommes

  • Taylor Fritz (É.-U./no 20) bat Roberto Bautista (ESP/no 15) 6-0, 3-6, 3-6, 6-4, 6-3
  • Stefanos Tsitsipas (GRE/no 4) bat Benoît Paire (FRA) 6-3, 7-5, 6-7 (2/7), 6-4
  • Maxime Cressy (É.-U.) bat Christopher O'Connell (AUS) 6-2, 6-7 (6/8), 6-3, 6-2
  • Daniil Medvedev (RUS/no 2) bat Botic van de Zandschulp (NLD) 6-4, 6-4, 6-2

Femmes

  • Danielle Collins (É.-U./no 27) bat Clara Tauson (DEN) 4-6, 6-4, 7-5
  • Elise Mertens (BEL/no 19) bat Zhang Shuai (CHN) 6-2, 6-2
  • Simona Halep (ROM/no 14) bat Danka Kovinic (MNE) 6-2, 6-1
  • Alizé Cornet (FRA) bat Tamara Zidansek (SLO/no 29) 4-6, 6-4, 6-2
  • Iga Swiatek (POL/no 7) bat Darya Kasatkina (RUS/no 25) 6-2, 6-3
  • Kaia Kanepi (EST) bat Maddison Inglis (AUS) 2-6, 6-2, 6-0
  • Aryna Sabalenka (BLR/no 2) bat Markéta Vondrousová (CZE/no 31) 4-6, 6-3, 6-1

- Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !