•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Denis Shapovalov au troisième tour des Internationaux d’Australie

Il lève l'index gauche.

Denis Shapovalov

Photo : Associated Press / Hamish Blair

Associated Press

Denis Shapovalov a atteint le troisième tour des Internationaux d'Australie, mercredi, grâce à une victoire de 7-6 (8/6), 6-7 (3/7), 6-7 (6/8), 7-5 et 6-2 sur Kwon Soon-woo.

Le Canadien de 22 ans a eu besoin de quatre heures et demie pour éliminer le Sud-Coréen. Il a eu l'avantage 7-4 pour les bris, en plus d'accumuler 29 as.

Il a commis 10 doubles fautes, mais son rival en a fait sa bonne part lui aussi avec 6.

Les coups gagnants ont été très largement en faveur de Shapovalov (81-29), et il a réussi le point lors de 33 montées au filet sur 40.

Je vais avoir besoin d'un long bain de glace, a-t-il admis. Cela a été un très bon match, je me suis battu jusqu'au bout, et j'ai gagné. Je suis content.

Au tour suivant, il se mesurera à l'Américain Reilly Opelka, tête de série no 23, qu'il n'a encore jamais affronté.

Je vais tenter de renvoyer ses balles et de gagner mon service, a dit Shapovalov. Ce sera un autre match difficile contre un bon joueur.

Victoire de Nadal

Plus tôt, Rafael Nadal a vaincu Yannick Hanfmann en trois manches de 6-2, 6-3 et 6-4. L'Allemand, issu des qualifications, occupe le 126e rang à l'ATP.

L'Espagnol, tête de série no 6, vise un 21e titre majeur en simple. Il a décroché la victoire en 2 heures et 42 minutes lorsque son rival a envoyé un coup droit trop loin.

Nadal a converti 4 de ses 16 occasions de bris. Il n'a offert que deux balles du genre et les a repoussées.

Je l'avais déjà affronté à Roland-Garros. Je savais qu'il pouvait être dangereux. Il joue bien et venant des qualifications, il a trouvé son rythme sur les courts de Melbourne. Son niveau de jeu était aujourd'hui bien plus élevé que son rang mondial ne l'indique, a-t-il dit.

Au troisième tour, il aura comme rival Karen Khachanov, tête de série no 28, ou bien le Français Benjamin Bonzi.

À 35 ans, Nadal partage le record de 20 titres majeurs avec Roger Federer et Novak Djokovic. Federer ne joue pas en Australie en raison d'une blessure.

Djokovic, neuf fois champion à Melbourne, a vu son visa être annulé pour non-respect des règles australiennes en matière de vaccination.

L'Italien Matteo Berrettini, tête de série no 7, a battu l'Américain Stefan Kozlov 6-1, 4-6, 6-4 et 6-1.

Fernandez s'incline aussi en double

Leylah Annie Fernandez aura fait long feu à Melbourne.

La Québécoise a perdu au premier tour du tournoi de double.

Elle était jumelée à la Néo-Zélandaise Erin Routliffe. Elles ont été éliminées sèchement 6-3 et 6-1 en 59 minutes par les Australiennes Pricilla Hon et Lizette Cabrera.

Dans la première manche, Fernandez et sa partenaire menaient 2-1, mais les Australiennes ont égalisé la marque et ont ensuite sauvé une balle de bris au neuvième jeu pour s'en sortir en 32 minutes.

Dans la deuxième, les Australiennes ont brisé le service de leurs adversaires au premier, troisième et septième jeux.

La Canadienne Gabriela Dabrowski est aussi inscrite en double. Elle est jumelée à la Mexicaine Giuliana Olmos.

Osaka sans pitié

Dans le tournoi de simple, la tenante du titre Naomi Osaka, 14e au classement mondial, s'est montrée impitoyable face à l'Américaine Madison Brengle (54e). Elle a gagné 6-0 et 6-4 en 65 minutes au deuxième tour

Osaka a en effet remporté 87 % des échanges sur le service de son adversaire, et a réussi 37 coups gagnants contre 4 pour Brengle.

J'ai bien retourné (la balle), et j'en suis heureuse parce que j'ai beaucoup travaillé le retour de service ces derniers temps, a affirmé la Japonaise de 24 ans.

Vendredi, elle affrontera l'Américaine Amanda Anisimova (60e) pour une place en huitièmes de finale, où elle pourrait retrouver l'Australienne Ashleigh Barty, no 1 à la WTA.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !