•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canadien s’incline devant les Coyotes

Un gardien surveille la rondelle alors que des joueurs des deux équipes sont devant lui.

Cayden Primeau défend le filet du Canadien face aux Coyotes.

Photo : Getty Images / Christian Petersen

La Presse canadienne

Le Canadien de Montréal a poursuivi sa lente descente en enfer, lundi après-midi, en Arizona. Il a perdu 5-2 contre les Coyotes dans un duel entre les deux pires équipes du circuit Bettman.

Rem Pitlick et Ryan Poehling ont touché la cible pour le CH (7-25-5), qui a ainsi subi une sixième défaite d'affilée. Jonathan Drouin s'est signalé malgré tout avec une récolte de deux mentions d'aide.

Travis Boyd, Johan Larsson, Janis Moser, Nick Schmaltz et Clayton Keller ont noirci la feuille de pointage pour les Coyotes (9-24-4), qui ont mis un terme à une série de deux revers. Il est à noter que la formation de l'Arizona était toujours privée de son entraîneur-chef, André Tourigny, qui est soumis au protocole de la COVID-19.

Dans certains moments, on a été ordinaires. Ils [les Coyotes] ont profité de leurs occasions, mais il y a quelques jeux où on peut certainement faire mieux. Oui, certains [joueurs] viennent de revenir, mais peu importe, il faut trouver notre rythme, qu'on revienne au niveau qu'on peut atteindre, a déclaré l'entraîneur-chef Dominique Ducharme, visiblement déçu du résultat.

Cayden Primeau a effectué le départ devant le filet du Tricolore, mais il a été remplacé par Samuel Montembeault en troisième période. Primeau, qui effectuait son quatrième départ cette saison, a accordé 4 buts sur 16 tirs, et Montembeault a fini la rencontre avec six arrêts supplémentaires.

Son vis-à-vis, Karel Vejmelka, a conclu la partie avec 24 arrêts.

Les Coyotes frappent tôt

Boyd a ouvert la marque pour les favoris locaux dans la sixième minute de la première période. Larsson a doublé l'avance des siens trois minutes plus tard.

Pitlick a réduit l'écart à 2-1 avec moins de cinq minutes à écouler à l'engagement. Il s'agissait de son premier but avec le Tricolore, qui l'avait réclamé au ballottage du Wild du Minnesota la semaine dernière.

Le CH a retraité au vestiaire pour le premier entracte en retard au pointage, mais il pouvait s'accrocher à l'espoir. Les Coyotes représentent l'équipe de la LNH avec le pire rendement en deuxième période, avec un différentiel buts marqués/buts accordés de -32.

L’équipe locale a toutefois ajouté deux autres buts, de Moser et de Schmaltz, en période médiane. Ils ont été séparés par celui de Poehling en avantage numérique. Il s'agissait du cinquième filet de la campagne du no 25. Ainsi, après 40 minutes de jeu, les Coyotes menaient 4-2.

Le filet de Schmaltz a été contesté par Ducharme, puisqu'il considérait qu'il y avait eu obstruction de la part d'Antoine Roussel à l'endroit de Primeau. Les arbitres ont toutefois maintenu leur décision après avoir consulté la reprise vidéo.

[Alexander] Romanov le pousse vers le coin, et non vers le but. Clairement, ça empêche Primeau de se déplacer et de faire l'arrêt. Donc, j'ai contesté, a expliqué Ducharme.

Le Canadien a manqué d'énergie en troisième période, et Keller a scellé l'issue de la rencontre dans un filet désert. Le CH a ainsi consolidé son emprise sur le 32e et dernier rang de la LNH, et il a du même coup augmenté ses chances de remporter la loterie du repêchage.

Du renfort

Par ailleurs, le Canadien continue d'obtenir des renforts. Josh Anderson est devenu lundi le plus récent joueur à réintégrer la formation. L'Ontarien de 27 ans, qui n'avait pas joué depuis le 2 décembre en raison d'une blessure au haut du corps, évoluait en compagnie de Mike Hoffman et de Nick Suzuki.

L'attaquant Christian Dvorak disputait quant à lui son premier match contre son ancienne équipe depuis l'échange qui l'a envoyé à Montréal, le 4 septembre dernier.

De plus, Laurent Dauphin a été rappelé de l'escouade de réserve avant la rencontre et a pris la place de Michael Pezzetta.

En défense, Chris Wideman était de retour à son poste après avoir purgé une suspension d'un match pour un coup de tête à l'endroit de l'attaquant des Bruins de Boston Erik Haula mercredi dernier. Il a remplacé Corey Schueneman.

Drouin n'a pas voulu donner d'excuse pour cette piètre performance, malgré le fait que de nombreux vétérans étaient de retour au jeu.

C'est difficile. C'est sûr que tu ne peux pas demander aux joueurs comme "Andy" [Anderson], qui viennent de revenir, de reprendre leur rythme. C'est dur de prendre son rythme. Cela fait six semaines qu'il est absent. Oui, on a retrouvé des joueurs, mais ça fait longtemps qu'ils n'ont pas disputé de match de hockey. Ce n'est pas une excuse, mais c'était à nous de mieux performer ce soir. On ne l'a pas fait, on a accordé deux buts rapides, puis on n'a pas été capables de revenir dans le match par la suite.

L'attaquant a admis que la défaite a fait mal, car le Tricolore croupit toujours au 32e et dernier rang de la LNH.

Oui, quand tu entames une saison, tu ne sais pas à quoi t'attendre. C'est cliché, mais on essaie de rester positifs, même si nous connaissons encore des moments difficiles. Ça n'a pas été une bonne journée ni une bonne rencontre pour nous. C'est difficile à avaler, mais il reste encore plein de matchs à jouer cette saison. Il suffit d'oublier ce match-là.

Le Canadien poursuivra son voyage de sept matchs à Dallas, mardi, contre les Stars.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !