•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Carey Price progresse lentement dans sa rééducation

Un gardien but de hockey saute sur la glace, dans la pénombre, le projecteur sur lui.

Cary Price lors de la dernière finale de la Coupe Stanley

Photo : Getty Images / Bruce Bennett

La Presse canadienne

Carey Price est encore loin d’un retour au jeu. La vice-présidente aux communications du Canadien, Chantal Machabée, a qualifié lundi de « lente » la progression du gardien dans la rééducation pour sa blessure au genou.

On parle d’une absence indéterminée, a-t-elle dit.

L’entraîneur-chef Dominique Ducharme a précisé que les progrès de son gardien ont été ralentis par la pause des activités du CH à cause d’une éclosion de cas de COVID-19.

Ce n’est pas un recul. Il n’a pas pu prendre ces semaines-là pour avancer, a-t-il expliqué à quelques heures du match contre les Coyotes en Arizona. Il est au même point qu’il était avant Noël quand on a arrêté nos activités à cause de la COVID.

En plus de cet arrêt obligatoire, Price a lui-même contracté le coronavirus. Cela a ralenti sa rééducation sur tous les fronts.

Il se remet d'une opération à un genou subie le 23 juillet. Il s’est soumis en octobre à un programme de 30 jours pour combattre un problème d'abus de substance et se refaire une santé mentale.

Son retour au jeu se fait en quatre étapes : travail en gymnase, retour sur patins, séances sur glace avec l'entraîneur des gardiens et entraînement avec le reste de l'équipe.

On l’a vu début décembre faire des exercices avec son équipement complet, soit l’étape 3.

Son dernier match remonte au 7 juillet en finale de la Coupe Stanley.

Le CH s'est toujours gardé de fournir une fenêtre de temps pour son retour au jeu.

Des nouvelles des autres blessés

Le Tricolore a aussi donné des mises à jour médicales dans les dossiers de Jake Allen, de Paul Byron, de Joel Edmundson, de Brendan Gallagher, de Mathieu Perreault et de Tyler Toffoli.

Après s'être blessé le 12 janvier, à Boston, Allen a passé un test d'imagerie par résonance magnétique lundi. On en saura plus sur son statut lorsque l'équipe sera de retour à Montréal, mais l'échéancier annoncé précédemment, qui prévoyait une absence d'au moins une semaine, s'applique toujours.

Pendant ce temps, Byron a patiné en solitaire pour un troisième jour de suite. Il y a de fortes chances qu'il rejoigne ses coéquipiers pour participer à un entrainement complet pendant le présent voyage.

Pour sa part, Gallagher a patiné au Complexe sportif Bell et pourrait être de retour dans une ou deux semaines.

Perreault souffre d'une blessure au bas du corps. Il n'y a pas d'échéancier pour son retour pour le moment.

Finalement, Toffoli se remet bien d'une chirurgie à la main et devrait revenir au cours du voyage.

Le Tricolore ne compte plus aucun joueur sous le protocole de la COVID-19 de la LNH.

Harvey-Pinard, Ylonen et Fairbrother cédés au Rocket

L'équipe a par ailleurs cédé les attaquants Rafaël Harvey-Pinard et Jesse Ylonen au Rocket de Laval. En trois matchs avec le CH cette saison, Harvey-Pinard a récolté un but. Ylonen, lui, a deux points en sept matchs avec le grand club.

Le Tricolore a aussi annoncé que le défenseur Gianni Fairbrother a rejoint le Rocket et a repris l'entraînement. Il a terminé sa période d'isolation requise par le protocole COVID-19 de la LNH.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !