•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Bengals triomphent des Raiders, les Bills éliminent les Patriots

Le quart-arrière s'apprête à décocher une passe.

Joe Burrow

Photo : Getty Images / Andy Lyons

Associated Press

Le Paul Brown Stadium a presque tremblé. C'était peut-être aussi le cas de la ville de Cincinnati au complet.

Son plus récent héros, le quart Joe Burrow, a simplement semblé hausser les épaules après avoir mené les Bengals vers une victoire de 26-19 sur les Raiders de Las Vegas samedi.

Il s'agit de la première victoire en éliminatoires des Bengals en 31 ans.

C'est excitant pour la ville, pour l'Ohio, mais nous n'allons pas nous attarder là-dessus. Nous regardons de l'avant, a insisté Burrow, qui a lancé deux passes de touché.

« C'était prévu pour nous. Ce n'est pas le crémage sur le gâteau, c'est le gâteau. Nous avançons. »

— Une citation de  Joe Burrow, quart-arrière des Bengals de Cincinnati

Burrow a dirigé une attaque efficace qui a obtenu des points lors de six séquences offensives. Evan McPherson est devenu le premier botteur recrue à réussir quatre placements sans en rater un lors des ses débuts en éliminatoires, et Germaine Pratt a scellé l'issue de la rencontre grâce à une interception dans les dernières secondes.

C'était une victoire attendue depuis trois décennies pour les Bengals (11-7). Après être passés de la pire à la meilleure équipe de la Division nord de l'Association américaine avec une formation plutôt jeune, les Bengals ont mis fin à une séquence de huit défaites en éliminatoires.

L'entraîneur-chef des Bengals, Zac Taylor, a mentionné que les ballons de match allaient être offerts au propriétaire Mike Brown et à la ville.

Certains d'entre eux pourraient ne pas comprendre la signification de ce qui vient de se produire aujourd'hui, a souligné Taylor à propos de ses joueurs. La ville peut enfin apprécier cette équipe et enlever la pression des 31 dernières années. Cette journée a été importante pour beaucoup de gens.

Leur prochain adversaire dépendra des résultats des deux autres duels dans l'Américaine.

Ce sera plaisant de regarder les matchs de demain et de savoir que nous avons déjà gagné, a dit le premier choix au total du repêchage de 2020, qui a complété 24 de ses 34 passes pour des gains aériens de 244 verges.

Aidés par une décision discutable de l'équipe d'officiels menée par Jerome Boger, qui a accordé une passe de touché invalide de Burrow à Tyler Boyd, les Bengals ont aussi allongé la séquence sans victoire des Raiders (10-8) en éliminatoires.

Les Raiders, qui ont remporté leurs quatre derniers matchs pour se tailler une place en éliminatoires, n'ont pas triomphé depuis la finale de l'Américaine en 2002.

Les Bengals ont inscrit des points lors de leurs quatre premières séquences en attaque, mais avec quelques controverses.

Burrow a évité la pression avant d'effectuer une passe près des lignes de côté. L'arbitre a sifflé, à tort, sa sortie du jeu, mais le jeu s'est poursuivi. Boyd a attrapé la passe de 10 verges dans le fond de la zone des buts pour porter l'avance des siens à 20-6.

Les points ont été ajoutés au tableau, même si les Raiders ont cité le règlement qui stipule que le ballon aurait dû être rejoué au même endroit.

Et les Raiders se sont inclinés par sept points.

Nous avons simplement manqué de temps aujourd'hui, a observé l'entraîneur-chef par intérim des Raiders, Rich Bisaccia. Nous avons fait des choses inhabituelles, dont certaines pénalités, nous avons permis quelques longues séquences et nous n'avons pas capitalisé lorsque nous étions dans la zone payante. Ce n'est pas allé de notre côté aujourd'hui.

Les Bills éliminent les Patriots

Dans l'autre duel éliminatoire présenté samedi soir dans la NFL, les Bills ont défait les Patriots de la Nouvelle-Angleterre aisément. Les troupiers de Buffalo ont inscrit deux touchés au premier quart, en route vers un gain de 47-17.

Le quart-arrière victorieux Josh Allen a complété 21 de ses 25 tentatives de passe. Il a amassé 308 verges par la voie aérienne. Dawson Knox a été sa cible de prédilection avec cinq attrapés et deux touchés.

La défense des Bills a fait mal paraître le quart adverse, Mac Jones, qui a été victime de deux interceptions.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !