•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dur retour au jeu pour le Canadien

Brad Marchand inscrit un tour du chapeau et les Bruins l'emportent 5-1. Jake Allen, blessé, quitte le match.

Un joueur en noir passe devant son banc, où il est félicité par ses coéquipiers. À droite, un joueur en blanc a la mine basse, et sur la glace, des chapeaux et casquettes

Brad Marchand a réussi un tour du chapeau.

Photo : Getty Images / Rich Gagnon

Radio-Canada

Le Canadien de Montréal a perdu 5-1 contre les Bruins à Boston, mercredi, à son premier match depuis le jour de l'An après une pause due à une éclosion de cas de COVID-19. Un Brad Marchand inspiré, auteur d'un tour du chapeau, a été son bourreau. Et comble de malheur, Jake Allen est tombé au combat.

Le CH a beau avoir profité d'une longue pause pour se ressourcer, cela n'a rien changé à ses ennuis sur la patinoire. Cette défaite est sa quatrième d'affilée.

C'est certain que de retrouver ce niveau de compétition et de le tenir pendant 60 minutes contre une équipe qui joue du bon hockey représentait un bon défi, a reconnu l'entraîneur-chef Dominique Ducharme. J'ai aimé notre départ, mais à partir de la 10e minute, nous pompions l'huile.

« Nous avons craqué pendant ces 10 minutes-là en fin de première période. »

— Une citation de  Dominique Ducharme, entraîneur-chef du Canadien

Neuf joueurs du Tricolore, sortis du protocole COVID-19 de la LNH ou remis de blessures, étaient de retour au jeu : les défenseurs Chris Wideman, Jeff Petry et Ben Chiarot, les attaquants Mike Hoffman, Artturi Lehkonen, Christian Dvorak, Joel Armia et Laurent Dauphin, de même que le gardien Jake Allen.

C'est certain que ce soir, personne n'était dans une condition idéale, a noté Ducharme. Pour certains, ça faisait plus longtemps que d'autres qu'ils n'avaient pas patiné. Je ne mettrai personne au banc des accusés.

Certains n'avaient pas joué depuis avant Noël, a noté Petry. C'est difficile de revenir et d'être à un bon niveau de compétition. Ça nous a fait mal. Nous étions capables de fermer le jeu, mais le joueur en appui arrivait un peu en retard. Du côté des Bruins, l'équipe fonctionne à fond. Nous étions une fraction de seconde en retard et plusieurs buts reflètent cette situation.

Marchand se donne en spectacle

Marchand a inscrit son premier but avec un peu plus de cinq minutes au cadran de la première période. Il a foncé vers le filet d'Allen dès qu'il a sauté sur la glace et a habilement redirigé une passe de Tomas Nosek à l'embouchure du filet, où il n'était pas marqué.

Sur la séquence, Allen a semblé se blesser à la jambe gauche ou à l'aine, mais est resté dans le match.

Marchand en a remis 15 secondes plus tard. Il a frappé au vol son retour de tir dévié en hauteur par Allen.

Le gardien du Canadien a ensuite cédé sa place à Samuel Montembeault.

Gros plan d'un gardien en blanc, de profil

Jake Allen

Photo : Getty Images / Rich Gagnon

Marchand a fait très mal aux Montréalais en deuxième. À l'origine d'une contre-attaque en désavantage numérique, il a complété son tour du chapeau en s'emparant du retour de John Moore au moment où il était entouré de trois rivaux pour porter l'avance des Bruins à 4-0. C'était pour lui un troisième match de suite de deux buts ou plus.

Il est difficile à contrer, a dit Jeff Petry au sujet de Marchand. Il est fort sur ses jambes autour du filet et il est difficile de lui enlever la rondelle. En plus, il a les habiletés pour réussir des jeux.

Il patine vers le banc de son équipe, où ses coéquipiers l'attendent pour le féliciter.

Brad Marchand

Photo : Getty Images / Rich Gagnon

Curtis Lazar et Urho Vaakanainen, son premier dans la LNH, ont aussi touché la cible pour les Bruins (20-11-2), qui enregistrent une sixième victoire en sept matchs depuis qu’ils ont repris leurs activités, eux aussi après une éclosion de cas de COVID-19.

Pezzetta se distingue

Michael Pezzetta a fourni l'unique réplique du CH. Stationné devant Linus Ullmark à mi-chemin en deuxième période, il a bloqué plutôt que dévié un tir de Brett Kulak, mais a récupéré la rondelle et touché la lucarne avec un tir en pivot.

Pezzetta a continué à faire des flammèches quelques instants plus tard. Il a appliqué une sévère mise en échec au défenseur Matt Grzelcyk et Patrice Bergeron a été puni pour avoir tenté de s'en prendre à l'attaquant du Canadien.

J'aime jouer contre cette équipe, a dit Pezzetta après la rencontre [...] Ce sont des matchs difficiles. Le jeu est robuste et j'aime ça. Par contre, nous n'avons pas obtenu le résultat espéré.

Jonathan Drouin, avec une frappe sur la transversale en avantage numérique en deuxième période, Laurent Dauphin, avec un tir sur le poteau en infériorité numérique en deuxième lui aussi, et Ben Chiarot, frustré par un arrêt plongeon d'Ullmark en troisième, ont raté de belles occasions de marquer.

Samuel Montembault s'est signalé avec quelques bons arrêts, notamment devant un Patrice Bergeron seul devant lui en troisième période. Il a terminé le match avec 31 arrêts sur 34 tirs. Ullmark (24 arrêts en 25 tirs) a été moins occupé.

La troisième période a été marquée par quelques échauffourées. Dans l'une d'elles, Chris Wideman a donné un coup de tête à Erik Haula, ce qui pourrait lui valoir un appel du département de la sécurité des joueurs de la LNH.

Ce match à Boston était le premier d'une série de sept à l'étranger pour le Tricolore. Il poursuit son voyage jeudi contre les Blackhawks (13-18-5) à Chicago.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey
Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !