•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Valérie Grenier termine quatrième en slalom géant à Kranjska Gora

La skieuse aborde une porte à vive allure.

Valérie Grenier a obtenu son meilleur résultat à vie en Coupe du monde.

Photo : Gracieuseté : Alpin Canada

Radio-Canada

La Franco-Ontarienne Valérie Grenier a occupé le quatrième rang samedi à l’épreuve de slalom géant de la Coupe du monde de ski alpin présentée à Kranjska Gora, en Slovénie.

Huitième à l’issue de la première manche, Grenier a enregistré un temps cumulatif de 2 min 17 s 18/100, terminant ainsi à 7 petits centièmes de seconde du podium.

La victoire est allée à la Suédoise Sara Hector (2 min 15 s 79/100). Elle s'est imposée devant la Française Tessa Worley (2 min 16 s 75/100) et l’Italienne Marta Bassino (2 min 17 s 11/100).

À moins d’un mois des Jeux olympiques, ce résultat s’avère plein de promesses pour Grenier, qui campe en 14e position de la spécialité et au 47e échelon du classement général.

Elle avait déjà signé une septième place plus tôt cette saison, à Sölden. En 2019, Grenier s'était également classée quatrième lors du super-G de Cortina D'Ampezzo, en Italie. L'année précédente, elle avait pris le cinquième rang lors du super-G de Lake Louise, en Alberta.

Terminer quatrième en slalom géant, c’est mon meilleur résultat et c’est tellement proche du podium. C’est vraiment fou pour moi! Je n’ai pas pu m’entraîner pendant un bon bout et ça n’a pas été facile, alors je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre, mais le timing fait en sorte que c’est encore plus spécial et ça me rend encore plus fière, a commenté Grenier en entrevue à Sportcom.

Trois autres Canadiennes ont pris le départ de l’épreuve. Britt Richardson a fini 22e, tandis que Sarah Bennett et Mikaela Tommy n’ont pas complété la seconde manche.

Retour en force

Le mois dernier, Grenier s’était blessée aux genoux dans une séance d’entraînement et le plateau tibial de ses deux articulations avait été touché. La skieuse a suivi son plan de réadaptation à la lettre et, surtout, elle n’a pas ruminé d'idées négatives.

« J’ai juste accepté que c’était ça qui s’était passé et j’ai fait les bonnes choses en mettant de la glace et la petite machine qui aide à guérir les os. Je restais juste vraiment positive, et qu’importe ce qui arrivait, j’étais capable de revenir à 100 %. J’ai toujours gardé confiance en moi. »

— Une citation de  Valérie Grenier

Même si les conditions de la course sont extrêmement difficiles, j’ai toujours une petite voix en dedans de moi qui dit que je suis quand même capable d’y aller à fond et de bien faire. Oui, je suis surprise, mais j’avais un feeling que j’étais capable de bien faire, et c’est cool de voir que ç’a fonctionné! a conclu l'athlète établie à Mont-Tremblant.

Read 12e en Suisse

Chez les messieurs, le Canadien Erik Read a terminé 12e au slalom géant disputé à Adelboden, en Suisse.

Déjà 12e à l'issue de la première manche, Read a enregistré un temps cumulatif de 2 min 37 s 75/100. Il a conclu à un peu plus de 3 secondes du vainqueur et favori local, Marco Odermatt (2 min 34 s 45/100).

L’Autrichien Manuel Feller (2 min 34 s 93/100e) et le Français Alexis Pinturault (2 min 34 s 99/100e) ont complété le podium.

Deux autres Canadiens, Asher Jordan et Trevor Philp, n’ont pas franchi l’étape de la manche initiale.

Avec les informations de Sportcom

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !