•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Novak Djokovic aux Internationaux d’Australie avec une dérogation médicale

Il lève les yeux et les bras au ciel.

Novak Djokovic

Photo : Getty Images / JOE KLAMAR

Agence France-Presse

La Fédération australienne de tennis (TA), organisatrice des Internationaux d'Australie, a confirmé mardi qu'une « dérogation médicale » avait été octroyée à Novak Djokovic pour qu'il puisse disputer le premier tournoi majeur de l'année, du 17 au 30 janvier.

Djokovic a demandé une dérogation médicale qui lui a été octroyée après un examen rigoureux (de sa demande) impliquant deux groupes différents et indépendants d'experts médicaux, indique TA dans un communiqué publié quelques minutes après que le no 1 mondial eut annoncé son départ pour l'Australie.

Novak Djokovic participera aux Internationaux d'Australie, et il est en route, insiste le communiqué en s'abritant derrière le secret médical pour ne pas dévoiler les raisons de l'octroi de cette dérogation au joueur de tennis, qui briguera un 21e titre record du grand chelem et un 10e sacre, record aussi, à Melbourne.

J'ai passé du très bon temps avec ceux que j'aime durant les vacances et aujourd'hui, je pars pour Down Under [l'Australie] grâce à une dérogation, écrit le Serbe de 34 ans sur sa page Instagram pour accompagner une photo de lui à l'aéroport avec un sac de raquettes.

Je suis prêt à vivre et respirer le tennis au cours des semaines de compétitions à venir. Merci à tous de votre soutien! Idemooo [alleeeez], 2022, a-t-il ajouté.

Novak Djokovic n'a jamais donné de détails sur son statut vaccinal et s'était exprimé dès avril 2020 contre la vaccination obligatoire, alors envisagée pour permettre la reprise des tournois malgré la pandémie de COVID-19.

En décembre, lorsqu'une rumeur voulait que Djokovic soit autorisé à se rendre en Australie grâce à une exceptionnelle dérogation médicale, le vice-premier ministre de l'État de Victoria, dont Melbourne est la capitale, avait réaffirmé qu'aucune dérogation de complaisance ne serait délivrée.

Toute personne qui voudra venir au tournoi, spectateurs, joueurs, officiels, personnel, tout le monde devra être vacciné totalement. La dérogation médicale n'est pas une astuce à usage de joueurs privilégiés, avait insisté James Merlino.

Le forfait de Djokovic à la Coupe ATP, quelques jours avant le début du tournoi par équipe organisé à Sydney du 1er au 9 janvier, sans justification, avait encore épaissi le doute quant à sa participation aux Internationaux d'Australie.

Le Serbe s'était exprimé en avril 2020 contre la vaccination obligatoire, alors envisagée pour permettre la reprise des tournois.

Personnellement, je ne suis pas pour les vaccins. Je n'aimerais pas que quelqu'un m'oblige à me faire vacciner pour voyager, avait affirmé Djokovic.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !