•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rugby Canada reçoit un beau cadeau de Noël

Les joueuses de rugby de l'équipe canadienne se rassemblent au centre du terrain et soulèvent le ballon.

L'équipe canadienne de rugby

Photo : Reuters / Alessandro Bianchi

La Presse canadienne

Rugby Canada a reçu un don de 11,6 millions de dollars provenant de la vente du complexe Fletcher's Fields à la ville de Markham, au nord de Toronto.

Ce complexe de huit hectares, créé en 1966, qui comprend six terrains de rugby, a accueilli des rencontres internationales qui ont vu le Canada affronter l'Argentine, l'Angleterre, l'Irlande, le Japon et les États-Unis.

Il a reçu le nom du regretté Denis Fletcher, grand amoureux de ce sport devant l'Éternel, qui a aidé le rugby à se développer en Ontario.

Le don de 11,6 millions de dollars sera versé à la fondation de Rugby Canada.

C'est un don historique, a réagi le président de la fondation, Mike Holmes. Avec cet argent, nous pourrons investir dans le développement du rugby au Canada. C'est la mission que se donne la fondation depuis sa création en 2003.

La fondation de Rugby Canada remet des bourses et soutient financièrement des programmes destinés notamment aux athlètes de moins de 20 ans ou au programme national de rugby féminin.

Une joueuse canadienne de rugby aux longs cheveux blonds tient le ballon du bras droit, alors qu'elle tombe sur le terrain.

Karen Paquin pendant un match de l'équipe canadienne

Photo : Radio-Canada

Avec ce don, la fondation de Rugby Canada voit son budget s'approcher des 20 millions de dollars.

En raison de la pandémie, les revenus de Rugby Canada ont fondu en 2020, passant de 15 millions en 2019 à 9 millions en 2020.

Le complexe Fletcher's Field continuera de présenter des matchs internationaux jusqu'à la fin de 2024. Il cédera alors sa place à un nouveau complexe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !