•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux onces et 90 minutes plus tard, Beterbiev fait le poids

Un boxeur est pesé en vue d'un combat.

Les visages en disaient long lors du premier passage d'Artur Beterbiev sur le pèse-personne.

Photo : Bernard Brault - Groupe Yvon Michel

Jean-François Chabot

Le champion du WBC et de l'IBF des mi-lourds, Artur Beterbiev, a dû s’y prendre à trois reprises, jeudi, afin de respecter la limite de 175 lb en vue de son combat de vendredi face à l’Américain Marcus Browne.

Ce qui s’annonçait comme un événement sans histoire a soudainement pris une tournure inattendue quand Beterbiev, même nu comme un ver derrière un drap de bain, a fait osciller le pèse-personne à 175,2 lb, soit deux onces de plus que la limite permise.

Déjà, dans les minutes qui ont précédé cette première pesée, le clan Beterbiev au grand complet s’était regroupé autour de l’engin pour constater où le boxeur en était. En le voyant retirer son caleçon derrière la grande serviette blanche, on a senti l’inquiétude.

Alors que Browne (24-1, 16 K.-O.) a été pesé à 174,6 lb, Beterbiev avait jusqu’à 14 h pour perdre les deux onces en trop. Cette petite masse peut sembler anodine, mais quand l’athlète est déjà en état de grande déshydratation, ce sont des énergies importantes qui y sont consacrées.

La semaine dernière, l’entraîneur Marc Ramsay assurait que son protégé n’était déjà plus qu’à deux livres de l’objectif. Il faut à présent se poser la question à savoir si le métabolisme du boxeur de 36 ans fonctionne à présent un peu plus lentement, rendant la limite des 175 lb plus difficile à respecter.

La bonne nouvelle, c’est que Beterbiev y est parvenu et que l’on aura un combat. Il faut aussi souligner qu’étant donné qu'il y a deux ceintures en jeu, il n'y aura pas de pesée additionnelle pour l'IBF, vendredi matin, comme s'est normalement le cas.

Est-ce que Browne vient de remporter un round psychologique? C’est probable. Ce dernier ne s’est d’ailleurs pas fait prier pour affirmer qu’il n’avait jamais, durant toute sa carrière, dépassé la limite de poids.

Dicaire et Lozano avec aisance

En ce qui a trait à la demi-finale pour le titre de l'IBF des super-mi-moyennes, la Mexicaine Cynthia Lozano (9-0, 7 K.-O.) et la Québécoise Marie-Eve Dicaire (17-1) n’ont pas eu à rougir ou à stresser. Lozano a vu s’afficher 151,2 lb contre 153 lb pour Dicaire, qui tentera de devenir la troisième pugiliste du Québec et la première femme à reconquérir une ceinture mondiale.

Je suis tellement contente de pouvoir boxer ici, à Montréal, au Centre Bell. J’ai vraiment apprécié chaque minute de ma préparation. Maintenant, it’s show time, a indiqué Dicaire avec son sourire habituel.

Marie-Eve Dicaire a fait le poids en marge de son combat de championnat du monde face à Cynthia Lozano.

Son entraîneur Stéphane Harnois est très satisfait du comportement qu’elle a affiché au cours des dernières semaines.

C’est ça qui est l’fun avec Marie-Eve. Elle réussit toujours à repousser les limites. Elle a écouté toutes les consignes. On est au même point qu’avant d’affronter Claressa Shields et peut-être mieux. J’ai retrouvé quelque chose chez elle que l’on n’avait pas vue depuis le temps où elle se préparait à affronter Chris Namus, a-t-il affirmé.

Dicaire et Lozano devront se soumettre quant à elles à la pesée du matin du combat où elles ne pourront avoir pris plus de 10 livres par rapport au poids enregistré jeudi midi.

Autres combats :

  • Championnat de la NABO des lourds-légers Yan Pellerin (12-1-0, 5 K.-O.), 199 lb c. Francisco Rivas (15-2-0, 5 K.-O.), 198,2 lb
  • Steve Rolls (20-1-0, 11 K.-O.), 166,8 lb c. Christopher Brooker (16-8-0, 6 K.-O.), 166,4 lb
  • Movladdin Biyarslanov (8-0-0, 6 K.-O.) 139,6 lb c. Alan Ayala Crisosto (9-2-0, 5 K.-O.), 138,8 lb
  • Brandon Moore (10-0-0, 6 K.-O.), 273,2 lb c. Abraham Pascual (14-8-0, 12 K.-O.), 231,6 lb
  • Mazlum Akdeniz (14-0-0, 7 K.-O.), 139,8 lb c. Arturo Bustamante (9-4-0, 5 K.-O.), 138 lb
  • Batyrzhan Jukembayev (18-1-0, 14 K.-O.), 150,4 lb c. Juan Jose Martinez (28-10-0, 20 K.-O.), 158 lb

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !