•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier gain en 19 jours pour le Canadien devant des bancs vides

Durant l'échauffement, des joueurs patinent devant des gradins vides.

Le duel Flyers-Canadien a été présenté à huis clos, jeudi soir, au Centre Bell.

Photo : Getty Images / Minas Panagiotakis

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2021 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Canadien a finalement décroché une victoire jeudi soir en l'emportant 3-2 sur les Flyers de Philadelphie, mais il n'y avait personne au Centre Bell pour y assister.

À la demande du gouvernement du Québec et de la santé publique, la rencontre a été tenue à huis clos, pour éviter toute propagation de COVID-19 dans un contexte où le nouveau variant du virus a fait hausser le nombre de cas dans la province.

Jonathan Drouin a indiqué que ce n'était pas facile pour les joueurs de revoir des gradins vides.

Nous ne nous attendions pas à vivre ça cette saison à cause des vaccins. C'est difficile de revoir ça, de ne pas avoir d'ambiance, de ne pas ressentir l'énergie de la foule. Mais la santé des gens est plus importante que d'aller voir un match de hockey.

Refoulés aux portes du Centre Bell, des partisans s'en vont.

Les partisans du Canadien n'ont eu qu'un court préavis leur indiquant qu'ils ne pourraient accéder au Centre Bell, jeudi soir.

Photo : Getty Images / Minas Panagiotakis

Les Montréalais ont mis un terme à une séquence de sept revers en venant à bout des Flyers en tirs de barrage grâce à un but de Jonathan Drouin. Son compagnon de trio, Laurent Dauphin, avait précédemment créé l'égalité pour forcer la prolongation.

Nous avions parlé il y a quelques jours d'amener la rondelle au cœur de l'enclave. Je crois que nous obtenons plus d'occasions depuis deux matchs, même si nous ne sommes pas énormément récompensés, a mentionné Dominique Ducharme après la victoire.

Son équipe a entamé le match avec aplomb. Il a décoché 19 tirs en première période seulement. Il a aussi pris l'avance rapidement sur un but d'Artturi Lehkonen cinq minutes après le début du match. Le Finlandais a déjoué Carter Hart en faisant dévier un tir de Brett Kulak qui provenait de la ligne bleue. Alexander Romanov a aussi amassé une mention d'aide sur la séquence.

Les Flyers, amorphes en première période, sont retournés sur la patinoire revigorés en deuxième période. Ils ont dominé au chapitre des tirs en plus d'inscrire deux buts.

Max Willman a d'abord égalisé la marque en s'emparant d'une rondelle libre devant le filet de Cayden Primeau. Puis, avec une minute à écouler à la période, Jeff Petry s'est compromis en avançant en zone neutre, ouvrant une brèche à la ligne bleue. Jackson Cates s'y est faufilé avant de tromper Primeau avec un tir entre les jambières. Il s'agissait de son premier but dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

Dauphin a saisi un retour de lancer de Ben Chiarot pour faire 2-2. Il a ainsi réussi son premier but dans la LNH depuis décembre 2016.

Il hurle de joie et lève le poing après son but devant les joueurs des Flyers.

Laurent Dauphin

Photo : The Canadian Press / Graham Hughes

La prolongation n'a pas fait de maître, même si les Flyers ont profité d'un jeu de puissance de deux minutes lorsque Chiarot se trouvait au banc des pénalités.

Le duel s'est décidé en tirs de barrage. Drouin a été le seul à toucher la cible. Cayden Primeau a bloqué coup sur coup Sean Couturier, Claude Giroux puis Cam Atkinson pour donner la victoire à son club. Il est toutefois resté étendu sur le sol après son dernier arrêt, avant de se relever.

Statistiques

  • Lancers : MTL 40 - PHI 39
  • Mises en échec : MTL 22 - PHI 13
  • Mises au jeu remportées : MTL 40 % - PHI 60 %
  • Minutes de pénalité : MTL 44 - PHI 4

Primeau, 22 ans, en est à un deuxième séjour dans la LNH cette saison. Il a déjà pris part à deux rencontres (0-2) au cours desquelles il a accordé 8 buts pour une moyenne de 4,82 par match et un taux d’efficacité de ,877 (57 arrêts sur 65 tirs).

Même s'il a été tenu à l'écart de la feuille de pointage, Caufield a offert une bonne performance avec huit tirs au but.

J'ai plus d'énergie. Je me sens bien sur la glace. J'obtiens des occasions et la rondelle va éventuellement rentrer. C'est frustrant pour un marqueur, mais j'essaie simplement d'atteindre la cible. Je ne veux pas trop viser les coins.

Pour sa part, Dauphin a maintenant récolté un but et deux aides en cinq affrontements depuis son rappel du Rocket de Laval. Il a noté être plus prêt aujourd'hui, à 26 ans, pour la LNH.

« J'ai un bagage dans la Ligue américaine. Je suis aussi plus prêt physiquement. Je ne suis pas le plus gros et j'ai dû m'adapter. À 20 ans, c'était une lacune. Je suis maintenant plus fort dans les batailles. En général, mon jeu est meilleur. »

— Une citation de  Laurent Dauphin

Dans quelques jours et semaines, nous aurons des joueurs qui vont revenir au jeu. Ça va créer de la compétition à l'interne, a souligné Ducharme. Quand une occasion s'offre à vous, vous voulez forcer la main de la direction en jouant de la bonne façon.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey

Norlinder en Suède

Le CH a également rétrogradé Corey Schueneman à Laval en plus d’annoncer que le défenseur Mattias Norlinder allait retourner en Suède afin d’y poursuivre son développement avec le Frolunda HC.

Choix de 3e tour en 2019 (64e au total), Norlinder a joué six matchs avec le Bleu-blanc-rouge. Sa fiche montre une mention d’aide et un différentiel de -2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...