•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Max Verstappen arrache à Lewis Hamilton le titre de champion du monde de F1

Un homme soulève un trophée.

Le Néerlandais Max Verstappen est champion du monde de formule 1 pour la première fois de sa carrière.

Photo : Getty Images / Mark Thompson

Radio-Canada

Max Verstappen a remporté le dernier grand prix de la saison, après avoir dépassé Lewis Hamilton dans le dernier tour du GP d'Abou Dhabi dimanche. Mercedes conteste officiellement le résultat de la course.

On se demandait si cette dernière course de la saison allait se dérouler sans controverse. La réponse est non. Il n'a fallu attendre que sept virages pour être témoin d'une (autre) controverse.

Bien lancé de la deuxième place sur la grille, Lewis Hamilton a devancé Max Verstappen, parti en position de tête. Mais au virage no 7 du premier tour, le Néerlandais a attaqué le Britannique par l'intérieur et l'a forcé à quitter la piste.

Ce dernier a accéléré dans la zone de dégagement et a repris sa première place en piste avec une bonne avance sur Verstappen qui a négocié le virage dans la trajectoire de course.

Des voitures de course roulent sur un circuit au départ d'un grand prix.

Lewis Hamilton devant Max Verstappen au premier tour du Grand Prix d'Abou Dhabi

Photo : Getty Images / Lars Baron

Tout le monde pensait que Hamilton allait devoir redonner sa position à Verstappen, mais la direction de course a décidé qu'il avait suffisamment ralenti en revenant en piste pour garder sa position.

Il a pu rester en tête, avec une voiture plus rapide en ligne droite, et le pilote Red Bull n'a pas pu revenir sur lui. Mais dans le monde du sport, il ne faut jamais perdre espoir, surtout en course automobile.

Le miracle canadien

Red Bull avait besoin d'un miracle, et le miracle s'est produit. Et il est arrivé du Canada...

Au 53e tour sur 58, alors que Hamilton avait 11,9 secondes d'avance sur Verstappen et se dirigeait vers son huitième titre, le Torontois Nicholas Latifi (Williams) a frappé durement les rails de sécurité et sa voiture a bloqué partiellement la piste.

La direction de course a dû faire sortir la voiture de sécurité, ce qui a regroupé le peloton.

Hamilton a perdu son avance sur Verstappen qui avait changé ses pneus et avait reçu l'autorisation tardive de la direction de course qu'il pouvait dépasser les retardataires qui roulaient entre lui et le Britannique.

À la relance dans le dernier tour, on a eu droit à un sprint entre les deux prétendants. En pneus plus frais, Verstappen a attaqué Hamilton sans se poser de questions et l'a dépassé. Le Britannique a bien tenté de répliquer, mais en vain.

Le drapeau à damier est agité.

Max Verstappen franchit le premier la ligne d'arrivée du Grand Prix d'Abou Dhabi.

Photo : Getty Images / Pool

Alors que Mercedes-Benz s'apprêtait à célébrer le huitième titre de Hamilton, c'est Verstappen qui a assommé le clan adverse. L'équipe allemande devra se consoler avec un huitième Championnat des constructeurs d'affilée.

C'est fou, j'ai enfin eu de la chance, je veux revivre ça avec cette équipe pour les 10 à 15 années à venir, a lancé Verstappen.

Encore une fois, la direction de course aura influé sur le cours des événements, et dimanche à Abou Dhabi sur la course au titre.

Des photographes sont près de lui.

Max Verstappen debout sur sa monoplace à Abou Dhabi

Photo : Getty Images / Clive Rose

Latifi a bien malgré lui eu un grand rôle à jouer dans la lutte pour le titre mondial après avoir abandonné à 5 tours de l'arrivée.

La course a été éprouvante, a dit le Torontois. Nous n'avions pas un bon rythme. À la fin de la course, une bataille avec Mick Schumacher (Haas) m'a forcé à sortir de piste, et mes pneus se sont encrassés. J'ai ensuite fait une petite erreur qui m'a envoyé dans le rail. Ce n'est pas comme ça que je voulais finir la saison.

Quant au Québécois Lance Stroll, il n'a jamais pu entrer dans les points. Il s'est battu dans l'anonymat le plus complet, notamment contre son coéquipier au cinquième tour pour la 14e place. Il a finalement concluau 13e rang.

Nous n'avons pas pu profiter de la présence de la voiture de sécurité à la fin, je n'ai pas pu récupérer ma place dans la file, et je ne sais pas pourquoi, a dit Stroll. C'est dommage, car nous avions fait un arrêt aux puits tardif. Treizième, ce n'est pas ce que je voulais comme résultat pour mon 100e grand prix. Mais bon, on a appris beaucoup cette saison, et ça nous servira en 2022.

Mercedes-Benz a contesté officiellement le résultat de la course, a annoncé la FIA, et a déposé deux réclamations portant sur l'intervention de la voiture de sécurité. L'équipe allemande a été entendue par la direction.

La première réclamation a été rejetée par la FIA, la deuxième n'a pas été retenue. Mercedes-Benz pense interjeter appel de la deuxième décision. L'équipe allemande a 96 heures pour le faire, et la Cour d'appel internationale de la FIA devra trancher.

Ils se tapent sur l'épaule.

Lewis Hamilton et Max Verstappen se saluent après le GP d'Abou Dhabi.

Photo : Getty Images / Lars Baron

Hamilton, 36 ans, conclut la saison au 2e rang avec 387,5 points et reste à égalité avec Michael Schumacher à 7 titres mondiaux, alors que Verstappen (395,5 points) savoure son premier titre.

Félicitations à Max et à son équipe. Il a fait un boulot fantastique cette année, a dit Lewis Hamilton. Toute mon équipe, tout le monde à l'usine et ici, a travaillé très dur cette année. Ça a été une saison parmi les plus difficiles. Je suis très fier de tout le personnel et heureux de partager ce cheminement avec eux. On a tout donné pendant la fin de saison, on n'a jamais abandonné et c'est le plus important.

Sept saisons après ses débuts, le Néerlandais, né en Belgique le 30 septembre 1997, est 4e dans la liste des plus jeunes champions du monde.

Deux hommes se parlent face à face, l'un est assis, l'autre est accroupi.

Max Verstappen et son père Jos après la victoire du Néerlandais à Abou Dhabi

Photo : Getty Images / Mark Thompson

Verstappen remporte un titre mondial à 24 ans, 2 mois et 12 jours, derrière Sebastian Vettel en 2010 (23 ans, 4 mois et 11 jours), Lewis Hamilton en 2008 (23 ans, 9 mois et 26 jours) et Fernando Alonso en 2005 (24 ans, 1 mois et 27 jours).

Classement général du Grand Prix d'Abou Dhabi :

  • 1. Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda) les 306,183 km en 1 h 30 min 17 s 345/1000
  • 2. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) à 2,256 s
  • 3. Carlos Sainz fils (ESP/Ferrari) à 5,173 s
  • 4. Yuki Tsunoda (JPN/AlphaTauri-Honda) à 5,692 s
  • 5. Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri-Honda) à 6,531 s
  • 6. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes-Benz) à 7,463 s
  • 7. Lando Norris (GBR/McLaren-Mercedes-Benz) à 59,200 s
  • 8. Fernando Alonso (ESP/Alpine-Renault) à 1:01,708 s
  • 9. Esteban Ocon (FRA/Alpine-Renault) à 1:04,026 s
  • 10. Charles Leclerc (MON/Ferrari) à 1:06,057 s
  • 11. Sebastian Vettel (GER/Aston Martin-Mercedes-Benz) à 1:07,527 s
  • 12. Daniel Ricciardo (AUS/McLaren-Mercedes-Benz) à 1 tour
  • 13. Lance Stroll (CAN/Aston Martin-Mercedes-Benz) à 1 tour
  • 14. Mick Schumacher (GER/Haas-Ferrari) à 1 tour
  • 15. Sergio Pérez (MEX/Red Bull-Honda) abandon

Meilleur tour en course : Max Verstappen 1:26,103 au 40e tour (à la moyenne de 220,800 km/h)

Abandons :

  • Kimi Räikkönen (FIN/Alfa Romeo Sauber-Ferrari) : problème mécanique 26e tour
  • George Russell (GBR/Williams-Mercedes-Benz) : problème mécanique 27e tour
  • Antonio Giovinazzi (ITA/Alfa Romeo Sauber-Ferrari) : problème mécanique 34e tour
  • Nicholas Latifi (CAN/Williams-Mercedes-Benz): accident 51e tour

N'a pas participé : Nikita Mazepin (RUS/Haas-Ferrari), forfait après test COVID-19 positif

Classements à l'issue du Grand Prix d'Abou Dhabi, 22e et dernière manche de la saison

Classement des pilotes :

  • 1. Max Verstappen (NED) 395,5 pts
  • 2. Lewis Hamilton (GBR) 387,5
  • 3. Valtteri Bottas (FIN) 226
  • 4. Sergio Pérez (MEX) 190
  • 5. Carlos Sainz fils (ESP) 164,5
  • 6. Lando Norris (GBR) 160
  • 7. Charles Leclerc (MON) 159
  • 8. Daniel Ricciardo (AUS) 115
  • 9. Pierre Gasly (FRA) 110
  • 10. Fernando Alonso (ESP) 81
  • 11. Esteban Ocon (FRA) 74
  • 12. Sebastian Vettel (GER) 43
  • 13. Lance Stroll (CAN) 34
  • 14. Yuki Tsunoda (JPN) 32
  • 15. George Russell (GBR) 16
  • 16. Kimi Räikkönen (FIN) 10
  • 17. Nicholas Latifi (CAN) 7
  • 18. Antonio Giovinazzi (ITA) 3
  • 19. Nikita Mazepin (RUS) 0
  • 20. Mick Schumacher (GER) 0
  • 21. Robert Kubica (POL) 0

Classement des constructeurs :

  • 1. Mercedes-Benz 613,5 pts
  • 2. Red Bull-Honda 585,5
  • 3. Ferrari 323,5
  • 4. McLaren-Mercedes-Benz 275
  • 5. Alpine-Renault 155
  • 6. AlphaTauri-Honda 142
  • 7. Aston Martin-Mercedes-Benz 77
  • 8. Williams-Mercedes-Benz 23
  • 9. Alfa Romeo Sauber-Ferrari 13
  • 10. Haas-Ferrari 0
Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !