•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas d’argent public pour un stade de baseball à Montréal, assure François Legault

Le premier ministre François Legault lors d'un point de presse à Québec.

Le premier ministre François Legault lors d'un point de presse à Québec

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada

Le gouvernement du Québec n’a pas l’intention de contribuer au financement d’un stade de baseball à Montréal. C’est du moins ce que le premier ministre François Legault a soutenu lors de la période de questions, à l'Assemblée nationale, mercredi.

Il n’est pas question que notre gouvernement mette un sou des contribuables là-dedans, a affirmé M. Legault en réponse à une question de Gabriel Nadeau-Dubois, de Québec solidaire.

Le quotidien La Presse avait publié mardi des informations selon lesquelles le gouvernement du Québec réfléchissait toujours à sa participation à coût nul pour les contribuables dans un projet de stade au bassin Peel où joueraient, à temps partiel, les Rays de Tampa Bay.

Dans cette perspective, les impôts payés par les joueurs et les retombées économiques associées au retour d'une équipe professionnelle dans la métropole viendraient compenser avec les années l'argent public investi.

Selon ces informations, la contribution demandée à Québec se serait élevée à quelques centaines de millions de dollars. Le coût total du projet serait d’environ un milliard.

Si jamais il y a un stade de baseball, ça ne va pas coûter un sou aux contribuables québécois, a ajouté le premier ministre au cours de cette période de questions.

Le baseball majeur est en lock-out depuis jeudi dernier après l’arrivée à échéance de la convention collective.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !