•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’or pour Ivanie Blondin, un sixième podium d’affilée pour Laurent Dubreuil

L'air confiant, il effectue un virage.

Laurent Dubreuil

Photo : dave holland/canadian sport institute calgary / Dave Holland / Patinage de vitesse Canada

Radio-Canada

Les Canadiens ont continué de s'illustrer dimanche en Utah, à la Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste de Salt Lake City.

La Franco-Ontarienne Ivanie Blondin a triomphé lors du départ groupé. La patineuse d'Ottawa a survolé l'anneau en 8 min 31 s 870/1000.

La Néerlandaise Marijke Groenewoud a été sa plus proche poursuivante, avec un temps de 8:31,880. Sofie Karoline Haugen, de la Norvège, complète le podium.

J'ai vraiment confiance en ma forme en ce moment et ça se voit sur la glace, a indiqué Blondin.

L'autre Canadienne en compétition, Valérie Maltais, a pris le 13e rang.

Au 1500 m, les Japonaises Miho Takagi et Ayano Sato ont réussi le doublé, devant la Néerlandaise Antoinette de Jong. Blondin a été la meilleure de son pays grâce à sa 13e place.

Souriante, elle lève les bras pour célébrer sa victoire.

Ivanie Blondin

Photo : Gracieuseté : ISU Speed Skating

Samedi, Blondin a remporté la poursuite par équipe avec Maltais et Isabelle Weidemann.

On est vraiment forte en ce moment et je suis très excité pour les Jeux olympiques, a-t-elle ajouté.

Une autre réussite pour Laurent Dubreuil

Laurent Dubreuil est monté à nouveau sur le podium. Il a gagné la médaille de bronze du deuxième 500 m.

Il avait aussi reçu la même récompense dans le premier 500 m de la fin semaine. Le patineur de Québec en avait profité pour abaisser sa marque personnelle sur cette distance avec un chrono de 34,53 s, se rapprochant encore plus du record canadien détenu par Jeremy Wotherspoon (34,03).

C’est le Japonais Wataru Morishige (33,997) qui a dominé cette deuxième course, suivi du Russe Artem Arefyev (34,003).

Ce qui me fait le plus plaisir, c'est ma capacité à faire une bonne course à chaque fois. Et même si je fais de petites erreurs, je suis capable d'être très compétitif et de gagner des médailles, a souligné Dubreuil, qui compte maintenant six podiums consécutifs sur sa distance de prédilection.

Il mène le classement général du 500 m avec 312 points.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !