•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lewis Hamilton l’emporte à Jeddah, le titre se jouera à Abou Dhabi

Il lève un trophée, un autre pilote est en arrière-plan.

Lewis Hamilton

Photo : Getty Images / Dan Mullan

Radio-Canada

Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix d'Arabie saoudite dimanche. Max Verstappen a fini 2e au terme d'une course échevelée marquée par de nombreux incidents.

Comment résumer en quelques lignes ce premier grand prix disputé sur le circuit de Jeddah?

Des accrochages, deux drapeaux rouges, trois départs arrêtés, l'intervention de la voiture de sécurité, et une controverse de plus impliquant les prétendants au titre.

Hamilton, parti de la pole position, n'a pas pu garder le commandement de la course. Lors de la deuxième relance (départ arrêté) au 17e tour, Verstappen a trouvé l'ouverture pour s'emparer de la tête, mais Hamilton a maintenu la pression.

Dans les échappements de la Red Bull au 36e tour, Hamilton a tenté une attaque que Verstappen a contrée en sortant de piste. Au tour suivant, le Néerlandais a reçu l'ordre de la direction de course de laisser passer Hamilton qui le suivait de très près.

Ce qu'il a fait en levant le pied dans la ligne droite des puits, mais la directive n'a pas été communiquée à temps au Britannique, qui, surpris par la décélération de la Red Bull, l'a heurtée à l'arrière.

Deux voitures roulent sur un circuit, après un accrochage.

Lewis Hamilton heurte l'arrière de la Red Bull de Max Verstappen au 37e tour du Grand Prix d'Arabie saoudite

Photo : Getty Images / Lars Baron

J'ai ralenti pour le laisser passer, a expliqué Verstappen après la course. Il ne voulait pas, et il m'a heurté. Je ne comprends pas ce qui s'est passé.

Avec un aileron endommagé, Hamilton a pu quand même continuer, mais toujours en 2e position.

Verstappen a à nouveau reçu l'ordre de la FIA de laisser passer le Britannique, qui a pris la tête pour de bon au 43e tour. Le Néerlandais a alors ralenti le rythme pour assurer la 2e position.

Valtteri Bottas a réussi à monter sur la troisième marche du podium, après un dépassement dans le dernier tour sur le Français Esteban Ocon (Alpine Renault).

Hamilton et Verstappen étaient exténués après la course de 50 tours, qui a été particulièrement compliquée, dure physiquement et nerveusement.

Avec sa huitième victoire cette saison (la 103e de sa carrière), et le point pour le tour le plus rapide (du top 10), Lewis Hamilton revient à égalité de points avec Max Verstappen au classement (369,5 points).

Toutefois, le Néerlandais conserve sa 1re place au classement général des pilotes, en tenant compte de son nombre plus élevé de victoires cette saison, soit 9 contre 8.

Ouais, ça a été assez mouvementé, a dit Verstappen, imperturbable. Beaucoup de choses avec lesquelles je n'étais pas nécessairement d'accord se sont produites, mais j'ai tout donné. Ça se réglera (à Abou Dhabi), donc j'espère que nous connaîtrons un bon week-end. Nous verrons.

Après la course, le Néerlandais a été convoqué par la direction à propos de l'incident du 37e tour. Elle avait aussi l'intention d'étudier d'autres incidents qui se sont produits entre les deux rivaux pendant l'épreuve.

J'ai pas mal d'expérience, mais cette course a été extrêmement dure, a admis Hamilton. J'ai essayé d'être aussi prudent que possible, à cause de mon expérience acquise au fil des ans, afin de garder la voiture en piste et de piloter proprement.

Je n'ai pas trop compris pourquoi il a freiné si subitement (au 37e tour), a affirmé le Britannique. J'ai embouti l'arrière de sa voiture, puis il a filé alors que j'essayais encore de comprendre ce qui venait de se produire.

Si le résultat est confirmé, le titre se jouera donc comme on l'espérait dans la dernière course de la saison dans une semaine. La dernière fois que l'ultime grand prix a été décisif, c'était en 2016, et l'Allemand Nico Rosberg avait été sacré devant Hamilton, son coéquipier dans Mercedes-Benz.

La dernière fois qu'il y a eu égalité de points entre deux pilotes avant la dernière course, c'était en 1974. Emerson Fittipaldi (McLaren) avait alors battu Clay Regazzoni (Ferrari) par 3 points.

Dimanche à Jeddah, Lance Stroll (Aston Martin) a fini tout juste à l'extérieur des points, en 11e place, devant son compatriote Nicholas Latifi (Williams).

C'est dommage de ne pas avoir obtenu le point de la 10e place, a dit Stroll. J'ai pu profiter des relances pour atteindre la 10e place, mais il me manquait un peu de vitesse en ligne droite. Et je n'ai pas pu conserver ma 10e place.

Cette course a été très dure physiquement et nerveusement, a déclaré Latifi. Quel défi de rester concentré et de garder les pneus à la bonne température avec autant d'interruptions. Je suis chanceux d'avoir évité le carambolage lors du deuxième départ. On a tiré plusieurs leçons de cette course.

Cinq pilotes ont dû abandonner.

Classement du Grand Prix d'Arabie saoudite :

  • 1. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) les 308,450 km en 2 h 06:15.118 (moyenne: 146,587 km/h)
  • 2. Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda) à 11,825 ..
  • 3. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes-Benz) à 27,531
  • 4. Esteban Ocon (FRA/Alpine-Renault) à 27,633
  • 5. Daniel Ricciardo (AUS/McLaren-Mercedes-Benz) à 40,121
  • 6. Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri-Honda) à 41,613
  • 7. Charles Leclerc (MON/Ferrari) à 44,475
  • 8. Carlos Sainz fils (ESP/Ferrari) à 46,606
  • 9. Antonio Giovinazzi (ITA/Alfa Romeo Sauber-Ferrari) à 58,505
  • 10. Lando Norris (GBR/McLaren-Mercedes-Benz) à 1:01,358
  • 11. Lance Stroll (CAN/Aston Martin-Mercedes-Benz) à 1:17,212
  • 12. Nicholas Latifi (CAN/Williams-Mercedes-Benz) à 1:23,249
  • 13. Fernando Alonso (ESP/Alpine-Renault) à 1 tour
  • 14. Yuki Tsunoda (JPN/AlphaTauri-Honda) à 1 tour ....
  • 15. Kimi Räikkönen (FIN/Alfa Romeo Sauber-Ferrari) à 1 tour

Meilleur tour en course :

  • Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) 1:30,734 au 47e tour (moyenne : 244,962 km/h)

Abandons :

  • Mick Schumacher (GER/Haas-Ferrari) : accident 9e tour
  • George Russell (GBR/Williams-Mercedes-Benz) : accident 15e tour
  • Nikita Mazepin (RUS/Haas-Ferrari) : accident 15e tour
  • Sergio Pérez (MEX/Red Bull-Honda) : accident 15e tour
  • Sebastian Vettel (GER/Aston Martin-Mercedes-Benz) : problème mécanique 45e tour

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !