•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La COVID frappe encore le Canadien, Gallagher et Niku dans le protocole de la LNH

Le hockeyeur pose un genou sur la glace.

Brendan Gallagher

Photo : Reuters / Eric Bolte

La Presse canadienne

Le Canadien de Montréal a annoncé, jeudi, que l'attaquant Brendan Gallagher et le défenseur Sami Niku étaient entrés dans le protocole de la LNH contre la COVID-19.

Gallagher et Niku sont les premiers joueurs de l'équipe à entrer dans le protocole de la LNH, mais l'ex-directeur général Marc Bergevin avait été déclaré positif à la maladie il y a deux semaines.

En vertu du protocole de lutte contre la COVID-19 mis en place par la ligue cette saison, les deux joueurs devront se placer en quarantaine pendant au moins 10 jours et recevoir le feu vert des médecins avant de revenir à leur poste.

C'est des balles courbes, a d'abord mentionné l'entraîneur-chef Dominique Ducharme, en riant jaune. Il a aussi précisé que les deux joueurs ne présentaient aucun symptôme apparent de la COVID-19.

La saison de l'équipe a été mise sur pause l'an dernier après que deux joueurs, Jesperi Kotkaniemi et Joel Armia, eurent dû se soumettre au protocole en mars. Finalement, seul Armia avait été infecté.

Dominique Ducharme a également été atteint de la COVID-19, en pleines séries éliminatoires, au mois de juin dernier.

Ailleurs dans la LNH cette saison, les Sénateurs d'Ottawa et les Islanders de New York ont dû suspendre leurs activités temporairement en raison d'éclosions de cas dans les dernières semaines.

Gallagher a inscrit 4 buts et 6 aides en 23 matchs cette saison. Niku, lui, a trois aides en neuf rencontres.

Afin d'éviter une éventuelle éclosion au sein de l'équipe, Dominique Ducharme a mentionné que tous les membres de l'organisation devaient dès maintenant porter le masque en tout temps, sauf sur la patinoire.

Ils (les joueurs) n'ont pas le droit de sortir. On retourne dans la bulle pendant 10 jours, a-t-il précisé.

Il y a une petite crainte d'éclosion. On veut limiter ça le plus possible. Deux gars l'ont, on essaie de se protéger en portant nos masques, de garder nos distances, et il faut juste faire attention qu'on ne soit pas pris avec une éclosion. Et qu'on soit obligé de manquer des matchs. Donc, on va faire attention, a ajouté Mathieu Perreault.

Trois retours

Le CH affronte l'Avalanche du Colorado, jeudi, au Centre Bell. L'attaquant Mathieu Perreault, de même que les défenseurs Brett Kulak et Chris Wideman réintégreront la formation pour ce match après avoir soigné leur blessure.

On en a trois qui rentrent, deux qui partent, donc nous sommes +1. C'est positif, a déclaré Ducharme. Hier, ils (Perreault, Kulak et Wideman) devaient s'entraîner avec contacts, ça s'est bien déroulé pour eux. Donc oui, ils sont tous à 100 %.

Ces nombreux changements ont forcé Ducharme à remanier ses trios une fois de plus. Cole Caufield a ainsi été rétrogradé dans le quatrième trio, en compagnie de Michael Pezzetta et de Perreault.

Le Québécois a confié que, peu importe ses coéquipiers, son mandat ne changeait pas. Je dois apporter de l'énergie, être efficace en défensive et créer des chances de marquer en attaque lorsqu'elles se présentent, a-t-il dit.

Perreault en a aussi profité pour revenir sur les deux opérations à un oeil qu'il a subies récemment.

Ç'a été inquiétant à un certain moment, quand tu perds la vision et que tu sais que ce n'est pas normal. Il y a eu une première intervention, et les résultats n'étaient pas aussi bons que prévu, donc il a fallu une deuxième intervention (différente de la première). Celle-là a fonctionné, donc j'étais bien heureux de voir que ça avait fonctionné et que j'allais pouvoir revenir avec la vision normale, a-t-il mentionné.

Autre changement digne de mention, Ryan Poehling, qui a marqué à trois reprises dans les cinq derniers matchs, patinait au sein de la première unité en avantage numérique.

C'est un gars qui est bon autour du filet et je crois qu'il mérite d'en avoir un peu plus de la façon qu'il joue. C'est lui qui a les réponses. Quand ça allait moins bien pour lui et que c'était le temps d'aller à Laval pour revenir à cette forme-là, il est allé, avec une bonne attitude. Il revient et il continue de bâtir sur ce qu'il a fait à Laval. Là, il a d'autres opportunités et c'est à lui de démontrer qu'il est capable de le faire sur une base régulière, a expliqué Ducharme.

Une rencontre avec Gorton

Par ailleurs, Ducharme a brièvement discuté de sa première rencontre avec le nouveau directeur des opérations hockey du Canadien, Jeff Gorton, mercredi après-midi.

On a eu une bonne conversation. Jeff est un gars calme, réfléchi, intelligent. Ç'a été une bonne discussion, et c'est certain qu'on va avoir une bonne chimie. Je ne suis pas inquiet du tout de ce côté-là, a-t-il confié.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !