•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Frank Williams, un grand combattant » - Jacques Villeneuve

Deux hommes rigolent à une table.

Frank Williams et Jacques Villeneuve en 1998

Photo : Getty Images / -

Radio-Canada

Jacques Villeneuve a piloté pour Frank Williams pendant trois saisons, de 1996 à 1998, à ses débuts en F1. Et elles ont été ses trois saisons les plus fructueuses, avec le titre mondial en 1997.

Invité par Radio-Canada à s'exprimer dimanche sur la mort de son ancien patron, il a choisi de mettre en ligne lundi un message personnel.

J'ai été désolé d'apprendre la nouvelle de la mort de sir Frank Williams. Mes condoléances vont à ses collègues, ses amis et sa famille, commence-t-il par écrire.

L'affectation et le respect que nous avions l'un pour l'autre, c'est le résultat des années que nous avons passées ensemble.

Un pilote est dans sa monoplace dans un garage, avec des gens au fond.

Jacques Villeneuve dans sa monoplace au garage Williams avec Frank Williams en arrière-plan

Photo : Getty Images / Éric Cabanis

Le public canadien se souvient du combat qui a opposé Villeneuve à Michael Schumacher lors du Grand Prix d'Europe à Jerez en 1997. On fêtera le 26 octobre 2022 le 25e anniversaire de ce duel au sommet.

Depuis ce titre en 1997, Williams n'a réussi à répéter pareilles performances qu'en de très rares occasions, notamment lors de la victoire de Pastor Maldonado au Grand Prix d'Espagne de 2012. C'est la dernière victoire de l'équipe britannique.

Jacques Villeneuve a rappelé qu'avant lui, son père Gilles avait croisé la route de Frank Williams, comme adversaire alors qu'il pilotait pour Ferrari.

Mon père l'a connu et s'est battu contre son équipe Williams, mentionne-t-il.

Quand j'ai été invité à piloter pour Williams, je savais que je ne pouvais pas rater cette occasion, alors que Frank et son associé Patrick Head avaient bâti une formidable équipe.

Trois hommes discutent.

Jacques Villeneuve discute avec Patrick Head, alors directeur technique de l'équipe Williams, en 1997. Craig Pollock (au centre) assiste à la conversation.

Photo : Getty Images / Mike Hewitt

Les combats entre Gilles Villeneuve et l'Australien Alan Jones, alors pilote pour Frank Williams, ont marqué la F1 à la fin des années 70 et au début des années 80.

De cette génération, qui a oublié le Grand Prix du Canada ou le Grand Prix des Pays-Bas de la saison 1979?

Il est intéressant de noter qu'Alan Jones a été le premier à offrir un titre de champion du monde des pilotes à Frank Williams en 1980 et Jacques Villeneuve a été le dernier.

Frank Williams a remporté 16 titres dans les années 1980 et 1990, soit 9 des constructeurs et 7 des pilotes. Son équipe a inscrit 114 victoires et 128 positions de tête.

Le 8 mars 1986, Frank Williams a été victime d'un terrible accident de voiture dans le sud de la France, après des essais privés de son équipe au circuit du Castellet.

Après des tonneaux dans un virage d'une petite route secondaire, il est resté paralysé du bas du corps à partir de la poitrine. Transféré de Marseille à Londres, il a passé par plusieurs périodes critiques au point que sa femme, Virginia Williams, a été obligée de convaincre le personnel médical de le maintenir en vie.

Un homme et une femme discutent, avec des fleurs en avant-plan.

Bernie Ecclestone et Virginia « Ginny » Williams en 2012 lors du 70e anniversaire de naissance de Frank Williams

Photo : Getty Images / Paul Gilham

Installé ensuite chez lui dans une aile médicalisée, Frank Williams, ancien marathonien, a pu retrouver ses forces au point que 12 semaines après son retour à la maison, il a pu assister aux essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Sa force de caractère a marqué les esprits.

Frank était unique, toujours combatif, complètement concentré vers son équipe et vers le défi de gagner, écrit le pilote québécois.

Deux voitures F1 se suivent de près sur une piste de course.

Jacques Villeneuve derrière la Ferrari de Michael Schumacher en 1997

Photo : Getty Images / Marcus Brandt

Bien sûr, j'ai beaucoup d'admiration pour ce que Frank a accompli en F1, mais aussi pour son courage à travers les épreuves qu'il a subies à la suite de son accident de voiture.

Je me souviendrai de lui comme d'un grand combattant, sur la piste et en dehors des circuits, conclut Jacques Villeneuve dans son message.

Un homme en fauteuil roulant près d'un autobus blanc.

Frank Williams

Photo : Getty Images / Vladimir Rys

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !