•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Qui sera le prochain directeur général du Canadien?

Mathieu Darche, Martin Madden fils et Daniel Brière sont parmi les candidats pressentis pour remplacer Marc Bergevin.

Le logo du Canadien à l'extérieur du Centre Bell.

Le Canadien de Montréal recherche un nouveau directeur général.

Photo : usa today sports / Jean-Yves Ahern

Radio-Canada

Le processus pour remplacer Marc Bergevin à la barre du Canadien de Montréal est enclenché. Le propriétaire, Geoff Molson, et le nouveau vice-président aux opérations hockey, Jeff Gorton, voudront donner une direction claire à l’équipe avant le prochain repêchage, qui se tiendra au Centre Bell en juillet et qui s’annonce d’une importance capitale pour l’avenir du club.

Dans le communiqué annonçant les changements à l'état-major du club dimanche après-midi, Molson a déjà indiqué que l’heureux élu devra s’exprimer à la fois en français et en anglais. Voici donc une courte liste, non exhaustive, de candidats potentiels pour succéder à Marc Bergevin.

Mathieu Darche

Mathieu Darche a joué 250 matchs dans la Ligue nationale de hockey (LNH), dont 149 avec le CH de 2009 à 2012. Le natif de Saint-Laurent est diplômé en commerce international de l’Université McGill.

Il a longtemps été analyste au Réseau des sports (RDS) avant de se joindre au Lightning de Tampa Bay en 2019 à titre d’adjoint au directeur général Julien BriseBois.

Il décoche un tir lors d'un match contre Tampa Bay.

Mathieu Darche a terminé sa carrière de joueur dans l'uniforme du Bleu-blanc-rouge.

Photo : Reuters / Reuters Photographer

Il a aidé la formation floridienne à remporter deux Coupes Stanley. Auparavant, il était devenu en 2016 président de la Ligue préparatoire de hockey scolaire au Québec.

Daniel Doré

Son nom est apparu dans l'entourage du Tricolore en même temps que celui de Jeff Gorton. Le nouveau président aux opérations hockey travaille depuis longtemps aux côtés de l'ancien choix de premier tour des Nordiques de Québec qui n'a joué qu'une poignée de matchs dans la LNH.

Aujourd’hui âgé de 51 ans, le natif de Ferme-Neuve dans les Laurentides a été recruteur pour les Rangers de New York et les Bruins de Boston, aux côtés de Gorton.

Il était notamment le dépisteur affecté à la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) lorsque les Bruins ont déniché Patrice Bergeron au deuxième tour au repêchage de 2003. Il pourrait aussi être un candidat pour remplir les fonctions laissées vacantes par Trevor Timmins.

Stéphane Quintal

La semaine dernière, à la chaîne radiophonique 91,9 Sports, Stéphane Quintal a indiqué qu’il aimerait devenir président du Canadien de Montréal si on lui donnait cette possibilité.

L'ancien défenseur est le vice-président à la sécurité des joueurs de la LNH, une fonction-clé de la ligue. Comme joueur, il a connu deux passages à Montréal entre 1996 et 1999 et de 2002 à 2004.

Martin Madden fils

Si les Ducks d’Anaheim continuent de connaître du succès chaque saison ou presque, c’est en partie grâce à Martin Madden fils, qui est originaire de la Vieille-Capitale. Ce diplômé de l’Université McGill en est à sa 14e saison avec les Ducks.

Il est au podium pendant le repêchage de la LNH.

Martin Madden est au service des Ducks depuis 14 ans.

Photo : Gracieuseté : Ducks d'Anaheim

Il a supervisé le département du recrutement amateur de 2009 à 2020, avant d’être nommé adjoint au directeur général en juin 2020. Les Jamie Drysdale, Trevor Zegras, Troy Terry et autres John Gibson, qui contribuent au succès des Ducks, ont été sélectionnés sous sa gouverne.

Il faudrait toutefois que Molson trouve les arguments nécessaires pour le convaincre de s’éloigner du soleil californien, où l’avenir s’annonce radieux après plusieurs saisons de reconstruction, pour venir entamer un nouveau chantier à Montréal.

Danièle Sauvageau

Les femmes font de plus en plus leur place dans la haute administration du hockey. Danielle Goyette a récemment été embauchée par les Maple Leafs de Toronto comme directrice du développement des joueurs, Cammi Granato par le Kraken de Seattle comme recrutrice professionnelle et Émilie Castonguay est l’agente de plusieurs joueurs, dont Alexis Lafrenière.

Au centre de la patinoire, entourée de ses joueuses qui tiennent des bouquets de fleurs, elle hurle de joie.

Danièle Sauvageau après la conquête à Salt Lake City en 2002

Photo : Reuters / Reuters Photographer

Daniele Sauvageau, l’entraîneuse qui a conduit à l’équipe canadienne féminine à la conquête de la médaille d’or lors des Jeux olympiques de 2002, compte aussi de l’expérience comme directrice générale avec Hockey Canada.

Diplômée en travail social et en gestion des affaires, elle dirige le Centre de haute performance 21.02 à Verdun.

Aucune femme n'a jamais occupé le poste de DG dans la LNH.

Daniel Brière

Fin connaisseur de hockey, Daniel Brière termine sa maîtrise en administration à la prestigieuse école de finance Wharton, aux États-Unis. L'ancien capitaine des Sabres de Buffalo a aussi connu beaucoup de succès avec les Flyers de Philadelphie, avant de poursuivre sa carrière de hockeyeur avec le CH. Il a disputé 69 affrontements avec Montréal.

Après avoir accroché ses patins, il s'est joint au personnel administratif des Flyers, qui le préparent à un rôle de direction. Il est déjà responsable des Mariners du Maine, un club-école évoluant dans l'ECHL.

Patrick Roy, Martin Brodeur et Roberto Luongo

L’organisation pourrait finalement se tourner vers un ancien gardien pour trouver son nouvel homme de confiance. Trois des plus grands portiers de l’histoire du circuit Bettman, Roberto Luongo, Martin Brodeur et Patrick Roy, continuent de mener une vie active, à proximité du hockey professionnel.

Roy est de retour dans la LHJMQ après un passage remarqué avec l’Avalanche du Colorado comme entraîneur-chef. Double champion de la Coupe Stanley avec le Tricolore comme joueur, il incarne l'excellence qui caractérisait autrefois l'organisation.

Roberto Luongo saluant la foule d'un geste de la main lors de la cérémonie de retrait de son chandail.

Roberto Luongo, ancien gardien vedette de la LNH, avait eu l'honneur de voir son chandail être retiré par l'organisation des Panthers de la Floride dans un match face au Canadien de Montréal, en mars 2020.

Photo : Getty Images / Ben Nelms

Luongo sera adjoint au directeur général d'Équipe Canada aux Jeux olympiques et travaille déjà avec l’administration des Panthers.

Brodeur, lui, parfait son apprentissage dans un poste de direction avec les Devils du New Jersey, après avoir amassé de l’expérience semblable avec les Blues de Saint Louis. Il a toutefois indiqué l’été dernier qu’il n’était pas intéressé à occuper de plus hautes responsabilités pour le moment.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !