•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

William Stanback contre la défense des Tiger-Cats

Le porteur de ballon essaie de passer au-dessus d'un adversaire qui s'est jeté dans ses jambes.

William Stanback

Photo : The Canadian Press / Peter Power

William Stanback est devenu jeudi le premier joueur des Alouettes à être nommé finaliste au titre de joueur par excellence de la Ligue canadienne de football (LCF) depuis Anthony Calvillo en 2011.

Le porteur de ballon sera opposé au quart des Blue Bombers de Winnipeg Zach Collaros.

Stanback devra d'abord se mesurer à la meilleure défense contre la course de la ligue, celle des Tiger-Cats.

Lors de ses deux matchs contre Hamilton, il a été limité à 40 et à 59 verges de gains.

Curieusement, c’est contre cette défense qu’il avait connu un match de 203 verges lors de leur dernier affrontement en 2019.

La préparation du plan de match était différente. Une défense qui accorde plus de 200 verges à un porteur de ballon va procéder à de nombreux ajustements.

C’est à moi de suivre notre plan de match, de me taire et de rester dans le match. Je dois jouer mon match, continuer de faire ce que je fais depuis que je suis jeune, m’en tenir au plan de match et exécuter à un haut niveau. C’est tout, a dit Stanback jeudi.

André Bolduc, adjoint à l’entraîneur-chef et responsable des demis offensifs, est conscient du défi qui s’offre à l’attaque au sol montréalaise, mais il demeure confiant.

On va faire ce qu’il faut pour gagner, a-t-il lancé. Si leur plan est juste de stopper la course, on ne courra juste pas. L’important, c'est uniquement d’avoir plus de points qu’eux dimanche.

Par contre, on va continuer de faire ce qu’on fait de mieux et on a couru pour plus de 2000 verges cette année et ce serait surprenant qu’on ne puisse pas gagner de verges dimanche.

Bolduc s’est réjoui de la nomination de Stanback comme représentant de l'Est au titre de joueur par excellence.

Je reviens toujours à l’année 2020 qu’il a vécue avec la perte de ses parents, l’aventure qui n’a pas fonctionné avec les Raiders un peu à cause de ça, parce qu’il était retourné chez lui pour les funérailles. Il n’a pas eu la chance de se faire valoir là-bas, heureusement pour nous, parce que ça nous a donné la chance de le ravoir.

Je suis très fier de lui et très content pour lui.

Un autre honneur pour David Ménard

Quand la saison a commencé, David Ménard n’avait jamais reçu un honneur individuel dans la LCF.

Depuis ce temps, il a été nommé joueur de la semaine et joueur du mois, joueur défensif et joueur canadien de l’année au sein des Alouettes, membre de l’équipe d’étoiles de l'Est et maintenant, il sera le candidat de l’Est au titre de meilleur joueur canadien.

Je suis vraiment, vraiment content, a-t-il confié. Ça me fait tellement chaud au coeur. Je suis extrêmement reconnaissant de recevoir ces honneurs.

Depuis 2018 que ça avait commencé à moins bien aller de mon côté pour diverses raisons, dont certaines que je ne connais même pas encore aujourd’hui.

Tellement de hauts et surtout de bas, ça fait du bien de me dire que je n’ai pas fait tout ça pour rien, a conclu le sympathique Saguenéen.

David Ménard et William Stanback seront donc à Hamilton pour la soirée des honneurs individuels pendant la semaine de la Coupe Grey.

Ils préféreraient naturellement y être avec tous leurs coéquipiers. Mais pour ça, ils doivent d'abord vaincre les Tiger-Cats dimanche.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !