•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Blessée, Kim Clavel ne pourra se battre pour le titre mondial le 17 décembre

Kim Clavel posant en compagnie de Yesenia Gomez, à Cancun, le 16 octobre dernier.

Kim Clavel et Yesenia Gomez

Photo : Gracieuseté : Facebook @kim.klavel

Radio-Canada

La boxeuse Kim Clavel s'est blessée à l'entraînement et ne se battra pas pour le titre des mi-mouches du World Boxing Council (WBC) le 17 décembre, au Centre Bell, à Montréal.

La nature de la blessure n'a pas été divulguée par le Groupe Yvon Michel (GYM). Son promoteur, Yvon Michel, a confirmé l'annulation du combat en début d'après-midi jeudi.

Clavel (14-0, 2 K.-O.) devait se battre pour le titre détenu depuis septembre 2018 par la Mexicaine Yesenia Gomez (19-5-3, 6 K.-O.) dans le gala de la Triple Couronne.

Déjà mercredi, GYM avait reporté la visioconférence qui devait réunir Clavel et le clan de sa rivale en vue de leur duel tant attendu. Le promoteur avait invoqué un conflit d'horaire pour expliquer sa décision.

D'abord remise à lundi, la conférence de presse virtuelle aura finalement lieu vendredi. Au moment d'écrire ces lignes, ni Kim Clavel ni ses entraîneurs Danielle Bouchard et Stéphan Larouche n'ont pu être joints par Radio-Canada Sports pour commenter la nouvelle.

Deux autres combats de championnat du monde sont toujours à l'affiche de la soirée du 17 décembre. Artur Beterbiev (16-0, 16 K.-O.) défendra d'abord ses titres des mi-lourds de l'International Boxing Federation (IBF) et du WBC contre l'Américain Marcus Browne (24-1, 16 K.-O.).

Pour sa part, Marie-Eve Dicaire (17-1) tentera de remettre la main sur la ceinture de l'IBF des super-mi-moyennes, maintenant vacante, devant Cynthia Lozano (9-0, 7 K.-O.).

Dicaire a perdu ce titre en mars dernier, à Flint, au Michigan, face à l'Américaine Claressa Shields.

avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !