•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ligue des champions : le PSG battu, mais qualifié, City, Real et Inter en huitièmes

En dépit de ses démêlés avec la justice, Karim Benzema marque pour le Real.

Le joueur du PSG, en bleu, contrôle le ballon devant un défenseur adverse.

Kylian Mbappé

Photo : Associated Press / Scott Heppell

Agence France-Presse

Manchester City a renversé le Paris Saint-Germain 2-1 mercredi dans une soirée de Ligue des champions où les deux adversaires ont assuré leur place en huitièmes, tout comme l'Inter Milan, le Sporting ou le Real Madrid de Karim Benzema, buteur malgré ses démêlés avec la justice.

Faute de première place, la qualification est là pour les Parisiens, dominé et battu à l'Etihad Stadium. Le PSG s'est assuré d'une 10e participation d'affilée aux huitièmes de la C1 en profitant de la défaite de 5-0, au même moment, du Club Bruges contre le RB Leipzig.

Avec huit points, les Parisiens ne peuvent plus être rejoints par les Allemands et les Belges (4 points chacun), mais ne peuvent plus rejoindre non plus les Mancuniens (12 points), assurés de la première place du groupe et donc d'un tirage au sort protégé pour les huitièmes.

On s'en moque un peu parce que le plus important c'était de se qualifier, a dit le capitaine parisien Marquinhos. Tout le monde doit faire mieux pour qu'on prenne moins de buts, et devant on marquera parce qu'on a une belle force en attaque.

Au moins la boule de Paris sera-t-elle dans les chapeaux du tirage le 13 décembre prochain, indépendamment d'un dernier match sans enjeu, le 7 décembre, contre Bruges, au Parc des Princes.

La copie brouillonne rendue par l'équipe de Mauricio Pochettino, au centre des attentions de la presse anglaise en raison de l'intérêt supposé de Manchester United pour l'entraîneur argentin, n'a rien de rassurant.

Kylian Mbappé, buteur entre les jambes du gardien (50e), a cru réussir le braquage parfait, mais Raheem Sterling (63e) et Gabriel Jesus (77e) ont concrétisé la mainmise des joueurs de Pep Guardiola, dominateurs tout au long du match.

Les deux équipes savaient de toute façon qu'elles étaient déjà qualifiées pour les huitièmes, tant Leipzig a facilement dominé Bruges avec notamment un doublé du Français Christopher Nkunku (12e, 90e+3), auteur de ses sixième et septième buts dans la compétition.

L’AC Milan surprend l’Atlético

Dans l'autre affiche de la soirée, l'Atlético Madrid s'est fait surprendre 1-0 à domicile par l'AC Milan grâce au but de Messias Junior à la 88e minute.

Petite consolation pour les Colchoneros : Liverpool, déjà qualifié, a joué le jeu et battu Porto 2-0.

L'équipe de Diego Simeone (4 points) jouera très gros dans 15 jours au Portugal, où elle devra battre les Dragons (5 points) pour espérer voir les huitièmes...

Le Borussia Dortmund, toujours privé de sa vedette Erling Haaland, blessé, a perdu 3-1 sur le terrain du Sporting, à Lisbonne, laissant les Portugais à la deuxième place qualificative pour les huitièmes.

Et voilà le BVB, quart de finaliste la saison dernière, relégué en Ligue Europa...

Dans l'autre rencontre, sans enjeu, entre l'Ajax d'Amsterdam déjà qualifiée et le Besiktas déjà éliminé (2-1), l'insatiable Sébastien Haller a encore frappé. À Istanbul, l'attaquant international ivoirien a inscrit un nouveau doublé (54e, 69e), ses 8e et 9e buts en C1, pour rejoindre Robert Lewandowski en tête du classement des buteurs.

Les grands noms ont fait respecter la hiérarchie dans le groupe D. Le Real Madrid, tombeur du Sheriff 3-0 à Tiraspol, et l'Inter Milan, victorieux du Shakhtar Donetsk 2-0, ont décroché les deux premières places et s'affronteront dans deux semaines pour savoir qui finira en tête.

Karim Benzema marque malgré la tourmente

Côté Real, on attendait Karim Benzema, dans le viseur de l'opinion publique mercredi après sa condamnation à un an de prison avec sursis et 75 000 euros d'amende après avoir été reconnu coupable de complicité de tentative de chantage sur son ancien coéquipier Mathieu Valbuena.

Le Français, muni du brassard de capitaine, n'a pas semblé affecté par ces déboires. Il a inscrit un but splendide à la 55e. Il a contribué à la qualification du Real, au même titre que David Alaba (32e) et Toni Kroos (45e+1).

En début de soirée, l'Inter Milan avait fait le travail en domptant le Shakhtar 2-0 avec un doublé du Bosnien Edin Dzeko (61e, 67e).

Bandeau consultez Tellement soccer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !