•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Coupe Davis minée par les absents, la Serbie menée par Djokovic

Il court pour frapper un coup droit.

Novak Djokovic lors d'un match de Coupe Davis

Photo : Getty Images / Clive Brunskill

Agence France-Presse

La Serbie menée par Novak Djokovic aura sur son chemin la Russie menée par Daniil Medvedev en finale de la Coupe Davis, qui commence le 25 novembre.

Djokovic, no 1 au classement de l'ATP, et Medvedev, no 2, seront les têtes d'affiche d'une phase finale privée de la plupart des joueurs d'élite. Rafael Nadal, entre autres, est physiquement incapable d'aider l'Espagne à conserver le trophée.

Seulement 5 joueurs du top 15 participent au tournoi.

Nadal a déclaré forfait en raison d'une blessure au pied droit qui a tronqué toute sa seconde partie de saison.

Sans lui, ce sera différent, mais nous sommes quand même une excellente équipe qui sera difficile à battre, a souligné le capitaine Sergi Bruguera.

L'homme en forme de la fin de saison, Alexander Zverev, 3e du monde et vainqueur des finales de l'ATP dimanche, a fait savoir depuis longtemps qu'il ne se joindrait pas à ses compatriotes allemands.

Également absents : l'Italien Matteo Berrettini (7e, blessé), les Canadiens Félix Auger-Aliassime (11e, blessé) et Denis Shapovalov (14e, repos), et l'Autrichien Dominic Thiem (15e, blessé).

Les joueurs de tennis canadiens marchent avec leurs sacs, sur le dos.

Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov à la Coupe Davis

Photo : Radio-Canada / Pierre-Olivier Bernatchez

Du coup, la Serbie emmenée par Novak Djokovic et la Russie de Daniil Medvedev, qui est plus homogène sur papier, semblent des candidates sérieuses à la succession de l'Espagne. La Serbie a remporté l'épreuve une fois (2010) avec Djokovic, la Russie deux fois (2002 et 2006), mais sans Medvedev.

Medvedev a été finaliste de trois des quatre derniers tournois qu'il a disputés, en dehors de la Coupe Rod Laver, avec un titre aux Internationaux des États-Unis et une place en finale du Masters 1000 de Paris et des finales de l'ATP à Turin.

Le Russe sera secondé par Andrey Rublev (5e), Aslan Karatsev (18e) et Karen Khachanov (29e).

De son côté, Djokovic a subi deux échecs aux conséquences psychologiques possiblement lourdes en vue de cette dernière compétition de l'année.

Il a perdu en finale des Internationaux des États-Unis et dans les demi-finales des finales de l'ATP, où il visait le record de six titres dans ce tournoi, détenu par Roger Federer.

L'Italie, même sans Berrettini, aura également sa carte à jouer avec ses jeunes Jannik Sinner (10e, 20 ans) et Lorenzo Musetti (59e, 19 ans) qui seront encadrés par les plus expérimentés Fabio Fognini (37e, 34 ans) et Lorenzo Sonego (27e, 26 ans).

En 2019, l'ensemble de la compétition s'était déroulé à Madrid.

Avec ses coéquipiers et sous les confettis, un joueur de tennis mord le trophée pour les caméras.

Menée par Rafael Nadal, l'Espagne avait remporté en 2019 la première édition de la Coupe Davis disputée sous un nouveau format d'une semaine.

Photo : Getty Images / Clive Brunskill

Cette fois, les six groupes de trois équipes ont été distribués dans trois sites en espérant notamment attirer plus de spectateurs. Trois pays joueront devant leur public au lieu d'un : l'Espagne à Madrid, l'Italie à Turin et l'Autriche à Innsbruck.

Par contre, la pandémie a encore frappé. Trois jours avant le début de la compétition, l'Autriche a été confinée et les matchs à Innsbruck seront présentés à huis clos.

Après la phase de groupe, Turin et Innsbruck accueilleront un quart de finale chacune. Les deux autres quarts ainsi que les demi-finales et la finale auront lieu à Madrid.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !