•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Toronto FC remercie son directeur général

Ali Curtis s'adresse aux membres de la presse à la fin de la saison du Toronto FC. Il parle au micro.

Le Toronto FC n'existait pas lorsque le directeur général actuel de la formation, Ali Curtis, évoluait dans la MLS au début des années 2000.

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

La Presse canadienne

Ali Curtis a quitté ses fonctions de directeur général du Toronto FC, lundi, après trois saisons.

L’équipe a annoncé son départ quatre mois après le renvoi de Chris Armas, l’entraîneur-chef que Curtis avait amené avec lui des Red Bulls de New York.

Toronto a terminé sa saison dimanche avec une défaite en finale du Championnat canadien contre le CF Montréal.

Pendant la pandémie, ma famille est retournée aux États-Unis, a expliqué Curtis, dans un communiqué. J’ai hâte de retrouver ma femme et mes enfants et d’attaquer un nouveau défi professionnel.

Curtis, qui aura 43 ans le mois prochain, a travaillé pour la MLS pendant huit ans.

Il est devenu directeur sportif des Red Bulls en décembre 2015, est parti en février 2017 et a été embauché à Toronto en janvier 2019 pour remplacer Tim Bezbatchenko.

Armas, un ancien joueur de l’équipe nationale américaine, était entraîneur adjoint avec New York de 2015 jusqu’à sa promotion comme entraîneur-chef en juillet 2018, quand Jesse Marsch est devenu pilote du RB Leipzig.

Le TFC s’est rendu en finale de la MLS en 2019, où le club s’est incliné devant Seattle 3-1. Leur dossier en 2020 était bon pour le deuxième rang dans la ligue, mais ils ont perdu en éliminatoires contre Nashville. Cette année, Toronto (6-18-10) a pris le 13e rang sur 14 dans l’Est.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !