•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Alouettes conservent leur noyau sur la ligne offensive jusqu’en 2023

Un joueur de football lève ses mains pour effectuer un exercice de bloc à l'entraînement.

Kristian Matte compte désormais 10 saisons d'expérience dans la Ligue canadienne de football.

Photo : Alouettes de Montréal / Dominick Gravel

La Presse canadienne

Les Alouettes ont fait le nécessaire pour garder intacte leur excellente ligne à l'attaque. Les vétérans Kristian Matte, Philippe Gagnon, Sean Jamieson et Landon Rice ont tous signé des prolongations de contrat de deux ans avec l'équipe montréalaise lundi.

Ce groupe a grandement contribué aux succès offensifs de l'équipe cette saison. Les Oiseaux ont conclu la campagne au sommet de la Ligue canadienne de football dans plusieurs catégories offensives, dont les verges totales (5178) et au sol (2023), ainsi que les points (314).

La ligne offensive n'a accordé que 35 sacs pendant l'ensemble du calendrier de 14 matchs, même si l'entraîneur-chef Khari Jones a été contraint d'utiliser trois quarts partants, qui ont chacun leur style propre.

« Pour moi, ils sont très, très, très importants. C'est notre noyau à l'attaque dans tout ce qu'on fait [...] Le succès qu'on a eu avec notre jeu au sol, c'est grâce à la ligne à l'attaque. Pas seulement les quatre [joueurs] qui ont signé une prolongation [de contrat] pour les deux prochaines années, même les autres qui sont embarqués et ont eu un impact cette saison, en particulier avec notre jeu au sol. »

— Une citation de  Danny Maciocia, directeur général des Alouettes de Montréal

Kristian Matte a principalement joué en tant que garde en 2021. L'athlète de 36 ans a également effectué les remises au poste de centre lors de quelques rencontres en raison de diverses blessures à des coéquipiers. Son expérience s'est révélée précieuse pour les jeunes joueurs offensifs de la formation montréalaise.

Philippe Gagnon a quant à lui entrepris neuf rencontres à titre de garde en 2021 lors de sa cinquième saison dans la LCF, tandis que Sean Jamieson a effectué huit départs comme centre. De son côté, Landon Rice a bouclé une première saison complète comme partant dans la ligue.

Direction les éliminatoires

Les Oiseaux ont mis le point final à leur calendrier vendredi avec une visite du Rouge et Noir d'Ottawa qui s'est conclue par un revers de 19-18. Détenteurs d'un dossier en deçà des attentes de 7-7, les Montréalais se rendront à Hamilton dimanche pour y affronter les Tiger-Cats en demi-finale de l'Est.

On était déçus, mais un moment donné il faut la flusher du système. C'est ça qu'on a fait après le week-end. Je ne pense pas qu'il y ait grand monde qui est satisfait avec ce match, mais la réalité, c'est qu'on se tourne vers les éliminatoires, souligne le DG de l'organisation montréalaise.

« Lorsque physiquement et mentalement tu n'es pas prêt à compétitionner, tu vas payer pour. Malheureusement, je pense qu'on n'a pas respecté l'adversaire dans ce match. Et quand tu ne respectes pas l'adversaire, tu ne respectes pas la game. Et quand tu ne respectes pas les deux, il y a des dommages collatéraux. On a payé pour, ça arrive. Là, c'est comment on gère tout ça. »

— Une citation de  Danny Maciocia, directeur général des Alouettes de Montréal

À la fin de la journée, si on gagne les trois prochains matchs, je ne pense pas qu'on parlerait de notre fiche de 7-7 et, probablement, que je me sentirais totalement différent de comment je me sens aujourd'hui, a répondu Danny Maciocia lorsque questionné au sujet du rendement de l'équipe en 2021.

(Avec les informations de Jean St-Onge)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !