•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Courte piste : Dion en argent, Boutin et Sarault en bronze en Hongrie

Chargement de l’image

Pascal Dion

Photo : The Canadian Press / Jeff McIntosh

Radio-Canada

Les patineurs de vitesse canadiens Pascal Dion et Courtney Sarault sont tous deux montés sur le podium au 1500 m à la Coupe du monde de courte piste de Debrecen, en Hongrie, samedi. Kim Boutin a fait de même au 500 m.

La Néo-Brunswickoise Courtney Sarault est parvenue à se hisser sur la troisième marche du podium en prenant l'intérieur dans le dernier tour.

La Néerlandaise Suzanne Schulting a mené la charge dans les derniers tours et a réussi à préserver sa position pour l'emporter devant la Sud-Coréenne Lee Yubin par moins d'un dixième de seconde. Sarault a conclu à seulement 17 centièmes de l'argent.

J’ai senti que j’ai manqué un peu de confiance dans cette course. J’aurais aimé partir plus vite, a expliqué la Canadienne. Je crois que j’aurais pu terminer à une meilleure position. J’avais vraiment de bonnes jambes à la fin, mais je me suis retrouvée un peu prise. C’est plate, mais je suis quand même contente. J’ai essayé une tactique différente, de rester calme [...] Je suis fière de la manière dont j’ai géré ma course.

Du côté masculin, les Québécois Pascal Dion et Charles Hamelin participaient à la finale.

Avec moins de cinq tours à faire, Dion et Hamelin patinaient respectivement en 2e et 3e positions, mais le vétéran a dû céder quelques places après avoir été ralenti par de légers contacts avec des adversaires et a fini 6e.

Devant, Pascal Dion a su maintenir sa position dans les derniers tours pour terminer 2e derrière le Chinois Ren Ziwei.

J’ai coursé de l’avant, comme j’avais fait en demi-finales et comme je fais depuis le début de la saison. J’essaie de me positionner le plus vite possible à l’avant. Après, je gère ma course pour garder mes énergies et rester dans le top 3 pour être bien positionné quand ça accélère. Je suis vraiment content de la manière dont j’ai coursé. J’ai fait de bons dépassements quand c’était payant, a expliqué Dion.

Il s’agit de sa première médaille sur 1500 m depuis le début de sa carrière en Coupe du monde.

Pour moi, c’est assez exceptionnel, surtout une médaille d’argent, a lancé le Québécois. Dans les dernières années, mes meilleures performances étaient sur 1500 m, mais je ne sais pas combien de quatrièmes positions j’ai eues. Ça fait du bien d’aller chercher enfin une médaille à cette distance-là, car je savais que j’avais les jambes pour. Il fallait juste que l’exécution soit là.

Boutin de retour sur le podium

La journée de samedi à Debrecen s'est conclue avec les 500 m.

Du côté féminin, Kim Boutin et Florence Brunelle prenaient part à la finale. Boutin s'est vite emparée de la tête, mais Schulting, encore elle, lui a pris la première place avec deux tours à faire. L'Italienne Arianna Fontana a ensuite relégué Boutin à la 3e place après que la Québécoise eut accroché la glace avec son patin, passant tout près de la chute.

Elle s'est accrochée au podium, son premier de la saison, alors que sa coéquipière, Florence Brunelle, a pris le 4e rang.

J’ai vraiment eu beaucoup de plaisir aujourd’hui. Ça m'a fait du bien de retrouver ma vitesse, a dit Boutin. Les premières rondes m’ont servi pour voir comment je me sentais sur la glace et je me sentais super bien. J’ai fait de super bons départs, des bonnes ouvertures. Je suis vraiment contente de ma journée.

C’est sûr qu’en finale, j’ai essayé d’aller vite, j’ai perdu l’équilibre et après ça je me suis accrochée avec Arianna. Mais ce sont des choses qui arrivent et je suis contente de la manière dont j’ai abordé cette course-là, a poursuivi la Québécoise, qui s'ajuste encore à ses nouvelles lames.

Peut-être que le seul regret que je peux avoir, c’est quand j’ai perdu l’équilibre la première fois, j’aurais peut-être voulu réattaquer l’autre virage. J’ai peut-être été un peu craintive à ce moment-là avec mes lames.

Aucun Canadien ne s'est qualifié pour les demi-finales du 500 m du côté masculin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !