•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de gala de GYM à Trois-Rivières le 10 décembre

Un boxeur devant un sac de frappe dans un gymnase.

Mikaël Zewski

Photo : Facebook @ Mikaël Zewski

Jean-François Chabot

Selon les informations qu’a pu recueillir Radio-Canada Sports auprès du Groupe Yvon Michel (GYM), la soirée de boxe qu’il souhaitait présenter à Trois-Rivières le 10 décembre est remise.

Des problèmes logistiques nous ont empêchés d’opérer le 10 décembre. La situation est réglée, mais il était trop tard. Nous sommes à évaluer diverses options pour une autre date, a indiqué Michel, dans un échange de messages textes, tout en précisant que les relations avec la direction des Lions de Trois-Rivières et du Colisée Vidéotron n’étaient pas en cause.

La soirée devait offrir l’occasion à deux favoris locaux de livrer des combats à la maison. Yvon Michel a prévenu Mikaël Zewski et Marie-Pier Houle au milieu de la semaine dernière que leurs calendriers allaient être modifiés.

Zewski (32-2, 23 K.-O.) s’attendait à un important duel qui lui aurait permis, advenant une victoire, de grimper au classement mondial des 154 lb.

C'est décevant, mais ce n'est que partie remise. Il faut se rendre à l'évidence qu'il ne reste pas assez de temps avec moins de quatre semaines pour faire une promotion digne de ce nom. C'est à Trois-Rivières et je ne veux pas manquer mon coup, a d'abord reconnu Zewski.

Ils sont près d'un ring.

Jean Zewski, père et entraîneur, appose le ruban sur les mains de son fils Mikaël.

Photo : Radio-Canada / Francis Gagnon

Il a ensuite précisé que de nombreuses considérations techniques étaient aussi en cause, comme la configuration de l'amphithéâtre pour la boxe, une chose que l'organisation devra faire pour la première fois. Il faut recouvrir la glace, prévoir la vente des billets avec Ticketmaster, déterminer le prix des places, etc.

On veut faire les choses comme il faut, et non pas juste livrer un show à Trois-Rivières. On veut quelque chose de grandiose, et il faut que ce soit bien fait, a-t-il renchéri.

Les choses risquent d’être un peu plus compliquées en ce qui a trait à Zewski et à sa disponibilité. Comme le rappelle le quotidien Le Nouvelliste dans son édition de lundi, le super-mi-moyen trifluvien et son épouse attendent la venue d’un deuxième enfant au début de 2022.

« Pour moi, si ce n'est pas avant les Fêtes, il faut que ce soit à partir de la fin février. Ma conjointe est due pour accoucher début janvier. C'est une césarienne et une grossesse un peu compliquée. Je ne voudrais pas m'embarquer dans un camp d'entraînement à ce moment-là. »

— Une citation de  Mikaël Zewski, boxeur professionnel

Il ajoute qu'il ne voudrait pas affronter un adversaire facile. Quand je monterai dans le ring ici, ce sera à 100 %. Je veux une grande performance. Et si on ne peut pas le faire, on va juste attendre.

De son côté, Marie-Pier Houle préparait un retour dans le ring pour un premier combat officiel depuis celui du 28 août, soirée qui a été fatidique pour la Mexicaine Jeanette Zacarias Zapata.

« On avait déjà une adversaire. On avait un gros combat entre les mains. Malheureusement, ce sera pour une prochaine fois. J'aurais vraiment aimé remonter dans le ring en 2021 pour tourner la page et passer à autre chose. Mais on va le faire en 2022. »

— Une citation de  Marie-Pier Houle, boxeuse professionnelle

Elle admet être déçue de devoir attendre encore avant de boxer devant les siens. C'est sûr que, pour moi, ce serait gros de me battre à Trois-Rivières.

Ça fait longtemps que je ne me suis pas battue chez nous. J'ai hâte, parce que ça va amener beaucoup de monde que je connais, des gens de mon entourage qui me suivent, mais pas nécessairement jusqu'à Montréal, a-t-elle ajouté.

Avant d’arrêter une nouvelle date, GYM devra dénicher des adversaires disponibles à la date qui aura été choisie pour la tenue de son événement et les faire approuver par la Régie des alcools, des courses et des jeux (RAJC).

En attendant, GYM a un autre rendez-vous majeur pour les amateurs de boxe avec la présentation de trois championnats du monde le 17 décembre, au Centre Bell, à Montréal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !