•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La déroute du Canadien se poursuit à Boston

Des joueurs des Bruins célèbrent en groupe devant Josh Anderson qui patine seul.

Le Canadien a renoué avec ses rivaux, dimanche, à Boston.

Photo : usa today sports / Paul Rutherford

Radio-Canada

Le Canadien s'incline 5-2 à Boston après avoir laissé les Bruins inscrire quatre buts sans riposte en troisième période.

Samuel Montembeault était de retour devant la cage des Montréalais, moins de 24 heures après être venu samedi en relève à Jake Allen, tombé au combat face aux Red Wings de Détroit.

Il a été étincelant lors des deux premières périodes, bloquant 30 des 31 tirs dirigés vers lui pour permettre à son équipe de commencer le troisième engagement avec une avance de 2-1.

Joel Armia avait précédemment ouvert la marque d'un tir précis qui a eu raison de Jeremy Swayman. Son compatriote Artturi Lehkonen a amassé une mention d'aide dans un deuxième match de suite sur la séquence.

Au deuxième tiers, Montembeault a réservé son plus bel arrêt de la soirée à Brad Marchand lors d'une descente à deux contre zéro. Le gardien québécois a toutefois cédé quelques minutes plus tard devant Charlie McAvoy, qui s'était emparé d'une rondelle libre dans l'enclave.

Michael Pezzetta a redonné l'avance au Bleu-blanc-rouge avant la fin du deuxième engagement avec le premier but de sa carrière. L'attaquant de 23 ans a fait dévier un tir d'Adams Brooks, qui récolte quant à lui un premier point avec le CH. Brooks prenait la place de Mike Hoffman, blessé, dans la formation.

Lui et un joueur des Bruins se livrent une bataille pour se mettre en bonne position.

Adam Brooks (à gauche)

Photo : AP / Winslow Townson

Rapidement en troisième période, les choses se sont compliquées pour la troupe de Dominique Ducharme. McAvoy a inscrit son deuxième filet du match en avantage numérique pendant une pénalité à Jeff Petry.

Le sort s'est acharné sur Petry. Il a envoyé la rondelle dans son propre but en tentant de la dégager dans le coin de la patinoire. Elle a frappé Charlie Coyle, qui passait par là, et s'est retrouvée derrière Montembeault.

Ce dernier est venu à la défense de son coéquipier après la rencontre. Jeff [Petry] a fait le bon jeu là-dessus. Quelles sont les chances que ça arrive? J'ai fait l'arrêt et le défenseur doit envoyer la rondelle dans le coin. Charlie Coyle était au bon endroit au bon moment. Il a reçu la rondelle sur le casque et elle est entrée dans le but. C'est frustrant, mais il n'y a rien à faire là-dessus. C'était quand même 3-2 à ce moment-là et il restait beaucoup de temps, mais nous n'avons pas été capables de créer l'égalité par la suite.

Coyle est revenu à la charge quelques minutes plus tard pour porter le score à 4-2. Taylor Hall a complété le pointage en tirant dans un filet abandonné.

Nous avons bien joué en première période. En deuxième, c'est un peu ce dont nous avions parlé plus tôt. Ce sont des petits jeux que nous ratons avec la rondelle — des décisions, l'exécution — qui reviennent contre nous, a noté l'entraîneur-chef du Canadien, Dominique Ducharme.

Nous avons réussi à sortir de la deuxième avec l'avance. Ensuite, ils ont un avantage numérique et égalisent la marque. Puis, il y a eu un drôle de but. Il fallait mieux réagir que ça avec l'avance en troisième période, a-t-il ajouté.

Le Tricolore n'a décoché que sept lancers vers le filet adverse en troisième période.

Nous n'avons pas joué un match horrible, mais comme c'était le cas lors d'autres rencontres, nous commettons des erreurs coûteuses, a mentionné pour sa part le vétéran Petry. Les bonds ne vont pas de notre côté. C'est frustrant.

Statistiques :

  • Lancers : MTL 29 - BOS 41
  • Mises au jeu remportées : MTL 55 % - BOS 45 %
  • Mises en échec : MTL 29 - BOS 31
  • Minutes de pénalité : MTL 18 - BOS 2

Les Montréalais subissent un deuxième revers de suite. Ils seront de retour en action mardi pour affronter les Rangers de New York.

Ryan Poehling était muté à l'aile du deuxième trio aux côtés de Christian Dvorak et de Brendan Gallagher.

Jonathan Drouin, toujours incommodé par une blessure à la tête, a raté un 11e match de suite.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey
Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !