•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jeux olympiques de Pékin : une installation majeure n’ouvrira qu’à 20 % de sa capacité

Deux employés masqués devant le Centre national de natation de Pékin.

Le Centre national de natation de Pékin n'accueillera que 1000 personnes pour les épreuves de curling.

Photo : Reuters / TINGSHU WANG

Agence France-Presse

Une des installations majeures des Jeux olympiques d'hiver de Pékin sera limitée à un cinquième de sa capacité en raison des craintes de propagation de la COVID-19, ont rapporté les médias officiels samedi.

Le Centre national de natation de Pékin, qui présentera le curling, n'accueillera pas plus de 1000 personnes, a déclaré le gérant de l'installation, Yang Qiyong, au quotidien Global Times.

Construit pour accueillir les épreuves de natation lors des jeux d'été de 2008, le Centre national de natation était surnommé le Water Cube (le Cube d'eau) en raison de sa forme originale. Après son adaptation pour accueillir les jeux d'hiver, son surnom est devenu Ice Cube (Cube de glace).

Deux installations sportives massives de Pékin rayonnent dans la nuit grâce à l'éclairage.

Le Centre national de natation de Pékin

Photo : Reuters / TINGSHU WANG

Tout le personnel de la salle aura reçu des rappels de vaccin contre la COVID-19, et des effectifs suffisants sont prévus pour remplacer quiconque aurait un problème lié à l'épidémie, a ajouté M. Yang.

À moins de 100 jours des JO d'hiver, la Chine, qui suit une politique de zéro COVID-19, déploie les grands moyens (tests massifs, confinements...) pour enrayer une reprise, très limitée, de l'épidémie dans plusieurs régions du pays.

La pandémie est le défi numéro un pour le déroulement des Jeux d'hiver, a reconnu fin octobre le vice-président du comité d'organisation, Zhang Jiandong.

Les 2900 athlètes attendus devront avoir été entièrement vaccinés ou subir 21 jours de quarantaine à l'arrivée, et seuls les spectateurs déjà présents en Chine pourront assister aux épreuves du 4 au 20 février.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !