•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un huitième revers en 10 matchs pour le Canadien

Des joueurs des Ducks célèbrent le long de la bande devant une foule qui applaudit et le gardien du Canadien qui boit de l'eau.

Samuel Montembeault a encaissé la défaite à son deuxième départ avec le Canadien.

Photo : Getty Images / Sean M. Haffey

Radio-Canada

Le Canadien de Montréal a de nouveau chèrement payé son indiscipline, dimanche après-midi, au Honda Center d’Anaheim. Les Ducks ont touché la cible deux fois en quatre occasions en avantage numérique lors de la première période pour se diriger vers un gain de 4-2.

L’attaquant du Tricolore Cédric Paquette a été expulsé de la rencontre au cours du premier engagement après avoir servi une solide mise en échec contre la bande à Trevor Zegras. Ébranlée sur la séquence, la recrue a été en mesure de revenir au jeu par la suite.

C’est Troy Terry qui a inscrit le but gagnant en milieu de troisième période en échappée seul devant Samuel Montembeault, qui obtenait un deuxième départ.

C'est un jeu qui a fait la différence, et il faut s'assurer qu'on gère ces jeux comme il le faut, a dit l'entraîneur Dominique Ducharme. Il faut regarder vers l'avant, vers les 10 prochains matchs.

Ryan Getzlaf a récolté le 989e point de sa carrière avec une mention d’aide sur le filet victorieux. Il est ainsi devenu le meilleur pointeur dans l’histoire de l’équipe, devant Teemu Selanne.

Ryan Getzlaf célèbre en saluant les partisans.

Ryan Getzlaf, le plus prolifique de l'histoire des Ducks!

Photo : Getty Images / Sean M. Haffey

Le CH a conclu ce voyage de quatre matchs sur la côte ouest américaine avec une fiche de 1-3. Il a accordé 14 buts et en a inscrit 9.

Le Bleu-blanc-rouge enregistre un huitième revers en 10 matchs et pointe au 30e rang dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Il s'agit du pire début de saison de la franchise depuis la saison 1941-1942. L'équipe avait alors entamé l'année avec une seule victoire en 10 rencontres.

On n'aime pas ça, on n'est pas content, c'est certain, a reconnu Ducharme après la rencontre. Et on va attaquer les 10 prochains. On ne peut pas changer ce qui est fait. Il faut qu'on soit constants.

« Il faut qu'on se donne une chance tous les soirs. On ne les gagnera pas tous, mais ce soir on s'est donné une chance. »

— Une citation de  Dominique Ducharme

Nick Suzuki en a pris beaucoup sur ses épaules après la défaite. J'ai toujours voulu être un exemple pour mes coéquipiers, mais je n'ai rien fait aujourd'hui, pour être franc. C'était probablement l'un des pires matchs dans ma carrière. Je suis très déçu de la façon dont j'ai joué, surtout en l'absence de plusieurs de nos joueurs de centre. Je dois jouer mieux.

Statistiques du match :

  • Tirs : MTL 18 ANA 26
  • Mises en jeu remportées : MTL 29 % ANA 71 % 
  • Mises en échec : MTL 16 ANA 22
  • Minutes de pénalité : MTL 25 ANA 10

Montembeault n'y peut rien

Pour son deuxième match en 24 heures, le Tricolore a confié le filet au gardien québécois. Il n’avait disputé qu’un seul match cette saison, une défaite de 5-1 contre les Sabres de Buffalo.

Les Ducks n’ont pas tardé à le défier. Dès la quatrième minute de jeu, ils ont ouvert la marque pendant que Brett Kulak était au cachot. C’est Adam Henrique qui a secoué les cordages d’un tir vif décoché de l’enclave.

Le Canadien a répliqué moins d’une minute plus tard, à son tour en supériorité numérique. Mike Hoffman a surpris John Gibson avec un tir sur réception du haut des cercles.

Vinni Lettieri a redonné l’avance à l’équipe locale en milieu d’engagement lorsque les Ducks profitaient d’un avantage numérique de cinq minutes en raison de l’écart de conduite de Paquette.

De retour dans la formation après une absence de quatre matchs, Jake Evans a créé l’égalité à la fin de la deuxième période en bondissant sur une rondelle libre devant la cage des Ducks. Il s’agissait de sa première réussite de la saison.

La chance, tu te la crées. On regarde le but de Jake, ce trio-là amenait beaucoup d'énergie, de rondelles au filet, beaucoup de pression. Et ils ont eu ce genre de retour là. Par contre, on a eu quatre ou cinq chances de marquer de grande qualité, et on a manqué le filet. C'est une question de confiance, de s'assurer qu'on se donne une cible plus grande qu'un trou, a résumé Ducharme, visiblement déçu.

Des joueurs des deux équipes bataillent pour la rondelle devant le gardien de but.

Le Canadien a fait confiance à Samuel Montembeault pour affronter les Ducks, dimanche après-midi, à Anaheim.

Photo : Getty Images / Sean M. Haffey

Troy Terry a dénoué l’impasse avec un peu moins de 10 minutes à faire au temps réglementaire. Sam Carrick a terminé le travail en lançant dans un filet désert.

Montembeault a repoussé 23 tirs dans la défaite et aurait aimé faire la différence avec un arrêt de plus face à Terry. Il m'a surpris, parce qu'il arrivait avec beaucoup de vitesse et il a fait un petit geste vers l'avant. Je ne pensais vraiment pas qu'il serait en mesure de faire deux petits moves comme ça. Je m'attendais beaucoup plus à un lancer. C'est sûr, c'est décevant, mais je crois qu'on jouait bien, surtout en troisième période.

« Dans une situation comme la nôtre, c'est important qu'un gardien fasse un arrêt important comme ça en fin de match, et je ne l'ai pas fait aujourd'hui. »

— Une citation de  Samuel Montembeault

John Gibson a été peu sollicité à l’autre bout de la patinoire. Il a conclu sa soirée de travail avec 16 arrêts.

Tout comme la veille face aux Kings, les Montréalais ont éprouvé de la difficulté en désavantage numérique. Il accordé deux buts en six occasions.

Sans Gallagher ni Perreault

Blessé à un œil, Mathieu Perreault a été remplacé par l'attaquant Adam Brooks. Le Québécois ratera de deux à trois semaines d'activité.

Pour sa part, Brendan Gallagher a cédé sa place à Evans en raison d'une blessure dont on ignore la nature exacte.

Chris Wideman a aussi été appelé en renfort en remplacement de Sami Niku.

Samedi, la ligue a annoncé que cinq joueurs des Sharks de San José, de même que leur entraîneur-chef Bob Boughner, ont obtenu des diagnostics positifs à la COVID-19. Le Canadien a affronté les Sharks jeudi soir, mais pour l'instant aucun joueur ne semble avoir été infecté par le virus.

La troupe de Dominique Ducharme sera de retour au Centre Bell mardi pour y affronter les Red Wings.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey
Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !