•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Association des joueurs a laissé tomber Kyle Beach, affirme Brendan Gallagher

Un joueur de hockey pose un genou sur la glace.

Brendan Gallagher est le représentant du Canadien auprès de l'Association des joueurs

Photo : Reuters / Eric Bolte

Radio-Canada

Au lendemain de la révélation par Kyle Beach qu'il avait été la victime de Brad Aldrich, Brendan Gallagher a réagi, à quelques heures du match du Canadien contre les Sharks de San José, à l'entrevue que l'ancien joueur des Blackhawks de Chicago a faite sur le réseau TSN, mercredi soir.

L'Association des joueurs (NHLPA) existe pour protéger les joueurs, a rappelé jeudi Gallagher, qui est le représentant du Canadien dans le syndicat. Le système l'a laissé tomber, il n'y a aucun doute. La NHLPA va devoir s'assurer que ça ne se produise plus jamais.

Dans son entrevue à TSN, Kyle Beach, qui était jusqu'alors identifié que sous le pseudonyme de John Doe 1 dans les documents officiels déposés en 2010, a longuement détaillé les agressions qu'il dit avoir subies et comment il s'est senti isolé par l'organisation de Chicago après qu'il a eu le courage de dénoncer une première fois son agresseur.

Un joueur de hockey droitier, vêtu de l'uniforme blanc et noir des Blackhawks de Chicago, s'apprête à patiner pendant un match préparatoire de la LNH.

Kyle Beach n'a jamais joué un match officiel de la LNH, mais il a joué pour leur club affilié dans la Ligue américaine de 2008 à 2014.

Photo : Getty Images / Gregory Shamus

Dans un communiqué publié mercredi soir, l'Association des joueurs a avoué avoir failli à son devoir envers Kyle Beach.

J'ai regardé l'entrevue. Je peux dire qu'on est tous contents des résultats de l'enquête, mais il y a de la frustration envers le temps que ç'a pris, a encore dit Gallagher. Mais le fait que des gens soient tenus responsables, je pense que c'est bon pour notre sport et la société. Ça va rendre bien des gens qui ont vécu des situations similaires plus à l'aise pour en parler. J'espère qu'il [Kyle Beach] trouvera une forme de paix.

L'attaquant du Canadien Cédric Paquette a aussi écouté les propos de Kyle Beach. C'est quand même assez troublant l'histoire qu'il a vécue et ce qu'il a dû endurer pendant 10-11 ans. Je le trouve très courageux, d'avoir dénoncé, de l'avoir dit et redit.

Les joueurs sont capables de prendre la parole et les organisations sont tenues responsables, a encore relevé Gallagher. C'est dur de dire s'il y a une évolution, mais si ça se produit à nouveau, j'espère que les joueurs seront plus à l'aise maintenant que Kyle [Beach] a pris la parole.

Ce qui est le plus important, c'est la leçon que tout le monde doit retirer de ça. On est là pour aider les jeunes, les guider. S'il y a des choses qui sont inappropriées, il faut les dénoncer rapidement, a pour sa part indiqué l'entraîneur du Canadien, Dominique Ducharme.

Jake Evans toujours absent

Par ailleurs, l'attaquant Jake Evans ratera un deuxième match d'affilée, jeudi soir, contre les Sharks.

Le Canadien (1-6-0) a indiqué qu'Evans était absent de l'échauffement matinal afin de subir des traitements. Le joueur de centre avait également raté la rencontre de mardi soir contre le Kraken à Seattle, qui s'était terminée 5-1 en faveur de l'équipe d'expansion de la LNH.

Evans avait alors cédé sa place à Cédric Paquette, qui pivotait un trio complété par Artturi Lehkonen et Joel Armia. C'était de nouveau le cas à l'échauffement en matinée jeudi.

Aucun autre changement n'a été observé à la formation de l'entraîneur-chef Dominique Ducharme.

Il n'y a pas de changement. Je pourrais faire un million de changements, si ça ne joue pas, eh bien ça ne changera rien. [...] On ne peut pas mettre un casse-tête ensemble si on ne suit pas le plan, a résumé Ducharme.

Jake Allen devrait donc de nouveau être le gardien partant pour le Canadien.

Le Tricolore tentera de venger sa cuisante défaite de 5-0 subie contre les Sharks (4-2-0) plus tôt ce mois-ci au Centre Bell. Il tentera aussi de mettre un terme à une série de 10 défaites contre l'équipe du nord de la Californie.

Il faut qu'on soit tous sur la même longueur d'onde, qu'on applique le plan de match, qu'on travaille fort et qu'on remporte nos batailles. On ne pourra pas être pire que contre eux autres la dernière fois, et on veut venger notre défaite, c'est certain, a confié Paquette.

Il y a de toute évidence un sentiment d'urgence. Nous devons absolument commencer à enchaîner les victoires, a répété Gallagher.

Après la rencontre à San Jose, le Bleu-blanc-rouge se dirigera vers le sud de la Californie en prévision de son duel de samedi après-midi contre Phillip Danault et les Kings de Los Angeles.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey
Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !