•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gardien Sebastian Breza marque le but décisif pour le CF Montréal

Trois joueurs de soccer et un arbitre courent sur le terrain.

Rida Zouhir (no 38) et Ahmed Hamdi (no 7) ont été employés par Wilfried Nancy dans le cadre de la demi-finale canadienne à Hamilton.

Photo : Twitter/CF Montréal

La Presse canadienne

Le CF Montréal s'est qualifié pour la finale du Championnat canadien grâce à une spectaculaire victoire de 8-7 aux tirs de pénalité contre le Forge FC, mercredi soir au Tim Hortons Field de Hamilton.

Les deux équipes avaient complété les 90 minutes réglementaires avec un score de 0-0.

Grâce à cette victoire, les hommes de Wilfried Nancy affronteront, en finale, le vainqueur du duel entre le Toronto FC et le Pacific FC, une autre équipe de la Première Ligue canadienne, la semaine prochaine à Toronto.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, le but décisif a été l'œuvre du gardien Sebastian Breza lors de la 11e ronde de tirs.

Tout juste avant qu'il ne mette fin à cette spectaculaire séance grâce à un tir bas à la droite de Henry, Breza avait bloqué la tentative de son rival.

En visioconférence de presse, Breza a affirmé qu'il avait déjà vécu une situation semblable.

Ça m'est arrivé en U12. Je ne sais pas si ça compte!, a-t-il lancé, pince-sans-rire, avant d'ajouter qu'il avait touché la cible à cette occasion.

Toujours aussi décontracté, Breza a admis qu'il n'avait pas de stratégie précise dans son esprit avant d'effectuer son tir.

Je voulais juste rentrer à la maison!

Sérieusement, c'est sûr que je voulais marquer pour finir la séance de tirs, pour gagner et aller en finale, mais une stratégie, pas vraiment. Comme vous le savez, les gardiens, on ne tire pas souvent de "penalty". C'est un peu à l'imprévu quand ça arrive.

En plus de marquer le filet victorieux, Breza a de loin été le meilleur joueur du CF Montréal bloquant les cinq tirs cadrés du Forge FC pendant le temps réglementaire

Les locaux ont d'ailleurs formé la meilleure équipe sur le terrain, tentant 14 tirs vers Breza dont neuf en deuxième demie.

Le CF Montréal a été limité à cinq tirs tentés et seulement deux cadrés vers Henry. À compter de la 18e minute, la troupe de Nancy n'a dirigé qu'un tir.

Un peu comme il l'avait fait en septembre contre les HFX Wanderers à Halifax, l'entraîneur-chef du CF Montréal a laissé plusieurs de ses joueurs réguliers à l'écart.

Ainsi, Djordje Mihailovic, Joaquin Torres et le défenseur Kamal Miller, n'étaient pas en uniforme. Ce fut aussi le cas du Québécois Mathieu Choinière, pendant que dans le camp du Forge, son frère David a entamé le match sur les lignes de côté avant de sauter dans la mêlée à la 74e minute.

Le Finlandais Lassi Lappalainen était de retour en uniforme, mais il a commencé la rencontre parmi les réservistes.

Bandeau consultez Tellement soccer

Peu d'action

La première demie n'a pas offert du jeu très emballant, mais les deux équipes ont eu leurs chances de briser l'égalité.

Dans le cas du CF Montréal, une première opportunité est arrivée à la 10e minute, sur un bon tir de Rida Zouhir, stoppé avec brio par Henry, l'un des meilleurs portiers dans la CPL.

Une minute plus tard, Ahmed Hamdi a réalisé une belle incursion jusque dans la surface de réparation et a lui aussi testé Henry, qui a bloqué le tir. Le retour s'est retrouvé au pied de Sunusi Ibrahim qui, devant un filet grand ouvert, a expédié le ballon plusieurs mètres par-dessus la tige horizontale.

À l'autre extrémité, Breza a été testé coup sur coup à la 37e minute et réussi de beaux arrêts contre Molham Babouli et contre l'ancien de l'Impact Omar Browne, sur le retour.

Les représentants de la Canadian Premier League ont complètement dominé les 20 premières minutes de jeu de la deuxième demie, à un point tel qu'ils ont été en mesure de diriger six ballons vers le filet de Breza, dont deux que le gardien du CF Montréal a repoussé.

À compter de la 67e minute, les Montréalais ont réussi à ralentir les ardeurs de leurs coriaces adversaires sans pour autant menacer le filet de Henry.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !