•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Shea Weber à la retraite, selon Jonathan Drouin

Il reçoit les félicitations de ses coéquipiers en passant devant le banc.

Blessé, Shea Weber ne jouera pas cette saison.

Photo : La Presse canadienne / JASON FRANSON

SEATTLE – Alors qu’il répondait aux questions des journalistes, mardi, après la séance d’entraînement matinale à Seattle, Jonathan Drouin a laissé entendre que le capitaine du Canadien, Shea Weber, ne jouera plus au hockey.

Shea Weber serait passé à autre chose, tout simplement, a laissé tomber Drouin.

Invité à commenter la présence et la visite de Weber au Climate Pledge Arena à quelques heures du match face au Kraken, le Québécois a été très clair.

« Il est dans le scouting [repérage], il est avec Marc [Bergevin]. Il fait autre chose. Il a pris sa retraite, dans le fond. Tout le monde le sait, maintenant; il ne reviendra pas pour nous. Donc, tu passes à autre chose. Le hockey, c’est fini. »

— Une citation de  Jonathan Drouin, à propos de Shea Weber

Tout en admettant que Weber ne l’avait pas annoncé au reste de l’équipe de manière aussi directe, Jonathan Drouin a affirmé qu'un peu tout le monde s’y attendait.

L'attaquant a parlé de son capitaine au passé et a salué sa belle carrière.

C’est bien de le voir, mais ce n’est pas comme s’il était dans le vestiaire en train de s’habiller pour le match avec nous. Vous faites une grosse histoire avec ça, mais Webby est juste de passage pour nous voir et nous saluer, a-t-il précisé.

Drouin était visiblement content de passer à un autre sujet et de parler du match de mardi soir ainsi que de l’importance de ce voyage de quatre rencontres sur la côte ouest américaine.

Si jamais Weber officialisait sa retraite, le Canadien devra payer une pénalité de quelques centaines de milliers de dollars en raison de l'avantage dont l'équipe a profité quand le salaire réel du capitaine dépassait son impact sous le plafond salarial. Le choc serait tout autre pour les Predators de Nashville, qui lui ont accordé son contrat pantagruélique en 2012 en égalant l'offre hostile déposée par les Flyers de Philadelphie.

Les Preds devraient payer une pénalité de plus de 24,5 millions de dollars répartis sur quelques années. L'impact salarial sous le plafond serait de 7 857 143 $ pendant trois saisons et de 999 999 $ la quatrième année.

Notons toutefois que le Canadien a précisé que Weber n'avait signé aucun papier et qu'il n'était pas encore à la retraite. Il est encore officiellement sur la liste des blessés à long terme.

La situation ressemble étrangement à celle du défenseur vedette Chris Pronger, il y a quelques années. Pronger n'a plus été vu sur une glace de la Ligue nationale de hockey (LNH) après la saison 2011-2012, mais il n'a jamais annoncé sa retraite avant la fin de son contrat, en 2017. Entre-temps, Pronger travaillait au comité de discipline du circuit Bettman.

Weber n'a pas souhaité rencontrer les médias mardi.

Evans sur la touche

Par ailleurs, Jake Evans ratera la rencontre contre le Kraken, mardi soir.

Le joueur de centre de 25 ans s'était blessé plus tôt dans la saison et avait déjà passé son tour contre les Sharks de San José. Dominique Ducharme a confirmé qu'il souffre de la même blessure qui tarde à guérir.

Il est revenu au jeu; rien ne pouvait dire qu’il allait l’aggraver. Mais on peut voir que ça l’affecte dans la façon qu’il prend les mises au jeu, dans la façon qu’il joue. On va lui donner un petit peu de temps, a expliqué l'entraîneur.

Cédric Paquette prendra sa place au centre du quatrième trio.

La formation du Canadien

Attaquants

  • Drouin-Dvorak-Anderson
  • Hoffman-Suzuki-Gallagher
  • Toffoli-Perreault-Caufield
  • Lehkonen-Paquette-Armia

Défenseurs

  • Chiarot-Petry
  • Romanov-Savard
  • Niku-Kulak

Gardiens

  • Allen
  • Montembeault
Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey

(Avec la collaboration de Jean-François Chabot)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !