•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cynthia Appiah 3e à l’épreuve-test de monobob à Pékin

Prise de vue au-dessus d'un bobsleigh qui file en ligne droite sur la piste.

Cynthia Appiah, en action, lors de l'épreuve-test de monobob pour les Jeux de Pékin

Photo : Getty Images / Lintao Zhang

Radio-Canada

La Canadienne Cynthia Appiah a fini 3e en monobob féminin à l'occasion de l’épreuve-test en vue des Jeux olympiques de Pékin, lundi.

En deux manches de cette épreuve en solo qui fera ses débuts olympiques en février, la Torontoise a réalisé un temps de 2 min 10 s 46/100.

Je suis vraiment contente de ma performance, mais j'ai vraiment envie de plus, a déclaré Appiah après le premier podium de sa carrière au niveau élite en tant que pilote. J'adore cette piste, parce qu'elle est vraiment unique. Elle est très difficile à décrire, parce que je ne pense pas qu'il y ait vraiment quelque chose comme ça dans le monde.

Appiah, une pilote en développement qui est prête à concourir à temps plein dans le circuit de la Coupe du monde cette année, a envoyé un coup de semonce à tout le monde après avoir enregistré la première place lors de sa première descente. Elle a inscrit un autre premier temps de départ lors de sa deuxième manche, mais a perdu deux places après une erreur coûteuse à mi-chemin du parcours, qui compte 16 virages.

J'ai fait une erreur lors de la deuxième manche qui m'a fait perdre un certain temps, mais je suis ravie de la façon dont cette première épreuve-test pour moi, en tant que pilote, s'est déroulée jusqu'ici, a ajouté Appiah, qui a terminé 5e en monobob aux Championnats du monde 2021, en février dernier.

L'Allemande Mariama Jamanka a dominé le peloton féminin avec un temps en or de 2:10,11. La Suisse Melanie Hasler a fini 2e avec 2:10,19.

Fière de ses racines ghanéennes, Appiah, une ancienne freineuse, a poussé plusieurs pilotes canadiennes vers des podiums internationaux au cours des dernières années. Elle a commencé à piloter il y a quatre ans.

Christine De Bruin, une athlète de 32 ans originaire de Stony Plain, en Alberta, a terminé juste à côté du podium après avoir grimpé de trois places dans sa dernière manche. Elle a fini 4e avec un temps combiné de 2:10,54. Deux fois médaillée aux Championnats du monde lors du dernier cycle olympique, De Bruin a également obtenu son meilleur résultat en monobob sur la piste de Pékin.

Je suis super contente de la façon dont les choses se sont déroulées aujourd'hui, d'autant plus que j'ai terminé dernière de ma première course de monobob la saison dernière, a déclaré De Bruin.

« Je commence vraiment à aimer toute cette histoire de monobob. »

— Une citation de  Christine De Bruin, en riant

C'est de loin mon meilleur résultat, et étant donné que c'est sur la piste olympique, cela m’enthousiasme pour cette prochaine saison de Coupe du monde.

Kripps 4e

Justin Kripps, de Summerland, en Colombie-Britannique, et Cam Stones, de Whitby, en Ontario, ont commencé cette année olympique avec une 4e place en bobsleigh à deux, à six centième de seconde du podium, avec un temps combiné de 2:00,95.

Je pense que nous avons fait une bonne performance aujourd'hui. C'était amusant de courir à nouveau et j'aime vraiment la piste ici, a déclaré Kripps, champion olympique en titre en bob à deux. Cette piste a des sections très techniques, et il faut être très précis pour être rapide ici. Je pensais que Cam et moi avons bien poussé, et mes entraînements étaient plutôt bons.

« J'ai fait quelques erreurs, mais je suis content des progrès que nous avons faits pendant ce voyage. »

— Une citation de  Justin Kripps

Les Allemands Francesco Friedrich et Alexander Roediger, cochampions olympiques avec Kripps en 2018, ont pris la 1re place avec un temps gagnant de 2:00,80. Les Britanniques Brad Hall et Greg Cackett ont terminé 2es avec un temps de 2:00,87, et les Russes Rostislav Gaitiukevich et Mikhail Mordasov ont profité de deux départs rapides pour devancer l’équipage de Kripps avec un temps de 2:00,89.

Plus loin en skeleton

En skeleton, Elisabeth Maier, de Calgary, a été la meilleure Canadienne en 13e position avec un temps de 2:08,56. Jane Channell, de North Vancouver, était la seule autre Canadienne sur la ligne de départ, et elle s'est classée 22e avec un temps de 2:10,22.

C'est l'Allemande Tina Hermann qui a remporté cette épreuve-test de Pékin avec un temps de 2:06,15.

Du côté des hommes, Blake Enzie, 20 ans, de Calgary, était 15e après la première manche, mais il a chuté au 23e rang après avoir connu des difficultés dans sa dernière manche, avec un temps de 2:07,29.

L'Allemand Alexander Gassner l’a emporté avec un temps de 2:03,26.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !