•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tannehill est dominant et les Titans malmènent les Chiefs 27-3

Dans un autre match présenté dimanche, Tom Brady a atteint le plateau des 600 touchés par la passe.

Protégé par sa ligne offensive, il s'apprête a décocher une passe face aux Chiefs.

Ryan Tannehill

Photo : Getty Images / Andy Lyons

La Presse canadienne

Le quart Ryan Tannehill a amassé 270 verges de gains et lancé une passe de touché, en plus d'en marquer un autre au sol, et les Titans du Tennessee ont malmené les Chiefs de Kansas City 27-3 dimanche après-midi.

Nous voulions rapidement nous donner du rythme et nous inscrire rapidement au tableau, a indiqué Tannehill. Nous avons été en mesure de le faire et nous espérons que ça puisse se poursuivre.

Les Titans (5-2) ont ainsi savouré une cinquième victoire en six matchs, et une deuxième en six jours contre des clubs qui ont participé au match de championnat de l'Association américaine en janvier dernier.

Ils ont battu les Bills de Buffalo 34-31 lundi soir, et ont enchaîné en dominant carrément les doubles champions en titre de l'Américaine. Les Titans menaient déjà 27-0 à la mi-temps.

« C'était une très belle victoire pour tout le monde. Du très bon travail. Les gars ont élevé leur jeu d'un cran. »

— Une citation de  Mike Vrabel, entraîneur-chef des Titans

Les Chiefs (3-4) ont encaissé une deuxième défaite en trois matchs et porté leur fiche à 1-4 dans l'Américaine cette saison. Ils ont aussi marqué leur plus petit total de points depuis un revers de 38-3 encaissé contre les Broncos de Denver le 30 décembre 2012.

Ils ont réussi plus de jeux que nous, surtout lors des premières séquences offensives, a expliqué l'entraîneur-chef des Chiefs, Andy Reid. J'ai vu nos joueurs réaliser les jeux. Nous ne le faisons simplement pas en ce moment.

C'était la première fois que le quart étoile Patrick Mahomes tirait de l'arrière par 27 points après une demie, et il s'agit du troisième déficit le plus imposant des Chiefs depuis la saison 1991.

Ce fut leur pire match depuis qu'ils ont tiré de l'arrière 29-0 contre les Steelers de Pittsburgh à la mi-temps du duel du 2 octobre 2016, et ce n'était que la huitième fois dans l'histoire de la concession du Missouri qu'elle tirait de l'arrière par 27 points ou plus après deux quarts.

Les Titans ont provoqué trois revirements dont deux attribuables à Mahomes, qu'ils ont transformés en 10 points. Denico Autry a réussi deux des quatre sacs des Titans.

Mahomes a mis du temps à se relever après avoir été atteint à la tête par un genou lors du quatrième sac d'Autry. Il s'est dirigé vers la tente médicale pour déterminer s'il avait subi une commotion cérébrale et a cédé sa place à Chad Henne en fin de rencontre.

Parfois, vous vous faites frapper assez durement, et vous voulez tout simplement demeurer au sol, a fait remarquer Mahomes. En plus, c'était le quatrième essai. Ce fut une journée décevante et une manière décevante de la terminer.

La vedette des Chiefs a conclu sa journée de travail avec 206 verges de gains par la voie aérienne, et 35 au sol.

Les Bengals écrasent les Ravens

Joe Burrow a réalisé un sommet personnel en carrière avec des gains de 416 verges par la passe et a complété trois passes de touché, dont l'une de 82 verges au receveur recrue Ja'Marr Chase au troisième quart, et les Bengals de Cincinnati ont vaincu les Ravens de Baltimore 41-17 dimanche.

Lors de ce duel entre deux rivaux de la Division nord de l'Association américaine, les Bengals (5-2) ont rejoint les Ravens (5-2) au sommet du classement, un signe que Burrow et Chase ont peut-être pris de l'avance dans le plan de relance des Bengals.

Ils ont aussi mis fin à la séquence de cinq victoires des Ravens.

Burrow et Chase, deux anciens coéquipiers avec l'Université de Louisiana State, ont été irrésistibles, et à compter du milieu du deuxième quart, l'attaque des Bengals a gagné du terrain avec aisance.

Chase a réussi huit attrapés pour des gains de 201 verges, de loin sa journée la plus productive de son impressionnant début de carrière.

Dans la défaite, le quart Lamar Jackson a amassé 257 verges par la voie des airs et en a ajouté 88 au sol. Il a cependant été plaqué cinq fois derrière sa ligne de mêlée.

Un sixième gain de suite pour les Packers

À Green Bay, Aaron Rodgers a complété trois passes de touché pour mener les Packers vers une sixième victoire d'affilée, 24-10 face à l'Équipe de Washington.

Les Packers (6-1) n'ont pas subi la défaite depuis un cinglant revers de 38-3 contre les Saints de La Nouvelle-Orléans lors du match inaugural.

La formation de Washington (2-5), victime d'un troisième échec de suite, a dominé les Packers au chapitre des gains totaux (430-404). Elle a toutefois été incapable d'inscrire un seul point lors de cinq poussées offensives qui l'ont menée à l'intérieur de la ligne de 30 verges des Packers, dont deux de suite qui ont pris fin à l'intérieur de la ligne de cinq verges.

Avant la rencontre de dimanche, les rivaux des Packers avaient réussi des touchés chaque fois qu'ils avaient pu se rendre à l'intérieur de leur ligne de 20 verges.

Rodgers a réussi 27 de ses 35 passes pour des gains de 274 verges. Il a complété des passes de touché à Davante Adams, Allen Lazard et à Robert Tonyan.

Un autre plateau important pour Tom Brady

Tom Brady est devenu le premier joueur à lancer 600 passes de touché en carrière et les Buccaneers de Tampa Bay ont rossé les Bears de Chicago 38-3.

Les Buccaneers (6-1) ont signé une quatrième victoire d'affilée et affichent le meilleur dossier de leur histoire après sept duels. Au passage, les champions en titre du Super Bowl ont vengé l'une de leurs cinq défaites de la saison dernière.

Brady a réussi 20 des 36 passes qu'il a tentées pour des gains de 211 verges. Il a complété quatre passes de touché. La défensive des Bucs a également fait du bon boulot, limitant les Bears (3-4) à un placement de Cairo Santos au deuxième quart. Elle a aussi plaqué le quart recrue Justin Fields quatre fois derrière sa ligne de mêlée, provoquant deux ballons échappés.

Dee Delaney a inscrit l'une des trois interceptions des Buccaneers, au premier quart. Ce revirement a mené à la 599e passe de touché de la carrière de Brady.

Avec les absences d'Antonio Brown et de Rob Gronkowski, blessés, l'ailier espacé Mike Evans a connu une journée prolifique, avec six attrapés pour des gains de 76 verges et trois touchés.

L'une d'elles, qui a couvert la distance de neuf verges avec six secondes à écouler au premier quart, a permis à Brady d'atteindre le plateau des 600 passes de touché.

Les deux autres, sur des distances de deux et de huit verges, ont aidé Tampa Bay à se forger une avance de 35-3 après la première demie.

Chris Godwin a fait sa part avec huit passes captées pour des gains de 111 verges. Il a inscrit un majeur sur une passe de cinq verges, après l'interception de Delaney.

Leonard Fournette a marqué l'autre touché des Buccaneers à la suite d'une course de deux verges tôt dans le match.

Brady a joué jusqu'au milieu du quatrième quart, laissant sa place au réserviste Blaine Gabbert avec 7:58 à jouer après avoir permis à la formation floridienne d'ajouter un placement.

Les Jets toujours incapables de déjouer les plans des Patriots

À Foxborough, Mac Jones a lancé deux passes de touché et connu son premier match avec des gains supérieurs à 300 verges par la passe, Damien Harris et J.J. Taylor ont réussi deux touchés au sol chacun, et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont écrasé les Jets de New York 54-13.

Avec cette première victoire à domicile en 2021, les Patriots ont défait les Jets pour une 12e fois d'affilée. Ils ont aussi balayé les honneurs de leur série annuelle de deux matchs contre les Jets pour une sixième saison d'affilée.

Les Patriots ont marqué sur un jeu truqué, quand le receveur Kendrick Bourne a lancé une passe dans la zone des buts.

Les Jets ont joué la majeure partie du match sans les services du quart recrue Zach Wilson, victime d'une blessure à un genou avec un peu plus de 12 minutes à jouer au deuxième quart.

Mike White, qui n'avait encore jamais pris part à un match du calendrier régulier, dans la NFL l'a remplacé.

Il a complété 20 passes en 32 tentatives pour des gains de 202 verges et deux interceptions. Il a aussi lancé une passe de touché de trois verges à Corey Davis lors de la séquence où il a remplacé Wilson.

Par ailleurs, les Jets n'avaient pas concédé autant de points depuis une défaite de 55-21 à la Nouvelle-Angleterre, le 29 octobre 1978.

Autres résultats de la journée dans la NFL :

  • Panthers 3, Giants 25
  • Falcons 30, Dolphins 28
  • Raiders 33, Eagles 22
  • Lions 19, Rams 28
  • Texans 5, Cardinals 31
  • Colts 30, 49ers 18

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !