•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le marathon de Wuhan reporté en raison de la COVID-19

Des marathoniens courent sur un pont.

L'événement devait compter 26 000 participants

Photo : Getty Images

Agence France-Presse

Le marathon de Wuhan, qui devait se tenir dimanche, a été reporté au pied levé alors que l'inquiétude grandit d'une résurgence du coronavirus en Chine à l'approche des Jeux olympiques d'hiver de 2022 à Pékin.

La Chine a signalé dimanche 26 nouveaux cas de COVID-19 dans le pays, à un peu plus de 100 jours du début des Jeux.

Les autorités s'efforcent de contenir la propagation du virus en procédant à des tests massifs sur les habitants et à des fermetures ciblées.

Mais face à l'augmentation du nombre de cas, les organisateurs du marathon de Wuhan ont déclaré, dans un communiqué publié à la fin de la semaine dernière, qu'ils reportaient l'épreuve de dimanche dans la ville du centre de la Chine afin de prévenir le risque de propagation de l'épidémie.

L'événement devait compter 26 000 participants, prenant part à des courses comprenant un marathon complet et un demi-marathon, dans la ville où le coronavirus a été repéré pour la première fois vers la fin de 2019, ont rapporté les médias d'État.

Le comité d'organisation a déclaré qu'il rembourserait les frais d'inscription des concurrents.

La Chine avait drastiquement réduit le nombre d'infections grâce à une massive campagne de tests et une stricte fermeture des frontières.

Contactés par l'AFP, les organisateurs du marathon de Pékin, qui doit se tenir dimanche prochain, n'ont pas indiqué s'il serait maintenu.

Pékin marquera mercredi les 100 jours précédant les Jeux olympiques d'hiver, qui débuteront le 4 février, et les organisateurs ont admis au début du mois qu'ils étaient confrontés à une grande pression en raison de COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !