•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’équipe féminine interpelle Canada Soccer pour contrer les abus dans le sport

Les joueuses de soccer du Canada chantent l'hymne nationale.

L'équipe canadienne féminine de soccer affronte la Suède en finale du tournoi des Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Photo : Radio-Canada / Francois Nel

Radio-Canada

Dans la foulée de sa tournée de célébration de sa conquête de l'or olympique, l'équipe nationale féminine a demandé samedi l'appui de Canada Soccer pour contrer la culture d'abus et la loi du silence dans le sport.

La sélection canadienne a affronté la Nouvelle-Zélande samedi après-midi à Ottawa et sera à Montréal mardi soir.

En marge de ces deux rencontres, la formation en a profité pour envoyer une lettre avec une liste de demandes a Canada Soccer afin de demander l'appui de la fédération pour provoquer un changement de culture dans le sport.

Canada Soccer se doit de reconnaître le rôle que notre équipe nationale féminine a, et continue d’avoir, dans la mise en lumière d’enjeux qui affectent bien plus que notre communauté du soccer, mais l’ensemble du système sportif canadien, peut-on lire dans le communiqué.

À la suite de la demande de l’Association des joueuses de l’équipe nationale féminine, Canada Soccer a notamment accepté d'initier une révision indépendante et transparente de l’enquête concernant les allégations faites contre Bob Birarda alors qu'il était employé par la fédération, afin d’en élucider les manquements, d’en tirer des recommandations et de mieux protéger les athlètes.

Bandeau consultez Tellement soccer

L'équipe féminine a aussi exigé que Canada Soccer, son conseil d’administration, ses dirigeants et son personnel entraîneurs s’engagent publiquement à bâtir un environnement sûr et sécuritaire pour les athlètes. Elles demandent également que la fédération s’excuse auprès de ceux et celles qui ont été victimes d’abus.

Les joueuses demandent aussi de mettre en action le mécanisme indépendant pour le sport sécuritaire et au gouvernement canadien de protéger les athlètes vulnérables au pays en rendant ce nouveau système obligatoire pour tous les organismes nationaux de sports d’ici la fin de l’année 2021.

Victoire convaincante de 5-1 à Ottawa

La troupe de Bev Priestman a ensuite offert une performance convaincante sur le terrain, en battant aisément la Nouvelle-Zélande par un pointage de 5-1.

Jessie Fleming a ouvert la marque dès la 12e minute. L'Ontarienne de 23 ans a battu la gardienne néo-zélandaise Erin Naylar d'un coup précis lors d'un tir de pénalité.

Christine Sinclair a ensuite doublé l'avance des siennes, juste avant la fin de la première mi-temps.

L'attaquante des Red Thorns de Portland, dans la National Women's Soccer League, a profité des largesses de la gardienne néo-zélandaise, qui a été incapable de maîtriser un ballon dans la surface de réparation.

En deuxième période, Nichelle Prince a porté le score à 3-0.

La Nouvelle-Zélande a momentanément réduit l'écart grâce à Ria Percival, à la 71e minute, mais les Canadiennes ont aussitôt répliqué alors que Adriana Leon a inscrit deux réussites en moins de sept minutes, à la 75e et à la 82e minute.

Le Canada a décoché 11 tirs cadrés contre seulement 2 pour ses adversaires.

C'était le premier match des Canadiennes depuis sa victoire historique face à la Suède, lors des Jeux olympiques de Tokyo.

La dernière rencontre entre le Canada et la Nouvelle-Zélande s'était soldée par une victoire de 3-0 des représentantes de l'unifolié.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !