•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alex Quinonez, rival d’Andre De Grasse au 200 m, meurt dans une fusillade

Alex Quinonez tient sa médaille de bronze bien haut de la main droite et un bouquet de fleurs de la main gauche.

Alex Quinonez avec sa médaille de bronze à Doha en 2019

Photo : Getty Images / Michael Steele

Agence France-Presse

Le sprinteur équatorien Alex Quinonez, âgé de 32 ans, a été tué par balles dans le port de Guayaquil, au sud-ouest du pays, a révélé le ministère des Sports de l'Équateur.

Avec une profonde douleur, nous confirmons l'assassinat de notre athlète Alex Quinonez, a écrit le ministère sur son compte Twitter.

Quinonez était spécialiste du 200 m, discipline sur laquelle il avait décroché une médaille de bronze aux Championnats du monde de Doha en 2019, devancé par le Canadien Andre De Grasse et par l'Américain Noah Lyles.

Des athlètes courent sur une piste d'athlétisme.

Andre De Grasse (à gauche) et Alex Quinonez (à droite) derrière le gagnant Noah Lyle (au centre) à Doha en 2019

Photo : Getty Images / KIRILL KUDRYAVTSEV

Il a été retrouvé mort près de minuit (heure locale) vendredi, a indiqué une source policière, ajoutant que Quinonez a été abattu alors qu'il se trouvait avec une autre personne qui est également décédée.

Nous avons perdu un grand athlète, une personne qui nous a fait rêver, qui nous a émus, a expliqué le ministère des Sports équatorien dans un communiqué diffusé sur Twitter, le qualifiant de meilleur sprinteur de l'histoire de notre pays.

Le président équatorien, Guillermo Lasso, lui a également rendu hommage sur Twitter.

Nos plus sincères condoléances à ses proches. Qu'il repose en paix. Ceux qui prennent la vie des Équatoriens ne resteront pas impunis. Nous agirons avec force, a-t-il écrit.

Andrea Sotomayor, secrétaire général du Comité olympique équatorien, a fait part de sa colère.

Je ne sais pas comment exprimer la tristesse, le désarroi et l'indignation qui m'envahissent, a-t-elle écrit. Alex était un modèle d'humilité et un exemple parfait de résilience. Sa disparition nous fait mal.

Alex Quinonez, absent lors des derniers Jeux olympiques à Tokyo, avait participé à la finale du 200 m des Jeux de 2012, disputés à Londres.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !