•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Astros accèdent à la Série mondiale

Devant une foule en délire, il s'en va célébrer avec son coéquipier.

Kyle Tucker a frappé un coup de circuit en huitième manche pour accentuer l'avance des Astros.

Photo : usa today sports / Troy Taormina

Associated Press

La recrue Luis García dégageait la sérénité d'un as lanceur au monticule alors que Yordan Alvarez frappait tout ce qu'il voyait au bâton et les Astros de Houston ont mérité un autre billet pour la Série mondiale en battant les Red Sox de Boston 5-0 pour remporter la Série de championnat de la Ligue américaine en six rencontres.

Les Astros accèdent à la grande finale du baseball majeur pour la quatrième fois de leur histoire et la deuxième en trois saisons. Ils ont remporté le titre en 2017, un championnat assombri par un scandale de tricherie, lorsqu'une enquête a démontré qu'ils volaient les signaux en utilisant un système de vidéo. En 2019, ils sont retournés en Série mondiale, mais se sont inclinés en sept parties devant les Nationals de Washington.

L'équipe dirigée par le gérant Dusty Baker affrontera dès mardi le gagnant de la Série de championnat de la Ligue nationale entre les Dodgers de Los Angeles et les Braves d'Atlanta. Si les Dodgers l'emportent, la série débutera à Los Angeles et si les Braves l'emportent, la série commencera à Houston. Les Braves mènent la série 3-2.

García n'avait pas accordé de coup sûr aux Red Sox jusqu'en sixième manche. Il a cédé sa place sous une ovation de la foule après avoir accordé un triple, avec deux retraits, à Kiké Hernandez. Une impressionnante performance pour le jeune artilleur de 24 ans qui avait accordé un grand chelem en première manche du deuxième match. Il avait quitté le match en deuxième manche en raison d'un inconfort au genou droit.

À l'attaque, Alvarez a poursuivi son travail de démolition. Le frappeur désigné a cogné quatre coups sûrs, dont un triple et deux doubles. Lors du cinquième match, il avait produit trois points sur trois coups sûrs.

Le receveur des Astros, Martín Maldonado, a réalisé le jeu défensif du match en retirant un coureur en tentative de vol au deuxième but sur une troisième prise mettant ainsi fin à la septième manche avec un double jeu. Les locaux menaient alors 2-0.

Ce jeu a tué la plus forte menace des Red Sox qui avaient alors des coureurs aux extrémités. Le retrait au bâton du frappeur suppléant Kendall Graveman et le retrait au deuxième d'Alex Verdugo ont éteint les espoirs des visiteurs.

Dans la manche suivante, Kyle Tucker a ouvert les valves en claquant un circuit de trois points après deux retraits.

Ryan Pressly est venu fermer les livres en relève en neuvième manche pour éliminer les Red Sox qui n'ont frappé que deux coups sûrs dans le match.

Pour le gérant Dusty Baker, 72 ans, il s'agira d'une deuxième présence en Série mondiale, lui qui avait mené les Giants de San Francisco au championnat de la Ligue nationale en 2002. À titre de joueur, Baker avait aussi participé à la classique d'octobre trois fois dans l'uniforme des Dodgers, gagnant le titre en 1981.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !