•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Alouettes rejoignent les Argonauts au sommet de la division

Le quart-arrière des Alouettes offre le ballon de la main droite à son demi offensif.

Matthew Shiltz (à gauche, alors qu'il remet le ballon à William Stanback) a mené les Alouettes à la victoire contre les Argonauts.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

La Presse canadienne

Les Alouettes de Montréal ont poursuivi leurs succès en signant une belle victoire de 37-16 aux dépens des Argonauts de Toronto, vendredi soir, au stade Percival-Molson.

Les Alouettes (6-4) ont fait fi de leurs adversaires et de la météo plutôt fraîche pour obtenir une quatrième victoire de suite. Ils se sont du même coup hissés au premier rang de la Division est, à égalité avec les Argonauts (6-4).

Les Montréalais n'ont pas perdu depuis le 24 septembre, contre ces mêmes Argonauts. C'est également la dernière fois qu'ils ont alloué plus de 20 points dans une rencontre.

À son deuxième départ d'affilée, le quart Matthew Shiltz a réussi quelques longs jeux aériens pour les Alouettes, complétant 12 de ses 18 passes pour des gains de 212 verges. Il a été appuyé offensivement par sa cible favorite, le receveur Eugene Lewis, et par le porteur de ballon William Stanback.

Lewis a capté sept passes, dont deux pour des majeurs, cumulant des gains de 156 verges. Il s'agit d'un sommet en carrière pour lui.

Stanback a quant à lui porté le ballon 24 fois pour des gains de 203 verges. Il a atteint le plateau des 100 verges au sol pour une cinquième fois cette saison, ce qui constitue un sommet personnel.

Le botteur des Alouettes David Côté a raté ses deux premières tentatives de placement, mais il a ensuite réussi des bottés de précision de 43, 21 et 22 verges.

Se fiant beaucoup sur le jeu aérien, les Argonauts ont vu leur quart McLeod Bethel-Thompson réussir 25 de ses 40 passes pour des gains de 291 verges. Il a toutefois été victime de quatre interceptions, ses quatre premières en carrière contre l'équipe montréalaise.

Un joueur des Alouettes bloque un receveur et lui fait perdre le ballon.

La défense montréalaise a fait la vie dure aux receveurs torontois.

Photo : The Canadian Press / Paul Chiasson

L'ancien des Alouettes Antonio Pipkin a inscrit les deux seuls touchés de son équipe, grâce à une course de huit verges et une autre d'une verge.

Les Alouettes tenteront de porter à cinq leur série de triomphes en accueillant les Roughriders de la Saskatchewan, samedi prochain.

Les Alouettes ne regardent plus derrière

Pour ce que ça vaut, les Argonauts ont été plus menaçants au premier quart, mais ils n'ont pas vraiment réussi à ébranler les hommes de Khari Jones.

Lors de sa deuxième série à l'attaque, la formation torontoise a réussi à se placer en position d'inscrire des points, mais Boris Bede a raté un placement de 49 verges. Un peu plus de quatre minutes plus tard, Bede a ouvert le pointage grâce à un botté de précision de 25 verges.

Après n'avoir amassé que deux premiers essais dans les 15 premières minutes, les Alouettes ont commencé à se mettre en marche au deuxième quart et à réchauffer la foule.

Bethel-Thompson a vu sa passe être interceptée par le demi défensif des Alouettes Monshadrik Hunter et dès le jeu suivant, Shiltz a lancé une passe de touché de 33 verges à Lewis, qui s'est détaché de la couverture de Treston Decoud.

Les visiteurs n'ont mis que deux minutes à répliquer. Bethel-Thompson a d'abord rejoint Ricky Collins fils pour un jeu aérien de 38 verges et il a ensuite lancé une passe de 27 verges à Kurliegh Gittens fils. Pipkin a complété le tout en franchissant la ligne des buts.

Le reste de la demie a été l'affaire des Oiseaux. Shiltz a profité d'une ouverture dans la défensive des Torontois pour lancer une passe de touché de 58 verges à Lewis et porter la marque à 14-10. Il s'agissait de la plus longue passe de touché de la carrière de Shiltz.

Les Alouettes ont ensuite orchestré une très longue séquence offensive de 10 jeux et 64 verges qui a été couronnée par une course d'une verge de Stanback pour un majeur.

En avance 21-10 au début du troisième quart, la troupe montréalaise a profité d'une autre connexion entre Shiltz et Lewis pour ajouter trois points à son total. Côté a réussi son premier placement de la soirée, sur une distance de 43 verges.

Il est transporté sur une civière pendant qu'un ambulancier prend soin de lui, aux côtés du personnel d'entraîneurs.

Arjen Colquhoun a quitté le match sur une civière après une vilaine chute.

Photo : The Canadian Press / Paul Chiasson

Le joueur des Argonauts Arjen Colquhoun s'est blessé à une jambe en tombant (Nouvelle fenêtre), et n'a pas été en mesure de finir la rencontre.

Stanback en a rajouté avant la fin du troisième quart, passant entre ses bloqueurs pour effectuer une spectaculaire course de 65 verges, sa plus longue de la campagne. Côté a accentué l'avance des Alouettes à 27-10 grâce à un placement de 21 verges.

La défensive a fait le reste du boulot. Hunter a réussi sa deuxième interception du match puis, dans les derniers instants du quatrième quart, Najee Murray a ramené une interception sur une distance de 64 verges pour un touché.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !